Innocenzo Ciocchi del Monte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Innocenzo Ciocchi del Monte
Biographie
Naissance
à Borgo San Donnino, Flag of the Duchy of Parma.svg Duché de Parme
Décès
à Rome, Flag of the Papal States.gif États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jules III
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Onofrio
Cardinal-diacre de S. Callisto
Cardinal-diacre de S. Maria in Portico Octaviae
Cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata
Évêque de l’Église catholique
Administrateur apostolique de Mirepoix
Légat apostolique à Bologne
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Innocenzo Ciocchi del Monte (né à Borgo San Donnino, en Émilie-Romagne, Italie, alors dans le duché de Parme, le et mort le à Rome) est un cardinal italien du XVIe siècle. Il est le neveu adoptif du pape Jules III, dont il est le favori et peut-être aussi l'amant. Innocenzo est le fils d'une mendiante. Il est adopté par Baudouin Ciocchi del Monte, le frère du futur pape Jules III.

Biographie[modifier | modifier le code]

Del Monte est nommé prévôt à la cathédrale d'Arezzo. Il est créé cardinal par le pape Jules III lors du consistoire du , immédiatement après l'élection du nouveau pape. Il est déclaré légitime par bulle pontificale, ce qui est nécessaire pour devenir cardinal. Le cardinal del Monte est nommé secrétaire intime du pape et la fonction (qui deviendra la fonction de cardinal secrétaire d'État) est créée pour lui. Il est légat apostolique à Bologne en 1552-1554 et abbé commendataire de l'abbaye du Mont-Saint-Michel, de S. Saba à Miramondo et de Grottaferrata à Frascati. En 1553, il est nommé administrateur apostolique du diocèse de Mirepoix.

Del Monte perd sa position après la mort du pape Jules III. Il est incarcéré au château Saint-Ange en 1560 pour avoir tué deux hommes. Libéré sur ordre du duc de Florence Côme de Médicis, il est néanmoins condamné à une forte amende et est en outre menacé de perdre son cardinalat. Il est exilé à Tivoli mais parvient à revenir participer au conclave de 1564. En 1567, il est emprisonné à nouveau, accusé du viol de deux femmes de basse extraction.

Le cardinal del Monte participe au premier conclave de 1555, lors duquel Marcel II est élu, au deuxième conclave de 1555 (élection de Paul IV) et aux conclaves de 1559 (élection de Pie IV et de 1565-1566 (élection de Pie V).

Voir aussi[modifier | modifier le code]