Inhibine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’inhibine est une hormone peptidique.
C'est une glycoprotéine principalement synthétisée par les cellules de Sertoli chez le mâle et par les cellules de la granulosa chez la femelle.

Fonctions ou effet[modifier | modifier le code]

Chez certains insectes comme l'abeille, on a montré que l'inhibine jouait un rôle de biocide naturel (antibactérien) dans le miel[1]. Elle est produite aussi par les cellules de la thèque interne.

L'inhibine inhibe spécifiquement, au niveau de l'hypophyse antérieure, la synthèse de la sous-unité béta de l’hormone folliculo-stimulante (FSH) et la libération de celle-ci induite par la gonadolibérine (GnRH).
Elle participe à la régulation du cycle menstruel, avec deux inhibines :

  • inhibine A (ou alpha) produite pendant la 2e phase du cycle ovarien,
  • inhibine B (ou beta ou β) produite pendant la 1re phase du cycle.

L'inhibine β est aussi un marqueur hormonal de l'effet délétère des cryptorchidies sur la spermatogenèse.
Des chercheurs ont trouvé une corrélation entre spermatogenèse diminuée, moindre volume des testicules et faible teneur d'inhibine β chez l'adulte et le fait pour cet adulte d'avoir été exposé à une cryptorchidie dans son enfance[2].

Effet endocrine: Baisse de la production de FSH mais la traduction des ARNm de βFSH est réprimée par l’inhibine de blocage de l’action de GnRH et de la régulation des sites fixateurs de GnRH.

Effet paracrine: favorise la production d’androgène (cellules de Leydig), ralentit l’activité aromatasique (transformation de testostérone en œstradiol) et diminue la mitose des cellules germinales.

Structure[modifier | modifier le code]

Action[modifier | modifier le code]

Activine[modifier | modifier le code]

L'activine est un peptide apparenté qui agit à l'inverse de l'inhibine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Gonades

Système hormonal

Malformations, anomalies :

Cancers ;

Médecine, Recherche

Divers ;


Systèmes et organes du corps humain[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. White, J. W. J., Subers, M. H. & Schepartz, A. I. 1963 The identification of inhibine, antibacterial factor in honey, as hydrogen peroxide, and its origin in a honey glucose oxidase system. Biochem. Biophys. Acta 73, 57–70. (doi:10.1016/0006-3002(63)90359-7)
  2. étude ayant porté sur 267 patients consultant pour problème de fertilité et ayant eu une cryptorchidie (unilatérale pour 162 patients; bilatérale pour les 105 autres). Ils ont été comparés à 520 patients choisis au hasard parmi 2613 hommes infertiles, mais sans antécédent de cryptorchidie. Le cas témoin était apparié au cas ayant été victime d'une non descente testiculaire dans l'enfance selon la concentration en spermatozoïdes de son spermogramme. Un taux bas d'inhibine β était corrélé à une faible production de spermatozoïdes et des testicules plus petits.. alors qu'aucune différence significative n'était constatée pour les hormones testostérone, LH et SHBG Résumé, résumé n° P5/6–133, page 34/39