Ingvar Carlsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carlsson.
Ingvar Carlsson
Image illustrative de l'article Ingvar Carlsson
Fonctions
38e et 40e ministre d'État suédois
13 mars 19864 octobre 1991
(5 ans, 7 mois et 21 jours)
Monarque Carl XVI Gustaf
Prédécesseur Olof Palme
Successeur Carl Bildt
7 octobre 199422 mars 1996
(1 an, 5 mois et 15 jours)
Monarque Carl XVI Gustaf
Prédécesseur Carl Bildt
Successeur Göran Persson
Biographie
Date de naissance 9 novembre 1934 (79 ans)
Lieu de naissance Borås (Suède)
Nationalité suédoise
Parti politique Parti social-démocrate des travailleurs
Conjoint Ingrid Carlsson
Diplômé de Université Northwestern
Religion Luthérien (Église de Suède)

Ingvar Carlsson
Ministres d'État suédois

Gösta Ingvar Carlsson, né le 9 novembre 1934 à Borås en Västergötland, est un homme politique suédois qui succéda à Olof Palme en tant que ministre d'État et chef du parti social-démocrate suédois après le meurtre de ce dernier en 1986. Carlsson remporta les élections législatives en 1988, pour perdre le pouvoir en 1991 face à une coalition des partis du centre et de la droite menée par Carl Bildt. Après avoir reconquis le pouvoir aux législatives de 1994, Carlsson s'est retiré de la vie politique en 1995. Son successeur est Göran Persson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de sciences politiques, Ingvar Carlsson commence sa carrière politique en 1958 comme secrétaire attaché au cabinet de Tage Erlander, Premier ministre et président du Parti social-démocrate suédois. Carlsson fut élu député en 1965 et nommé ministre de l'Éducation en 1969. De 1973 à 1976 il fut ministre du Logement. Lorsque les sociaux-démocrates revinrent au pouvoir en 1982 il fut nommé vice-ministre d'État par Olof Palme.

Il démissionne en 1991 à la suite du rejet par le Riksdag d’une proposition de gel temporaire des salaires, des prix et des loyers. Il formera en 1994 un nouveau gouvernement et son programme d’austérité corrigé, permettant certaines hausses de salaire, sera adopté.

C'est sous sa gouvernance, le premier janvier 1995, que la Suède est entrée dans l'Union européenne.

Ingvar Carlsson est le président de la commission indépendante de l'ONU pour le Rwanda.