Inkayacu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Inkayacu

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue d'artiste comparant Icadyptes sp. (en haut)
et Inkayacu sp. (en bas)

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Sphenisciformes
Famille Spheniscidae

Genre

Inkayacu
Clarke et al., 2010

Inkayacu ("Roi des eaux", en langue quechua) est un genre de manchots aujourd'hui disparu. Connu par l'espèce Inkayacu paracasensis, ce manchot a vécu il y a quelque 36 millions d'années dans l'actuel Pérou[1],[2].

Les restes fossilisés d' Inkayaku sont extraordinaires en ce qu'ils portent des traces de plumes fossilisées extrêmement bien conservées. Les parties molles des organismes comme les phanères se fossilisent très rarement, et les fossiles de plumes sont encore plus rares en milieu marin, ce qui rend la découverte d'autant plus intéressante. Les plumes d' Inkayaku présentent un rachis aplati et sont très comparables à celles des manchots actuels. Leur étude détaillée a permis d'établir qu'Inkayaku n'était pas un aussi bon nageur que les manchots actuels.

Fait remarquable, des mélanosomes ont également été conservés dans les plumes et ont pu être observés au microscope électronique. Inkayaku est donc le deuxième organisme fossile, après le troodontidé Anchiornis, dont on ait pu établir scientifiquement la coloration. À la différence des manchots actuels, qui sont plutôt blancs et noirs, Inkayaku arborait lui des tons de bruns et de gris.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans la revue Science. Consulté le 2 octobre 2010.
  2. Sur le site de Science & Vie. Consulté le 2 octobre 2010.