Inspection générale de l'entraînement militaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'inspection générale de l'entraînement militaire (教育総監部, Kyoiku sokanbu?) était une unité de l'armée impériale japonaise responsable de tout l'entraînement militaire, sauf celui des aviateurs. Elle était dirigée par un inspecteur général qui était responsable de l'entraînement tactique et technique et qui rendait ses rapports directement à l'empereur du Japon via le quartier-général impérial plutôt qu'au ministre de la Guerre ou au chef d'état-major de l'armée impériale japonaise. La position d'inspecteur général de l'entraînement militaire était la troisième plus haute position de l'armée japonaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'unité de l'inspection générale de l'entraînement militaire fut fondée le 20 janvier 1898 pour apporter un commandement unifié à l'académie de l'armée impériale japonaise, ainsi qu'aux autres écoles militaires spécialisées du pays. Elle avait aussi de larges pouvoirs dans les domaines de la logistique, des transports et du soutien. En raison de son pouvoir politique, le poste ne fut attribué qu'aux chefs militaires seniors et une dispute entre factions fut l'un des déclencheurs de l'incident du 26-Février. L'unité fut abolie après la défaite de 1945.

Organisation[modifier | modifier le code]

À partir de 1941, un second bureau fut ajouté à la structure originelle, pour fournir un entraînement à l'automitrailleuse. L'aviation resta cependant toujours hors de la juridiction de l'unité.

Liste des inspecteurs généraux de l'entraînement militaire[modifier | modifier le code]

Nom de à
1 Maréchal Terauchi Masatake 22 janvier 1898 25 avril 1900
2 Maréchal Michitsura Nozu 25 avril 1900 14 janvier 1904
3 Maréchal Terauchi Masatake 14 janvier 1904 9 mai 1905
4 Général Hiroshi Nishii 9 mai 1905 21 décembre 1908
5 Général Hisanao Oshima 21 décembre 1908 6 septembre 1911
6 Général Nobuoki Asada 6 septembre 1911 22 avril 1914
7 Maréchal Yusaku Uehara 22 avril 1914 17 décembre 1915
8 Général Hyoe Ichinohe 17 décembre 1915 26 août 1919
9 Général Kikuzo Otani 26 août 1919 28 décembre 1920
10 Général Yoshifuru Akiyama 28 décembre 1920 17 mars 1923
11 Général Jiro Oba 17 mars 1923 2 mars 1926
12 Général Shinnosuke Kikuchi 2 mars 1926 22 août 1927
13 Maréchal Baron Nobuyoshi Mutō 22 août 1927 26 mai 1932
14 Général Senjuro Hayashi 26 mai 1932 23 janvier 1934
15 Général Jinsaburo Mazaki 23 janvier 1934 16 juillet 1935
16 Général Jotaro Watanabe 16 juillet 1935 26 février 1936
17 Général Yoshikazu Nishi 26 février 1936 1er août 1936
18 Maréchal Hajime Sugiyama 1er août 1936 9 février 1937
19 Maréchal Hisaichi Terauchi 9 février 1937 26 août 1937
20 Maréchal Shunroku Hata 26 août 1937 14 février 1938
21 Général Rikichi Andō 14 février 1938 30 avril 1938
22 Général Toshizo Nishio 30 avril 1938 14 octobre 1940
23 Général Otozō Yamada 14 octobre 1940 18 juillet 1944
24 Maréchal Hajime Sugiyama 18 juillet 1944 22 novembre 1944
25 Maréchal Shunroku Hata 23 novembre 1944 7 avril 1945
26 Général Kenji Doihara 7 avril 1945 25 août 1945
27 Général Sadamu Shimomura 25 août 1945 15 octobre 1945

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert B. Edgerton, Warriors of the Rising Sun: A History of the Japanese Military, Boulder, Westview Press,‎ 1999 (ISBN 978-0-8133-3600-8)
  • (en) Meirion Harries, Soldiers of the Sun: The Rise and Fall of the Imperial Japanese Army, New York, Random House,‎ 1994, 1e éd., poche (ISBN 978-0-679-75303-2, lien LCCN?)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]