Inséparable de Fischer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Inséparable de Fischer

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Couple d'Inséparables de Fischer

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Agapornis

Nom binominal

Agapornis fischeri
Reichenow, 1887

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

L'inséparable de Fischer (Agapornis fischeri) est une des neuf espèces d'inséparables. L'inséparable de Fischer peut vivre entre 15 et 20 ans. Il doit son nom à l'explorateur Gustav Adolf Fischer (1848-1886).

Certaines variétés sont considérées comme domestiques.

Description physique[modifier | modifier le code]

Un inséparable de Fischer se distingue des autres inséparables et des autres oiseaux par ses caractéristiques physiques. Il a un bec rouge arrondi, la partie du haut étant plus grosse que celle du bas, et est très acérée. Il a des yeux d'une couleur très foncée et on a du mal à distinguer sa pupille. Le contour de ses yeux est blanc et plissé. Sa tête est orange, comme le fruit, il a un collet jaune velouté et le reste de son corps est recouvert d'un vert-pastel. Il n'est pas rare qu'il ait des plumes de couleur bleue, mauve ou autres sur son dos. Il a quatre orteils sur chaque patte et il a une petite langue rose qu'il aime sortir de son bec de temps en temps. Il mesure entre 13 et 17 centimètres.

Comme chez la plupart des inséparables et des perroquets en général, il est impossible de distinguer les sexes à l'œil nu.

Habitat[modifier | modifier le code]

À l'état sauvage, on le rencontre exclusivement en Tanzanie où il vit en groupes nombreux et dans les endroits où il peut facilement trouver sa nourriture, principalement composée de graines.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Il place son nid dans des cavités d'arbres. Certaines espèces d'inséparables transportent les matériaux de construction dans leur bec tandis que d'autres les insèrent dans leur plumage du dos ou du croupion. La femelle pond généralement 5 ou 6 œufs qu'elle couve environ 21 jours. Les petits, nidicoles, quittent le nid à 40 jours mais restent avec leurs parents pendant 2 semaines encore.

Références externes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • Gille D. & François B. (2003) La famille des Inséparables. CDE, Sainte-Reine-de-Bretagne, 151 p.
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Dominique Mario et Gino Conzo (trad. Giusi Furno et Sandrine Morel), Le Grand Livre des perroquets, Paris, de Vecchi,‎ 2004, 287 p. (ISBN 2732835404, OCLC 420002720)
  • Frédéric Jiguet et la commission de l'avifaune française, « Les Inséparables de Saint-Jean-Cap-Ferrat et Beaulieu-sur-Mer, Alpes-Maritimes », Ornithos, Rochefort, Ligue pour la protection des oiseaux, vol. 14-6,‎ novembre 2007, p. 376-381 (ISSN 1254-2962)
  • Guide vert des Oiseaux du monde, Solar

Sur les autres projets Wikimedia :