Injustice : Les Dieux sont parmi nous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Injustice
Les Dieux sont parmi nous
Image illustrative de l'article Injustice : Les Dieux sont parmi nous

Éditeur Warner Bros. Interactive Entertainment
Développeur NetherRealm Studios

Date de sortie 19 avril 2013
Genre Combat 2D
Plate-forme PlayStation 3
Xbox 360
Wii U
PlayStation 4[1]
PlayStation Vita
Windows
iOS
Android
Média B-RD (PlayStation 3)
DVD (Xbox 360)
Disque iDensity (Wii U)
Téléchargement (iOS)
Contrôle Manette de jeu
Écran tactile

Évaluation ESRB : RP ?
PEGI : 16

Injustice : Les Dieux sont parmi nous est un jeu vidéo de combat développé par NetherRealm Studios et édité par la Warner Bros. Interactive Entertainment le 19 avril 2013 sur PlayStation 3, Xbox 360 et Wii U. Il existe également une version différente sur iPhone, iPod touch, iPad et Android.

Plusieurs personnages issus de divers univers appartenant à l'entreprise américaine éditrice de bande dessinée DC Comics sont réunis pour se confronter. Les déplacements s'effectuent dans un système en deux dimensions tout en gardant un environnement et des personnages modélises en trois dimensions. Certains éléments de décor peuvent être utilisés contre son adversaire.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans une réalité parallèle, les membres de la Ligue des Justiciers vivent dans un régime totalitaire avec à sa tête Superman. Le plus grand super-héros de l'histoire, à la grande surprise de tous, a instauré une dictature pour préserver la paix. Tous ceux qui ne répondent pas aux lois instaurées sont pourchassés sans relâche. Pourquoi Superman agit-il ainsi ? Le comic book « Injustice: Gods among us », publié chaque semaine avant la sortie du jeu, fait toute la lumière sur le drame qui a, à jamais, bouleversé Kal-El : Le Joker a drogué Superman, lui faisant croire qu'il se battait contre Doomsday alors qu'en fait, c'était contre Lois. Dans sa rage, Superman arracha le cœur du clown tueur avant de se radicaliser.

Le jeu démarre 5 ans après les événements qui ont frappé Metropolis et Superman. La Ligue des Justiciers est dissoute et chaque héros doit choisir son camp. Batman semble être le chef de file de la rébellion contre Superman et doit conclure des alliances improbables. La guerre est déclarée entre chaque camp. Batman cherche alors à contacter les héros d'un autre dimension pour qu'ils l'aident à sauver son monde.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu a été annoncé le 31 mai 2012[2]. Comme pour le dernier titre développé par Midway, Mortal Kombat vs. DC Universe, le niveau de violence sera limité pour que le jeu soit évalué T par l'ESRB[3]. Plusieurs joueurs professionnels ont servi de testeurs durant la conception du jeu. netherRealms a fait en sorte d'engager des joueurs venant de diverses communautés, de Mortal Kombat comme de Street Fighter, afin de plaire à un public le plus large possible.

Personnages[modifier | modifier le code]

Héros Voix anglaise Voix française
Aquaman Phil LaMarr Cyrille Monge
Batman Kevin Conroy Adrien Antoine
Cyborg Khary Payton Daniel Lobé
Flash Neal McDonough Pierre Tessier
Green Arrow Alan Tudyk
(Stephen Amell en la skin de Arrow)
Cyrille Monge
Green Lantern Adam Baldwin Pierre Tessier
Hawkgirl Jennifer Hale Valérie Siclay
Nightwing Troy Baker Bruno Méyère
Nightwing alternatif Neal McDonough Bernard Bollet
Raven Tara Strong Karine Foviau
Shazam Joey Naber Bernard Bollet
Superman George Newbern Antoine Tomé
Wonder Woman Susan Eisenberg Marie-Frédérique Habert
Batgirl (DLC) Kimberly Brooks Agnès Manoury
Martian Manhunter (DLC) Carl Lumbly Boris Rehlinger
Green Lantern skin John Stewart Phil LaMarr Michel Vigné
Zatanna (DLC) Lacey Chabert Agnès Manoury
Vilains Voix anglaise Voix française
Arès J.G. Hertzler Bernard Bollet
Bane Fred Tatasciore Jean-Claude Sachot
Black Adam Joey Naber Cyrille Monge
Catwoman Grey DeLisle Agnès Manoury
Doomsday Khary Payton Jean-Claude Sachot
Deathstroke J.G. Hertzler Bernard Bollet
Harley Quinn Tara Strong Valérie Siclay
Le Joker Richard Epcar Stéphane Ronchewski
Killer Frost Jennifer Hale Agnès Manoury
Lex Luthor Mark Rolston Frédéric Souterelle
Sinestro Troy Baker Bernard Bollet
Solomon Grundy Fred Tatasciore Frédéric Souterelle
Lobo (DLC) David Sobolov Thierry Mercier
Scorpion (DLC) Patrick Seitz Antoine Tomé
Général Zod (DLC) Nolan North Jean-Claude Sachot

Réception critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse numérique
Média Xbox 360 PS3 Wii U
IGN (US) 8.2/10[4] 8.2/10[6] TBD
Jeuxvideo.com (FR) 16/20[5] 16/20[7] 16/20[8]
Agrégateurs de notes
Média Xbox 360 PS3 Wii U
GameRankings 82.05%[9] 81.04%[11] 83.25%[12]
Metacritic 81/100[10] 77/100[13] 82/100[14]

Le jeu a été bien reçu, les critiques saluant la qualité du mode solo, la variété des personnages et la simplicité de prise en main. Les critiques négatives pointent du doigt le déséquilibre entre les personnages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]