Ingwar de Kiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ingwar
Titre
Prince de Kiev
12021203
Prédécesseur Roman II
Successeur Rurik II
12141214
Prédécesseur Vsevolod IV
Successeur Mstislav III Boris
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Ingwar Iaroslavitch
Date de naissance vers 1152
Date de décès 1220
Père Iaroslav II
Mère Richza de Bohême
Enfant(s) Iziaslav
Sviatoslav
Iaroslav
Vladimir
Gremislava (1185/95-1258)
Religion Christianisme orthodoxe

Ingvar ou Ingwar Iaroslavitch (en russe : Ингварь Ярославич et en ukrainien : Інгвар Ярославич), dit Ingwar de Kiev ou encore Ingwar de Loutsk, est un prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né vers 1152 et mort en 1220), qui régna de 1202 à 1203, puis en 1214.

Fils de Iaroslav II de Kiev et de Richza, une princesse de Bohême, il est également prince de Dorogobouj, prince de Loutsk de 1180 à 1220, et prince de Volhynie de 1209 à 1210.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon le Dit de la campagne d'Igor, Ingwar était connu comme étant un brave homme, qui ne cherchait cependant jamais à irriter ses puissants voisins.

En 1180, il rejoint les rangs de Rurik II de Kiev lors de la guerre civile entre princes cousins, contre Sviatoslav III de Tchernigov. En 1183, il continue une certaine politique de neutralité en refusant d'accueillir à Dorogobouj le prince Vladimir II Iaroslavitch, qui avait été banni d'Halych (Galicie), pour la raison qu'Ingwar se méfiait de lui, et surtout de son père, Iaroslav Ier Osmomysl. Peu de temps après, Ingwar prend la place de son frère Vsevolod en tant que prince de Loutsk, et tente tout au long de cette fin du XIIe siècle de maintenir de bonnes relations avec les princes de Galicie et de Pologne (sa fille épousa le duc polonais Lech le Blanc).

En 1202, il est proclamé « Grand-prince de Kiev » par son cousin Roman le Grand (à la suite de négociations avec Vsevolod le Grand Nid), qui venait de chasser Rurik II du trône. Il perd son trône moins d'une année plus tard, Rurik parvenant à le récupérer avec l'aide des princes Olegovitch et de mercenaires Polovtses.

En 1204, Ingwar et Alexandre de Belz participent à la prise de la ville de Vladimir-Volynski, dont il devient le nouveau prince, avant d'ensuite être remplacé par Alexandre de Belz à la suite du mécontentement de certains boyards.

Enntre 1208 et 1211, Ingwar envoya un de ses fils pour soutenir Daniel Romanovitch de Galicie (le fils de Roman le Grand) lors de la lutte contre les fils d'Igor Sviatoslavitch de Novgorod-Severski.

En 1212, Ingwar et Mstislav III Boris (le fils du grand-prince de Kiev Roman Ier) attaquent et prennent d'assaut la ville de Kiev, alors dirigée par Vsevolod IV. En 1214, il est de nouveau proclamé Grand-prince après la chute de Vsevolod IV, mais il doit céder presque aussitot le pouvoir à Mstislav III Boris. Après une bataille près de Belgorod, Ingwar laisse la place sur le trône kiévien à Mstislav III Boris pour repartir à Loutsk.

Famille[modifier | modifier le code]

Union et descendance[modifier | modifier le code]

D'une épouse inconnue, il laisse:

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Vladimir II Monomaque
 
 
 
 
 
 
 
8. Mstislav Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Gytha de Wessex
 
 
 
 
 
 
 
4. Iziaslav II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Inge Ier de Suède
 
 
 
 
 
 
 
9. Christine Ingesdotter de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Hélène de Suède
 
 
 
 
 
 
 
2. Iaroslav II de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Frédéric Ier de Souabe
 
 
 
 
 
 
 
10. Conrad III de Hohenstaufen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Agnès de Franconie
 
 
 
 
 
 
 
5. Agnès de Staufen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Henri de Comburg
 
 
 
 
 
 
 
11. Gertrude de Comburg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23. Gepa de Mergentheim
 
 
 
 
 
 
 
1. Ingwar de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Vratislav II de Bohême
 
 
 
 
 
 
 
12. Vladislav Ier de Bohême
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Świętosława de Pologne
 
 
 
 
 
 
 
6. Vladislav II de Bohême
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Henri Ier de Berg-Schelklingen
 
 
 
 
 
 
 
13. Richza de Berg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. Adélaïde de Mochental
 
 
 
 
 
 
 
3. Richza de Bohême[1]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Léopold II de Babenberg
 
 
 
 
 
 
 
14. Léopold III d'Autriche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. Ida de Cham
 
 
 
 
 
 
 
7. Gertrude de Babenberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Henri IV du Saint-Empire
 
 
 
 
 
 
 
15. Agnès de Franconie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31. Berthe de Turin
 
 
 
 
 
 

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ou Richeza.