Instruments de musique d'Inde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les instruments de musique d'Inde sont fort anciens et fort complexes. Il existe une grande variété d'instruments, avec de nombreuses variantes locales.

Les éléments de lutherie tels la technique des multi-chevalets, les chevalets plats, les cordes sympathiques, les cordes de bourdon, les manches creux, les mélanges de textures (métal, bois, cuir, os, ivoire, nacre), les tambours harmoniques, font de chacun de ces instruments une œuvre d'art en soi.

La musique indienne utilise des instruments qui lui sont propres mais elle a aussi intégré quelques instruments occidentaux depuis longue date comme le violon et l'harmonium, ou plus récemment: la mandoline ou le saxophone.


Instruments à cordes - Tata[modifier | modifier le code]

pincées[modifier | modifier le code]

frottées[modifier | modifier le code]

frappées[modifier | modifier le code]

Intruments-Inde-2.jpg

Instruments à vent - Sushira[modifier | modifier le code]

Instruments à clavier[modifier | modifier le code]

Instruments à percussion[modifier | modifier le code]

Idiophone - Ghana[modifier | modifier le code]

Intruments-Inde-1.jpg

Membranophone - Avanaddha[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en)S. Sadie, The New Grove Dictionary of Musical Instruments, Macmillan, London, 1985.