Télécom Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Télécom Saint-Étienne
Image illustrative de l'article Télécom Saint-Étienne
Informations
Fondation 1991
Type École d'ingénieur publique
Régime linguistique français
Localisation
Coordonnées 45° 27′ 06″ N 4° 23′ 14″ E / 45.4516641, 4.38718245° 27′ 06″ Nord 4° 23′ 14″ Est / 45.4516641, 4.387182  
Ville Saint-Étienne
Pays France
Campus de Carnot
Direction
Directeur Jacques Fayolle
Chiffres clés
Niveau Bac+5
Divers
Affiliation Institut Mines-Télécom
Site web www.telecom-st-etienne.fr/

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Télécom Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : Saint-Étienne

(Voir situation sur carte : Saint-Étienne)
Télécom Saint-Étienne

Télécom Saint-Étienne, anciennement Institut supérieur des techniques avancées de Saint-Étienne (ISTASE) est une grande école d'ingénieur publique créée en 1991. Elle est agréée par la Commission des titres d'ingénieurs et possède le statut d'école associée de l'Institut Mines-Télécom.

L'école est chargée d'assurer la formation d'ingénieurs dans le domaine des sciences et technologies de l'information et de la communication.

Admission[modifier | modifier le code]

L'école recrute ses élèves-ingénieurs suivant plusieurs voies possibles :

Sur concours[modifier | modifier le code]

  • Recrutement en classes préparatoires en filière MP, PC et PSI sur concours commun Mines-Ponts en banque de notes (concours Télécom INT)
  • Recrutement en classes préparatoires en filière PT sur banque PT
  • Pour les élèves de terminales S, quelle que soit la spécialité, ou les titulaires d'un baccalauréat scientifique, sur concours post-bac GEIPI-Polytech
  • Pour les étudiants marocains des classes préparatoires marocaines des filières MP, PSI, TSI en collaboration avec le concours national commun (CNC)[1].

En admission sur titre[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, l'école recrute également des étudiants francophones diplômés à l'étranger ou encore des étudiants internationaux.

Télécom Saint-Étienne

Formation des ingénieurs[modifier | modifier le code]

Le cursus de Télécom Saint-Étienne est centré sur les disciplines suivantes :

L'école propose une offre de formation initiale ainsi qu'une formation en apprentissage :

Formation initiale[modifier | modifier le code]

Campus Carnot

Cycle initial en technologies de l'information Saint-Étienne (CiTiSE)[modifier | modifier le code]

C'est un cycle préparatoire de 2 ans qu'intègrent les étudiants après avoir réussi le concours GEIPI-Polytech. Pendant ces deux années, les étudiants reçoivent une formation en mathématiques et en physique. Parallèlement, ils développent des compétences pratiques et techniques dans les domaines de l'informatique, de l'électronique et des télécoms.

À l'issue de ce cycle, les étudiants valident un niveau bac+2 (L2 sous le système LMD) qui leur permet d'obtenir une triple reconnaissance :

  • le diplôme du CiTiSE, permettant d'intégrer directement l'école en cycle ingénieur sans passer par la case concours
  • une validation L2 (ex-DEUG)
  • et un diplôme de DUT GEII.

Depuis la rentrée 2011, le CiTiSe a remplacé le Cycle initial de Télécom Saint-Etienne (CiTSE). Ce changement de dénomination est lié à l'ouverture vers d'autres écoles d'ingénieurs dont Télécom SudParis, Télécom Bretagne et l'Institut Supérieur d'Optique Graduate School.

Cycle Ingénieur[modifier | modifier le code]

Les locaux de Télécom Saint Etienne

Après une première année de tronc commun, huit parcours personnalisés sont proposés aux étudiants, qui sont complétés par de nombreux cours optionnels. De plus, l'enseignement théorique est complété par différents projets et stages :

1er année d'ingénieur[modifier | modifier le code]
  • un projet d'électronique
  • un stage ouvrier en entreprise d'une durée d'un mois
  • une action citoyenne au cours de l'année
  • deux projets sur des logiciels informatiques :
    • un sur le logiciel Matlab (Matrix Laboratory, calcul numérique)
    • un autre sur le logiciel Altium Designer (Spice, simulation de circuits électroniques)
2e année d'ingénieur[modifier | modifier le code]
  • un projet informatique
  • un projet industriel commandité par une entreprise extérieure à Télécom Saint-Étienne
3e année d'ingénieur[modifier | modifier le code]
  • un projet d'approfondissement
  • un stage ingénieur en entreprise d'une durée de 6 mois ou dans le cadre de la formation à distance EDEN3 d'une durée de 9 à 10 mois
  • la possibilité d'effectuer un stage de master recherche (anciennement DEA)
  • la possibilité d'effectuer en parallèle un master pour obtenir un double diplôme

Doubles diplômes[modifier | modifier le code]

Les élèves de troisième année ont la possibilité de suivre, en parallèle de leur cursus d'ingénieur, un des masters suivants:

  • Master intelligence économique gestion de l’innovation en collaboration avec l'Institut supérieur économie administration gestion de Saint-Étienne.
  • Master entrepreneuriat en collaboration avec l'Institut supérieur économie administration gestion de Saint-Étienne.
  • Master micro et nano systèmes photoniques en collaboration avec l'université Jean-Monnet de Saint-Étienne.
  • Master modélisation, analyse et visualisation des images en collaboration avec l'École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne.
  • MAster électronique électrotechnique automatique et procédés en collaboration avec l'Institut national des sciences appliquées de Lyon.
  • Master web intelligence en collaboration avec l'École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne.

Cursus ingénieur-manager[modifier | modifier le code]

Les étudiants ayant validé leurs deux premières années de l’école d’ingénieurs peuvent poursuivre deux ans d’études au sein du programme Grande école de Télécom École de management. À l’issue de ce parcours d’études en quatre ans, les étudiants obtiendront le diplôme d'ingénieur de Télécom Saint-Étienne et le diplôme d'études supérieures de gestion de Télécom École de management, conférant le grade de master.

Formation en apprentissage[modifier | modifier le code]

Télécom Saint-Étienne propose d'autre part une formation en apprentissage en partenariat avec l'Institut des techniques d'ingénieur de l'industrie (ITII) de la Loire. Il s'agit de la formation d'ingénieur en partenariat (FIP) qui propose la spécialité optique et vision industrielle (OVI). La filière OVI permet ainsi à l'élève ingénieur d'alterner entre les cours (contenu identique aux filières classiques) et les périodes au sein de son entreprise afin de se spécialiser principalement en optique, vision, informatique, mécanique ou encore automatique. Les jeunes diplômés de cette filière sont donc titulaires d'un diplôme d'ingénieur reconnu par la Commission des titres d'ingénieur et peuvent revendiquer une expérience professionnelle de trois ans.

International[modifier | modifier le code]

Télécom Saint-Étienne a établi des accords avec de nombreuses universités étrangères, permettant à ses étudiants d'effectuer une partie de leurs études à l'étranger.

Échanges internationaux[modifier | modifier le code]

Télécom Saint-Étienne compte près de 20 universités partenaires dans le monde, ouvrant ainsi la possibilité aux étudiants de nombreux modules et d’effectuer une période d’études (année ou semestre) dans une université partenaire.

Pour les échanges académiques en formation à l’étranger, les élèves-ingénieurs de Télécom Saint-Étienne peuvent bénéficier différentes aides à la mobilité :

  • Bourse Erasmus: pour les étudiants partis dans le cadre d’échange Erasmus, (ressortissants de l'Union européenne)
  • Bourse du ministère de l’Éducation nationale pour les boursiers nationaux
  • Explo’RA Sup pour tous les élèves ingénieurs de Télécom Saint-Étienne
  • Bourse du Conseil Régional selon le département du domicile parental

Liste des accords bilatéraux et Erasmus entre Télécom Saint-Étienne et les universités étrangères :

Par ailleurs, Télécom Saint-Étienne est acteur dans différents programmes d'échange étudiant :

  • le programme Socrates-Erasmus : des accords avec quinze universités européennes.
  • le programme ORA : programme d'échange avec des universités de l'Ontario.
  • le programme ISEP : programme d'échange avec des établissements d'enseignements aux États-Unis.
  • le programme CREPUQ : programme d'échange avec des établissements d'enseignements du Québec.

Stages et emplois à l'étranger[modifier | modifier le code]

Les élèves-ingénieurs Télécom Saint-Étienne ont la possibilité d’effectuer plusieurs types de stages durant leur cursus : des stages en laboratoires universitaires ou des stages en entreprises ou organismes.

Ces stages à l’étranger peuvent se dérouler dans le cadre

  • du stage ouvrier de première année, d’une durée dʼun mois,
  • d’un ou plusieurs stages d’initiative personnelle, d’une durée minimale de six semaines,
  • du stage de fin d’études, d’une durée minimale de cinq mois

Pour les stages à l’étranger, les élèves-ingénieurs peuvent percevoir :

  • des indemnités de stage de par l’entreprise
  • une aide à la mobilité via Explo’RA Sup selon l’indemnité entreprise perçue
  • des aides à la mobilité selon les organismes de sélection, de soutien, notamment pour les stages proposés par la CDEFI

Langues étrangères[modifier | modifier le code]

En plus de l'anglais, l'école propose plusieurs langues:

  • l'allemand
  • l'espagnol
  • l'italien
  • le russe
  • le japonais
  • le chinois
  • le portugais

Ces langues sont enseignées au niveau débutant ainsi qu'en perfectionnement.

Associations[modifier | modifier le code]

  • l'association des élèves, le bureau des étudiants.
  • l'association sportive, le bureau des sports.
  • Club Gala
  • l'association des anciens élèves, l'a2i.telecom (Association des ingénieurs Telecom Saint-Étienne).
  • l'association Projet et Tech : vainqueur en 2002 à la Coupe de France de robotique.
  • la Junior-Entreprise : INSPIRE.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]