Intégration horizontale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Intégration.

En management, l'intégration horizontale (ou concentration horizontale) consiste pour une entreprise à étendre son réseau, en acquérant ou développant des activités économiques au même niveau de la chaîne de valeur que ses produits.

Les acquisitions d'activités économiques peuvent être :

  • des entreprises concurrentes, avec pour conséquence de diminuer la concurrence ;
  • des activités commercialisant des produits similaires, avec l'objectif de se diversifier ;
  • des activités commercialisant des produits de substitution, ce qui diminue la menace des produits de substitution.

Le développement d'activités économiques est la complétion de la gamme de produits de l'entreprise (pour répondre aux besoins des clients)

Le but de la concentration horizontale est de répartir les coûts sur une plus grande quantité de produits. Il peut aussi y avoir un objectif moins avouable qui est de réduire la concurrence.

Généralement, une intégration horizontale a pour conséquence de normaliser l'activité support de l'entreprise, qui peut alors s'appliquer à tous les produits du réseau, entrainant une économie substantielle[1].

Exemple[modifier | modifier le code]

Une entreprise spécialisée dans la production de yaourt aromatisé à un seul goût de fruit réalise une Intégration horizontale si :

  • Elle achète une ou sa concurrente, pour essayer d'atteindre un statut de majorité voire de monopole sur le marché visé, ici les yaourts
  • Elle lance des nouveaux yaourts aux goûts différents de celui qu'elle produisait avant
  • Elle se lance sur le marché des yaourts à boire comme étant un produit de substitution

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://formicio.com/index.php/archives/2046

Voir aussi[modifier | modifier le code]