Institut national polytechnique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En France, les instituts nationaux polytechniques (INP) sont des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP) « assimilés aux universités »[1]. Les instituts nationaux polytechniques ont été créés en 1969, à la suite de la loi Faure et du changement de statut des écoles nationales supérieures d’ingénieurs[2].

Les trois instituts créés en 1969 sont :

L’institut polytechnique de Bordeaux, a été créé sur ce modèle comme grand établissement en avril 2009[5].

Généralités[modifier | modifier le code]

Les INP sont des établissements publics qui, à la différence des universités, sont constitués uniquement d'écoles. L'admission en premier cycle est par conséquent nécessairement sélective.

Les règles de fonctionnement et d’organisation des INP sont strictement identiques à celles des universités. Ils sont dirigés par un président élu par les personnels et étudiants membres du Conseil d'Administration, pour un mandat de 4 ans renouvelable une fois. Il désigne les membres extérieurs du Conseil d'Administration. Il préside les trois conseils (conseil d’administration, conseil des études et de la vie universitaire, conseil scientifique).

Le fonctionnement des INP est régi par le code de l'éducation modifié par la loi LRU en 2007. Les écoles internes qui les composent sont créées sur le fondement de l’article L. 713-9 du Code de l'Education (avant codification, article 33 de la loi Savary).

Notes et références[modifier | modifier le code]