Institut catholique d'arts et métiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Arts et Métiers ParisTech.
ICAM
logo Icam
logo Icam
Devise « L'art et la manière de faire monde »
« Finir » (devise historique)
Nom original Institut catholique d'arts et métiers
Informations
Fondation 1898
Type École d'ingénieur généraliste
Budget 30 000 000 €[1]
Localisation
Ville Lille, Vannes, Nantes, Toulouse, La Roche-sur-Yon, Paris-Sénart
Pays Drapeau de la France France
Direction
Président Jean-Luc Souflet
Directeur Jean-Michel Viot
Chiffres clés
Étudiants ≥ 4 500 (tous sites confondus)[2]
Niveau Bac + 5/Bac + 6
Divers
Affiliation CGE, CDEFI, Toulouse Tech, fédération universitaire et polytechnique de Lille, « Elles Bougent », Aerospace Valley
Site web www.icam.fr

L'Institut catholique d'arts et métiers (ICAM) est une école d'Ingénieurs généraliste. Elle a été fondée en 1898 à Lille en France par les jésuites à la demande des industriels de la région, avec notamment l'aide financière de Philibert Vrau[3]. Depuis la création de l'Institut de Lille, cinq autres sites ont vu le jour en France et trois à l'étranger. L’Icam est membre de la FESIC, un réseau d’établissements d’enseignement supérieur associatif (privé à but non lucratif).

En même temps qu'une École d'Ingénieurs, l’Icam est une entreprise d'éducation, autrement-dit une communauté de vie et de travail où des publics très variés se rencontrent, apprennent et vivent ensemble. On y croise élèves, apprentis ingénieurs, stagiaires, techniciens, jeunes et adultes de tout niveau professionnel et social, réunis dans des projets communs[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Les locaux de l'ICAM Lille au début du XXe siècle

ICAM - Sites en France[modifier | modifier le code]

ICAM site de Lille[modifier | modifier le code]

L'Institut catholique d’arts et métiers est créé à Lille en 1898. Cinq ans plus tard, le cours préparatoire prend naissance pour former les prémices de la formation professionnelle.

L’habilitation officielle pour adopter le titre d’ingénieur lui est accordée par l'État et la Commission des titres d'ingénieur (CTI) en 1935. Toutefois la guerre approche avec toutes ses conséquences négatives sur le site de Lille. À la fin du conflit, en 1945, la vie reprend son cours normal ; le bâtiment connaît un rajeunissement ; la vieille usine est surélevée ; des laboratoires sont développés et l'uniforme est abandonné. La durée des études, passe de trois à quatre ans.

En 1954, la première pierre de la Maison des ICAM est posée ; c’est la fin des dortoirs. La durée de l’enseignement s’allonge puisque la promotion entrante en 1963, n'obtiendra le diplôme de l’ICAM que cinq ans plus tard.

L’année 1968, est un tournant dans la vie de l'ICAM. Non seulement la résidence s’agrandit de 56 nouvelles chambres mais des changements importants marquent le fonctionnement de l’Institution. La Maison de l’ICAM se gère autrement : assemblés générales en amphi, échanges entre la direction et les professeurs, multiplication des rencontres entre la direction et les étudiants….

Dix ans plus tard, autre changement significatif : l’ICAM devient membre de l'université catholique de Lille. L'Institut est en croissance continue. En 1990, les effectifs augmentent mais la capacité de la Maison est insuffisante. Il faut surélever d’un étage, la résidence V afin d’atteindre le nombre de 306 chambres.

À l'occasion du centenaire de l'ICAM Lille, en 1998, les ateliers du site lillois sont rénovés et agrandis; un bâtiment pour le CEFTI-ICAM (Centre de Formation Continue) est même construit[5].

Jusqu'en 2008, les Instituts Catholiques des Arts et Métiers, étaient regroupés sous l'intitulé : Groupe ICAM. Désormais, à partir de cette date, on ne parle plus que de l'ICAM, cette école d'ingénieurs qui propose sur différents sites, trois formations post-bac :

  • Formation Ingénieur ICAM Apprentissage (anciennement Institut Supérieur de Technoloqie - IST)
  • Formation Ingénieur ICAM Intégré.
  • Formation Ingénieur ICAM Continu.

ICAM site de Nantes[modifier | modifier le code]

C'est en 1986, au cours de l'Assemblée générale des ingénieurs ICAM, que la création d'un site à Nantes est publiquement évoquée pour la première fois. Une première promotion d'élèves ne tarde pas à être intégré puisque deux ans plus tard, 45 étudiants sont admis en mathématiques supérieures à la Joliverie[6] en vue de se préparer à intégrer l'École d'Ingénieur ICAM. Il ne s'agit encore que d'une classe préparatoire car c'est en 1990 que ces mêmes étudiants nantais intègrent les locaux de Carquefou situés à proximité du le Campus de la Chantrerie, pour se préparer à la profession d'Ingénieurs ; Parallèlement, les premières résidences de l'ICAM de Nantes sont ouvertes aux étudiants. Ainsi, en 1993, l'ICAM de Nantes connaît sa première promotion de diplômés.

ICAM site de Toulouse[modifier | modifier le code]

La fin des années 1980 suscite les premières reflexions sur une université technologique en Europe du Sud. Sans tarder, l'ICAM s'y prépare et reçoit, en 1993, 44 étudiants en mathématiques supérieures dans un classe située sur le site du Centre de formation continue du GIAT[7] car parmi les membres fondateurs, on compte la chambre de commerce et d'industrie de Toulouse et GIAT-Industries.

L'École d'Ingénieurs proprement-dite ouvre ses portes en 1995. Cette initiative est suivie l'année d'après de l'inauguration de la Maison des ICAM/ESAP, une résidence de 300 chambres située entre l'ESAP et l'ICAM. En 1997, les étudiants seront accueillis dans la résidence propre de l'ICAM.

ICAM site de La Roche-sur-Yon[modifier | modifier le code]

Situé au cœur de la ville napoléonienne de La Roche sur Yon, l’Icam, site de Vendée a accueilli ses premiers élèves en 1994 et s’est installé en 1996 dans un bâtiment moderne et fonctionnel de 7000 M² sur un vaste terrain paysagé.

L’Icam, site de Vendée[8] est fortement impliqué dans le développement d’un très riche tissu industriel qui permet à La Vendée d’être considérée comme un exemple de dynamisme entrepreneurial de ces 30 dernières années.

L’institut participe à ce dynamisme en conduisant chaque année une cinquantaine de contrats de recherche et développement, de transfert de technologie, de conseil et d’audits au profit des entreprises locales.

En premier cycle, le site de Vendée propose 2 options :

  • Option conception machine.
  • Option conception produit.

En outre, les formations délivrées par ce site sont :

  • Formation ingénieur Icam Apprentissage : premier cycle technique + cycle ingénieur par l’alternance.
  • Formation Ingénieur Icam Continu : Cycle ingénieur sous forme alternée pour des techniciens salariés.
  • Formations à la carte sur les techniques : les outils organisationnels et le management pour l’industrie.
  • Prestations de service aux entreprises : Machines spéciales, études techniques, audits organisationnels.

ICAM site de Vannes[modifier | modifier le code]

L’ICAM, site de Bretagne, a été créé au début des années 2000 tandis que les premiers élèves étaient accueillis en 2001. L’école est située dans un bâtiment très agréable construit en 2003.

le site de Bretagne a été créé en partenariat avec l’UIMM 35-56 et s’inscrit dans le réseau des écoles de l’ITII de bretagne, en lien avec le pôle formation des industries technologiques.

L’école bénéficie après une dizaine d’années d’existence du soutien de nombreuses PME de la région Bretagne qui offrent des possibilités de métiers diversifiés dans des entreprises à taille humaine.

Il est possible de suivre à Vannes :

  • la formation d’Ingénieurs ICAM par apprentissage.
  • la formation d'Ingénieurs ICAM continue.

ICAM site de Paris-Sénart[modifier | modifier le code]

Vue de la résidence étudiante de l'ICAM Paris-Sénart

Le dernier site en date est celui de Paris-Sénart situé au nord de la ville de Melun. Des locaux provisoires ont été ouvert en 2012 avec une nouvelle promotion pour l'ICAM intégré[9].

Une résidence étudiante prévue pour recevoir 300 étudiants a ouvert, en septembre 2014, une partie des modules déjà construits[10]. Cette résidence, structurée en appartements de 12 chambres, dispose de commodités modernes, d'une chapelle avec messe quotidienne et d'un lieu pour les entretiens spirituels si demandés par les étudiants.

En 2014-2015, ce sont plus de 120 étudiants qui se forment sur ce site dans les deux formations :

      • Ingénieurs ICAM par apprentissage
      • Ingénieurs ICAM en formation intégrée.

Le site de l'Institut lui-même est en cours de contruction. Sa capacité d'accueil sera très importante au regard des moyens actuels. Les nouveaux locaux accueilleront les étudiants à la rentrée 2015-2016.

ICAM - Sites à l'International[modifier | modifier le code]

Université Catholique d'Afrique Centrale - (ICAM) Institut formé des sites de Pointe-Noire (Congo) et de Douala (Cameroun)[modifier | modifier le code]

L’Institut UCAC – Icam[11] (anciennement IST-AC) est un établissement d’enseignement supérieur de l’Université Catholique d’Afrique Centrale qui en a confié la direction générale à l’Icam pour ses valeurs de confiance, de liberté, de responsabilité et de solidarité.

La mission principale qui a été assignée à l’institut est de former, en Afrique et pour l’Afrique, des techniciens et des ingénieurs professionnellement compétents et humainement responsables.

Ouvert en 2002, le site de Pointe-Noire (République du Congo) accueille le premier cycle de la formation d’ingénieur ; les étudiants sont les lauréats du concours organisé dans l’ensemble des pays d'Afrique centrale (Angola, Cameroun, Congo, Gabon, RCA, RDC, Tchad). eEs axes de l'enseignement sont :

  • la maintenance industrielle qui structure le programme de premier cycle.
  • une formation de technicien en alternance avec visée professionnelle directe vers l’emploi.
  • des formations spécifiques dans le cadre de la formation professionnelle continue à l’initiative des entreprises et pour toutes les catégories professionnelles de l’industrie.

Ouvert en 2004, le site de Douala (République du Cameroun) accueille des étudiants, en provenance du site ICAM de Pointe-Noire, jugés aptes par jury, pour le second cycle de la formation d’ingénieur ; ce cycle, en trois ans, bénéficie du régime de l’alternance ; chaque étudiant vit ainsi, suivant un rythme trimestriel, 50% de son temps d’étude à l’institut et 50% dans une entreprise industrielle dans laquelle il est mis, progressivement et concrètement, en face des réalités professionnelles de l’ingénieur.

ICAM Site de Chennai(Inde) - Loyola ICAM College of Engineering and Technology[modifier | modifier le code]

L'ICAM en Inde a ouvert ses portes en septembre 2010 au sein de l'Université Loyola de Chennai (dans le sud de l'Inde) qui fut fondée en 1925 et qui, depuis une dizaine d'années, est considérée comme une des meilleures institutions d'Enseignement supérieur en Inde.

La collaboration entre l'Université Loyola de Chennai et l'ICAM a pris forme à la suite de la signature d'un document d'entente signé, en 2009, par les deux parties. Ce partenariat a pour but de former la jeunesse de l'État du Tamil Nadu (Inde) et la jeunesse française pour qu'elle puisse donner des leaders, prêts à jouer un rôle essentiel dans la création d'un nouvel ordre social. L'ICAM étant en position d'aider les pauvres et les marginaux à bénéficier des progrès et des inventions scientifiques et technologique. La qualité et l'accès au savoir sont les deux axes à considérer par les responsables de l'Institut comme la mesure du succès.

Le sens premier de l'Institut est de fournir une formation universitaire dans un cadre chrétien à des étudiants méritants, spécialement ceux appartenant à la communauté chrétienne catholique. Bien que l'Institut soit destiné de façon prioritaire aux étudiants catholiques, il accueille d'autres étudiants indépendamment de leur foi ou de leur appartenance à une caste.

L'Esprit de l'ICAM[modifier | modifier le code]

De par son inspiration et sa conception que l'on doit aux jésuites, l'ICAM enseigne à ses étudiants à ne pas dissocier les valeurs humaines de l'objectif de productivité et de rentabilité que l'on confie à l'ingénieur. C'est pourquoi les étudiants ont à effectuer un stage ouvrier durant leur cycle préparatoire. De plus, la pédagogie jésuite étant axée sur l'autonomie et le développement personnel, on retrouve cette ligne de conduite dans l'encadrement des projets et plus globalement à tous les niveaux (vie étudiante, administratif, cours).

L'inspiration ignatienne est présente dans certains aspects de l'enseignement, notamment l'Expériment qui consiste à procéder à une rupture avec ses propres habitudes, durant quatre mois, en prenant en charge un projet non-scolaire. Il peut s'agir d'un projet humanitaire ou associatif. Le but est de vivre une expérience profonde et formatrice, un projet d'inspiration personnelle et à distance de son lieu de vie habituel (à l'étranger pour la quasi-majorité des étudiants).

L'ICAM développe aussi l'esprit de promotion qui fait partie intégrante du programme de l’école. Ainsi, tous les sites (Lille, Paris-Sénart, Nantes, Bretagne, Vendée et Toulouse) sont aménagés et pensés comme des lieux de vie à part entière.

Au sein de l’école, ce sont les élèves qui prennent en charge l’animation et les activités extra-scolaires. D’autres s’investissent, à l’extérieur, dans la vie universitaire, la vie locale, la vie économique, les actions caritatives et sociales[12].

Étudier à l'ICAM[modifier | modifier le code]

Formations[modifier | modifier le code]

Trois types de formations de l'ICAM conduisent au diplôme d'Ingénieur. Une formation de 3e cycle vient s'y ajouter et trois formations supplémentaires sont offertes, l'une à un niveau bac+3, une autre professionnelle pouvant être qualifiée de formation à la carte et la dernière pour former, dans les métiers de l'industrie, des fraiseurs et des serruriers métalliers.

  • Formation Ingénieur ICAM Intégré : 3 ans après classes préparatoires intégrées - cours théoriques et pratiques, stage ingénieur, experiment, mémoire scientifique. La même formation est possible sur tous les sites sauf à l'ICAM de Vendée[13].
  • Formation Ingénieur Icam Apprentissage : 3 ans après classes préparatoires ou DUT (jusqu'à 2009, la formation était assurée par les Instituts supérieurs de technologie - IST) - immersion en alternance dans la réalité de l'entreprise. La même formation est possible sur tous les sites sauf à l'ICAM de Nantes[14].
  • Formation Ingénieur Icam Continu : Un cycle individualisé (sur une ou deux années) et sur temps personnel. La même formation est possible sur tous les sites sauf sur celui de Paris-Sénart[15].
  • Mastères Spécialisés: Formation de troisième cycle validée par l’obtention d’un diplôme accrédité par la Conférence des grandes écoles. Les mastères spécialisés permettent à des salariés, étudiants ou demandeurs d’emploi[16] d’obtenir en un an une spécialisation et professionnalisation relatives aux besoins des entreprises.

L’Icam propose trois mastères :

  1. Génie ferroviaire : sur le site de Lille; elle est réalisée en partenariat avec Bombardier et l'École polytechnique de Montréal[17].
  2. Innovation et nouvelles technologies de l’énergie.
  3. Structures composites.
  • Bachelors en Management Industriel: Formation de niveau bac+3, destinée à des techniciens supérieurs, qui ont déjà une expérience dans l’industrie ou les services[18]. Objectif : Former au Management d'équipe.
  • Formation professionnelle : Mission d’insertion professionnelle ou de promotion sociale, la formation professionnelle est au cœur du projet de l’ICAM[19]. L’offre de formation et le recrutement sont construits afin de permettre à chaque candidat de choisir la formation adaptée à son projet professionnel.
  • Formation au sein de l'École de production: Située au cœur de l’Icam de Lille ou de Toulouse, l’École de production forme des jeunes âgés de 15 à 18 ans au métier de tourneur fraiseur et de serrurier métallier en 2 ans[20]. et[21].

Diplôme[modifier | modifier le code]

C'est le même diplôme d'Ingénieur Généraliste polyvalent qui est délivré par l'ICAM aux étudiants en formation ICAM intégré, en formation ICAM par apprentissage ou en formation ICAM continue, quel que soit le site de l'ICAM où la formation s'est déroulée.

Modalités de Recrutement[modifier | modifier le code]

  • Ingénieur ICAM Intégré[22] : Sur dossier (un dossier est valable pour l’ensemble des sites) et entretiens.
  • Ingénieur ICAM par apprentissage[23] : Sur dossier (un dossier est valable pour plusieurs sites) et entretiens.
  • Ingénieur ICAM Continue[24] BAC+2 (BTS, DUT) scientifique ou technique et trois années d’expérience professionnelle au minimum.
  • Mastères Spécialisés[25] : Sur dossier et entretiens, les salariés, étudiants ou demandeurs d’emploi répondant aux critères fixés par la Conférence des Grandes Écoles.
  • Bachelor en Management Industriel[26] : Présélection, oral et entretiens avec des formateurs.
  • École de Production[27] : Entretien préalable, visite de l’école et journée de test.

Financement[modifier | modifier le code]

Dans l'esprit de l'ICAM, le financement des études ne doit pas être un obstacle à la formation. Aussi, la Fondation Féron-Vrau[28] est-elle active dans l'octroi des prêts destinés à compléter des bourses d’études pour des élèves qui en feraient la demande. En outre, des réductions de frais de scolarité sont prévues pour les élèves boursiers. Le niveau de réduction étant fonction inverse de la bourse octoryée.

Les frais d'une année de scolarité à l'ICAM peuvent s'étendre de la gratuité pour un boursier de niveau 6[29] à 6 700 € en 3e année du cycle ingénieur de la formation ICAM intégré[30]. En outre, les étudiants en formation intégrée ou par apprentissage, doivent prévoir une somme pour couvrir les contributions au Bureau des étudiants, les événements, les activités associatives, la reprographie...

Si les étudiants en formation ICAM par apprentissage ont à financer les deux premières années préparatoires, au même titre que ceux de la formation ICAM intégré, ils seront dispensés de frais de scolarité durant les trois années sous statut d’apprenti rémunéré[31]. Mieux, durant la durée du contrat d’apprentissage, l'étudiant, en tant qu’apprenti, perçoit un salaire minimum correspondant à un pourcentage du SMIC, déterminé en fonction de son âge et de son niveau d’études.

Les étudiants en formation Mastères spécialisés de l'ICAM[32] ont à faire face à des frais de scolarité variant selon le statut qui est le leur. Trois statuts sont possibles, étudiant, demandeur d'emploi ou salarié. Les frais variant entre 6 600 € et 13 200 €. L’Icam aide l'étudiant à monter son projet de formation surtout que le Mastère Spécialisé en Génie Ferroviaire est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles sous le titre « Manager en systèmes de transports ferroviaires et urbains » ce qui ouvre la voie au bénéfice d’un financement par le FONGECIF pour cette formation.

À l'instar, des Mastères, la formation Bachelor en Management Industriel[33] peut également être financée par le plan de formation de l'entreprise à travers le FONGECIF.

Partenaires[modifier | modifier le code]

L'ICAM est également membre fondateur de la CECAM qui regroupe les quatre ICAM et l'ECAM. Ces écoles ont mis en communs leurs processus de recrutement des futurs élèves ingénieurs.

Les relations que le groupe a tissées avec d'autres écoles s'étendent dans plusieurs pays comme l'Espagne, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, la Pologne et l'Inde.

Débouchés[modifier | modifier le code]

Les ingénieurs sortant de l'ICAM, de par leur formation généraliste, ont la possibilité de pratiquer de nombreux métiers (le terme d'ingénieur étant vague), dont principalement[34]:

Les Directeurs[modifier | modifier le code]

Les Nuits de l'ICAM[modifier | modifier le code]

Les Nuit de l'Icam sont l’occasion pour les étudiants de se confronter à leur premier projet de grande ampleur. Inscrit dans le programme des études comme un projet devant investir la promotion entière durant l’année scolaire complète, ce projet a, depuis plusieurs années, pris la forme de la nuit Icam[35].

L'association des ingénieurs ICAM et la fondation FERON VRAU[modifier | modifier le code]

L'association des ingénieurs ICAM a pour but d'accompagner les ingénieurs ICAM durant leur carrière et de promouvoir les formations ingénieurs.

De plus la fondation FERON VRAU dépend de cette association. Son but est d'aider financièrement les élèves ingénieurs à financer leurs études en leur proposant des prêts à taux zéro ou des bourses supplémentaires.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'ICAM
  2. Page Partenaire de l'événement TEDxSaintSauveurSquare
  3. Qui est Philibert Vrau ?
  4. L’Icam, une entreprise d’éducation…
  5. Centre de formation continue - CEFTI-ICAM
  6. Établissement d'Enseignement Catholique français situé à Nantes
  7. L'ICAM de Toulouse s'installe sur le site du GIAT
  8. Le site de la Roche-sur-Yon
  9. Rentrée des premiers élèves sur le site de Paris-Sénart vu dans Le Parisien
  10. Résidence du site de Paris-Sénart
  11. L’Institut UCAC – Icam
  12. L'Esprit de promotion
  13. Activités du site de Vendée
  14. Activités du site de Nantes
  15. Sites où la formation continue est assurée
  16. salariés, étudiants ou demandeurs d’emploi répondant aux critères fixés par la conférence des grandes écoles
  17. Site ICAM Page du mastère spécialisé en génie ferroviaire sur le site de l'ICAM
  18. Bachalor en Management Industriel sur le site de l'ICAM
  19. Formation professionnelle sur le site de l'ICAM
  20. Témoignages d'élèves
  21. Vidéo de présentation
  22. Détails sur la procédure d'admission en ICAM Intégré
  23. Détails sur la procédure d'admission en ICAM par apprentissage
  24. Détails sur la procédure d'admission en ICAM Continue
  25. Détails sur la procédure d'admission en Mastères spécialisés
  26. Détails sur la procédure d'admission en Bachelor
  27. Détails sur la procédure d'admission de l'École de Production
  28. Fondation Féron-Vrau
  29. Les réductions de scolarité selon le niveau des bourses
  30. Plus de renseignements sur les coûts de la formation ICAM Intégré
  31. Plus de renseignements sur les coûts de la formation ICAM Apprentissage
  32. Plus de renseignements sur les coûts des formations ICAM Mastères spécialisés
  33. Plus de renseignements sur les coûts de la formation de Bachelor en Management Industriel
  34. ICAM - Annuaire des Ingénieurs 2008
  35. La nuit de l'ICAM sur le site de l'École

Liens externes[modifier | modifier le code]