Insurrection de Sejny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Insurrection de Sejny
Parade de la cavalerie polonaise à Sejny
Parade de la cavalerie polonaise à Sejny
Informations générales
Date 23 au 28 août 1919
Lieu Sejny
Issue Retraite des troupes lituaniennes
Belligérants
Flag of Poland.svg Pologne Drapeau de la Lituanie Lituanie
Commandants
Adam Rudnicki
Mieczysław Mackiewicz
Konstantinas Žukas
Stasys Asevičius
Forces en présence
900 à 1200 insurgés
800 soldats réguliers
300 volontaires
900 soldats réguliers
Pertes
37 morts
70 blessés

L'insurrection de Sejny (en polonais: Powstanie sejneńskie) se réfère à un soulèvement des forces irrégulières polonaises, plus tard aidées par l'armée régulière polonaise, dans la région de Sejny (en lituanien: Seinai), contre les autorités lituaniennes.

Pendant la Première Guerre mondiale, la région a été occupée par l'Allemagne. Après la défaite de celle-ci, Polonais et Lituaniens rivalisent pour le contrôle de la ville. Le soulèvement a eu lieu immédiatement après le départ des autorités allemandes.

L'action débute le 23 août 1919 et le 9 septembre 1919 les forces polonais sécurisent la région. La ville change plusieurs fois de mains au cours de l'année suivante. Sejny passe sous contrôle polonais à partir de 1920.

L'insurrection fait partie d'une série de conflits ethniques qui opposent la Pologne et la Lituanie au cours du XXe siècle. La Société des Nations et la Conférence de paix de Paris tentera de mettre fin à ces conflits.

Le soulèvement vient contrarier les plans du leader polonais Józef Piłsudski, qui avait planifié un coup d'État en Lituanie afin d'établir un gouvernement favorable à son projet de Fédération Międzymorze. Le déclenchement inopiné des hostilités qui affecte les relations entre la Pologne et la Lituanie, et les activités des services de renseignements polonais, finissent par attirer l'attention de la police lituanienne, qui empêche le coup d'État.


Sources[modifier | modifier le code]