Innokenti Annenski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Innokenti Annenski

alt=Description de l'image Innokentij Annenskij.jpg.
Activités poète
Naissance 1er septembre 1856
Décès 30 novembre 1909
Genres poésie

Innokenti Fiodorovitch Annenski (en russe : Инноке́нтий Фёдорович А́нненский ; né le 1er septembre 1856 à Omsk, mort le 30 novembre 1909 à Saint-Pétersbourg) est un poète, traducteur et critique littéraire russe, qui participa au nouvel âge d'or de la poésie russe dans le mouvement symboliste ; il est appelé le « Mallarmé russe ».

Orphelin, il est élevé par son frère aîné Nicolas, économiste et journaliste célèbre. En 1879, il finit ses études classiques à Pétersbourg et enseigne les langues anciennes et le russe dans des écoles de Kiev (1890-1893). Il revient à Saint-Pétersbourg, et en 1896 il est nommé directeur de lycée à Tsarskoïe Selo. Il meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 53 ans quelques heures après avoir obtenu sa mise à la retraite[1].

Il a traduit des tragédies d'Euripide, des poésies d'Horace, de Hans Müller, de Heine et de parnassiens et de symbolistes français : Baudelaire, Leconte de Lisle, Verlaine, Sully Prudhomme, Rimbaud, Stéphane Mallarmé, Charles Cros, Tristan Corbière, Maurice Rollin.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Chants à voix basse (1904)
  • Le Coffret de cyprès (Кипарисовый ларец, 1910)
  • Vers posthumes (1923)

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nikita Struve, Anthologie de la poésie russe, p.108-109, présentation d'Annenski.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :