Innovateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un innovateur est une personne qui innove, c'est-à-dire qui produit une innovation. Il se définit donc au premier titre par la nature de sa contribution, qui est nouvelle.

Il faut le distinguer d'un entrepreneur, qui, sans nécessairement apporter une contribution nouvelle, agit sur le monde et participe aussi à le transformer.

Histoire et évolution du sens du mot[modifier | modifier le code]

Le mot « innovateur » est apparu dans la langue française au XVIIIe siècle (ca. 1820) [réf. nécessaire]

Novateurs et innovateurs[modifier | modifier le code]

Jusque-là, on parlait plutôt de « novateur », pour désigner ce qui, depuis l'Antiquité, renvoyait aux changements de régime politique, et ce qui, au Moyen Âge, remettait en cause l'ordre établi par l'Église.

Lorsqu'il est introduit dans la langue française par l'avant-garde moderne, le mot « innovateur » l'est dans une perspective militante et positive. L'innovateur est l'individu qui, quel que soit son domaine d'activité, mais plus particulièrement dans les arts et les sciences, porte l'étincelle du renouveau.

À partir du XIXe siècle, il devient alors courant de désigner les grands artistes, les découvreurs, inventeurs, et autres hommes politiques réformateurs sous l’appellation d'innovateur. C'est en ce sens que le mot est toujours utilisé dans les milieux scientifiques et artistiques.

L'innovateur dans le discours économique[modifier | modifier le code]

Parfois identifié à l'entrepreneur de Joseph Schumpeter, avec cette capacité spécifique à tirer parti des dernières avancées scientifiques, l'innovateur fait souvent référence dans les discours économiques à l'organisation qui porte l'innovation.

Inventeur, innovateur et entrepreneur[modifier | modifier le code]

L'inventeur invente, c'est-à-dire à l'idée le premier d'un nouveau produit, service ou procédé, le teste et le brevette.
L'innovateur met en place la commercialisation de l'idée.
L'entrepreneur investit dans le projet d'innovation et prend les risques financiers correspondants.

L'analyse de Christensen, Dyers et Gregersen[modifier | modifier le code]

Leur étude distingue quatre types d'innovateurs :

  1. (1) ceux qui créent une start-up,
  2. (2) les intrapreneurs (qui initient une structure innovante au sein de l'entreprise),
  3. (3) les innovateurs de produits (qui inventent un nouveau produit), et
  4. (4) les innovateurs de processus (qui élaborent un nouveau processus).

Clayton Christensen, Jeff Dyer, Hal Gregersen, Le Gène de l'innovateur, 2013

Grands innovateurs[modifier | modifier le code]

Au sens contemporain du terme, dans le monde des affaires et de l'entreprise :

Situation hiérarchique de l’innovateur au sein de l’entreprise[modifier | modifier le code]

Les auteurs qui traitent d’innovation se situent à des niveaux hiérarchiques radicalement différents : dirigeants (Innovating at the Top de Berger) ou personnel de proximité (L’entreprise créative de Robinson & Stern) auxquelles correspondent des degrés de liberté différents[13].

Au sein d’une entreprise existante :

  • Le niveau I (Top management). Le PDG de l’entreprise (parfois de 300.000 personnes comme Toyota ; Fujio Cho : la Prius ; l’Advanced Parking Guidance System) : Steve Jobs (Apple), John Chambers (Cisco), Alan Lafley (Procter & Gamble) ;
  • Le niveau II (Middle Managagement). Le manager d’une unité stratégique ; Shigeru Miyamoto (Nintendo) ; Ken Kutaragi (Sony) ; Howard Schultz, directeur commercial au moment du lancement de Starbucks ;
  • Le niveau III. Un subordonné terrain (un chercheur ou un opérateur) : Spencer Silver & Arthur Fry chez 3M ; Dave Myers chez Gore Associates (Elixir) ; Shuji Nakamura chez Nichia, etc. ;

Au sein d’une PME ou d’une start-up :

  • Le patron de la PME : Ferran Adria (El Bulli), Dean Kamen (Deka), Burt Rutan (Scaled Composites)
  • Le créateur de l’entreprise (qui au départ a été une start-up) : Dieter Mateschitz (Red Bull), Mark Zuckerberg (Facebook)

En dehors d’une entreprise :

  • C’est le cas de l’inventeur (Clayton Jacobson pour le Jetski)

Innovation et leadership[modifier | modifier le code]

Un innovateur est par essence un leader. Le leadership de l'innovation (en)Innovation leadership

Les qualités clefs des grands innovateurs[modifier | modifier le code]

Deux approches : l'une par les traits, l'autre par les compétences.

La première, par les traits est celle de Jean-Philippe Deschamps, professeur à l'IMD de Lausanne. Il distingue six traits caractéristiques [14]

La seconde par les compétences est l'enquête de Jeffrey H. Dyer, Hal B. Gregersen and Clayton M. Christensen[15]. Ils distinguent cinq compétences qui font la différence

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ranganath Nayak & John Ketteringham, 12 idées de génie auxquelles personne ne croyait, First, 1987.
  • (en) Jean-Philippe Deschamps , Innovation Leaders: How Senior Executives Stimulate, Steer and Sustain Innovation, Jossey-Bass, 2008.
  • (en) Roland Berger, Soumitra Dutta, Tobias Raffel & Geoffrey Samuels, Innovating at the Top. How Global CEOs Drive Innovation For Growth and Profit, Palgrave Macmillan, 2009.
  • Jeff Dyer, « The innovator's DNA »
  • Franck Barnu, La vraie nature de l'innovation, Lavoisier, 2010.
  • Patrice Noailles, « De l'innovation à l'innovateur »
  • Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011.
  • Jean Béhue, « Généalogie de l'innovateur » dans : Gérer et comprendre, no 110, décembre 2012
  • Jeff Dyer, Hal Gergersen et Clayton Christensen, Le gène de l'innovateur. Cinq compétences qui font la différence, Pearson, 2013.
  • Patrice Noailles, « De l'innovation à l'innovateur », La Revue des Sciences de Gestion, janvier-avril 2011, p. 13-28
  • Patrice Noailles-Siméon, « De l'entrepreneur à l'innovateur dans une économie dynamique » dans : …………, L'Innovation. Analyser, anticiper, agir., ……2013 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Rhymer Rigby, « Jeff Bezos. Amazon : la plus grand librairie du monde », dans : 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, p. 26-46.
  2. Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, p. 23-30.
  3. Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, p. 175-180.
  4. http://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_à_laver_le_linge#Innovations
  5. Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, p. 95-102.
  6. Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, p. 15-22.
  7. Franck Barnu, La vraie nature de l'innovation, Lavoisier, 2010, p. 143-144.
  8. Ranganath Nayak & John Ketteringham, « Le scanner ; les yeux électroniques de la médecine », dans : 12 idées de génie auxquelles personne ne croyait, First, 1987, p. 205-235.
  9. Ranganath Nayak & John Ketteringham, « Toyota : Un supermarché pour l'automobile », dans : 12 idées de génie auxquelles personne ne croyait, First, 1987, p. 269-300.
  10. Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, 47-56.
  11. Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, p. 157-166.
  12. Rhymer Rigby, 25 génies des affaires qui ont changé le monde. De Warren Buffet à Mark Zuckerberg, Dunod, 2011, p. 151-156.
  13. Jean-Louis Swiners, « Le conundrum de l'innovation », Le Cercle des Enrepreneurs du Futur, Nancy, 2009, p. 4
  14. Jean-Philippe Deschamps , Innovation Leaders: How Senior Executives Stimulate, Steer and Sustain Innovation, Jossey-Bass, 2008.
  15. Clayton Christensen, Jeff Dyer, Hal Gergersen, Le gène de l'innovateur. Cinq compétences qui font la différence, Pearson, 2013.