Institut Jean-Nicod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 50′ 35″ N 2° 20′ 40″ E / 48.84293, 2.34449

L'Institut Jean-Nicod (ou IJN) est un centre de recherche du CNRS se trouvant à Paris et dont l'activité de recherche se situe à l'interface entre philosophie, sciences cognitives et sciences sociales. Fondé en 2000, il a été nommé en mémoire du philosophe et logicien français Jean Nicod (1893-1924). Il est hébergé par l'École normale supérieure et l'École des hautes études en sciences sociales. Les principaux domaines de recherche de l'IJN sont la linguistique (sémantique et pragmatique), l'anthropologie cognitive, la philosophie de l'esprit et la science politique. La plupart des chercheurs de l'Institut sont des philosophes, mais les problèmes abordés ne sont pas purement conceptuels et ont une forte dimension empirique.

Le prix Jean-Nicod est décerné chaque année par le CNRS à un spécialiste de philosophie de l'esprit ou à un spécialiste de sciences cognitives dont les travaux ont une dimension philosophique.

Chercheurs[modifier | modifier le code]

Scott Atran, Claire Beyssade, Sacha Bourgeois-Gironde, Alban Bouvier, Richard Carter, Roberto Casati, Francis Corblin, Philippe De Brabanter, Frédérique de Vignemont, Vincent Descombes, Jérôme Dokic, Paul Egré, Jon Elster, Pascal Engel, Pierre Jacob, Max Kistler, Pascal Ludwig, Alda Mari, Frédéric Nef, David Nicolas, Gloria Origgi, Elisabeth Pacherie, Jérôme Pelletier, Guy Politzer, Joëlle Proust, François Recanati, Philippe Schlenker, Benjamin Spector, Dan Sperber, Dominique Sportiche, Isidora Stojanovic, Claudine Tiercelin, Tiziana Zalla.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]