Inhibiteur de fusion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un inhibiteur de fusion ou inhibiteur d'entrée est une classe de médicaments antirétroviral intervenant au tout début du cycle de réplication d'un virus, en perturbant la phase de fusion-lyse qui doit en temps normal aboutir à l'intégration du génome virale dans le cytoplasme.

VIH[modifier | modifier le code]

Dans la lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), le premier inhibiteur de fusion à avoir reçu une autorisation de mise sur le marché (AMM) est l'enfuvirtide, qui se fixe sur le glycoprotéine d'enveloppe du VIH la gp41.

Le second inhibiteur à avoir reçu son AMM est le maraviroc, qui perturbent le co-récepteurs CCR5 des macrophages qui est un cible du VIH.