Institut fondamental d'Afrique noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir IFAN.

14° 41′ 01″ N 17° 28′ 04″ O / 14.68353, -17.467779 ()

L'Institut fondamental d'Afrique noire (IFAN) est un institut de recherche basé à Dakar (Sénégal), qui a succédé en 1966 à l'Institut français d'Afrique noire, tout en conservant le même sigle.

Historique[modifier | modifier le code]

Théodore Monod veut créer un institut de recherches concernant toutes les spécificités de l'Afrique subsaharienne. En 1939, la Seconde Guerre mondiale qui éclate ralentit les projets de ce chercheur qui veut d'ailleurs installer dans toutes les régions d'Afrique sous contrôle français des instituts similaires. Théodore Monod devient le président de la France combattante au Sénégal, et y fonde, en 1943, les Forces fraternitaires françaises, un « mouvement de résistance locale ». Il accueille le général de Gaulle lors de sa première visite en Afrique de l'Ouest en janvier 1944.

Après la guerre l'IFAN est relancé. Il comporte trois départements : Sciences naturelles, Sciences de l'homme et Géographie (département chargé de réaliser l'Atlas international de l'Afrique de l'Ouest). L'IFAN assure des publications scientifiques, un périodique, le Bulletin de l'IFAN, crée deux musées sur l'île de Gorée (le Musée de la Mer et le Musée historique), et organise des conférences réunissant tous les deux ou trois ans l'ensemble des chercheurs de l'Afrique occidentale.

Théodore Monod est élu à l'Académie des sciences en 1963 et décide de quitter l'IFAN. Directeur du département Islam de l'IFAN depuis 1959, Vincent Monteil, disciple de Louis Massignon, lui succède.

Après l'indépendance des pays africains, l'IFAN est intégré, en 1963, à l'Université de Dakar. En 1966 il change de nom tout en conservant son sigle pour devenir l'Institut fondamental d'Afrique noire. En 1986, en hommage au professeur Cheikh Anta Diop récemment disparu, sa dénomination se transforme en Institut fondamental d'Afrique noire-Cheikh Anta Diop.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Dr Papa Ndiaye est depuis le 28 décembre 2004 le directeur de l'IFAN, pour un mandat de trois années. Il était chargé de recherche de biologie animale/reproduction des poissons à l'IFAN depuis 2000.

Anciens directeurs
  • 1971-1986 : Amar Samb (premier directeur sénégalais)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cheikh Anta Diop, Le Laboratoire de radiocarbone de l'IFAN, Dakar, Institut fondamental d'Afrique noire, Catalogues et documents, n° 21, 1968, 110 p.
  • Dominique Hado Zidouemba, Catalogue collectif des microcopies d'intérêt africain conservées à Dakar par la Bibliothèque de l'Institut fondamental d'Afrique noire, la Bibliothèque universitaire et les Archives nationales. Intr. de J. Fontvieille, Dakar, Département de documentation de l'Institut fondamental d'Afrique noire, 1967, XIII-4I p.

Liens externes[modifier | modifier le code]