Ingrid Rögnvaldsdotter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ingrid Rögnvalsdotter princesse suédoise morte après 1161.

Origine[modifier | modifier le code]

Ingrid Rögnvalsdotter était la fille du prince Rögnvald fils du roi Inge Ier l'Ancien de Suède et que l'on peut peut être identifier avec le roi Ragnvald Ier de Suède.

Hormis ses mariages les sagas ne donnent que peu d'information sur sa vie mais les enfants nés de ses multiples unions jouèrent des rôles importants dans l'histoire des pays Scandinaves au XII siècle

Elle est mentionnée une dernière fois dans l'Heimskringla de Snorri Sturluson au début du règne de Magnus Erlingson lorsqu'elle se rendit au Danemark avec le jeune roi et son père Erling Skakke, après que son époux Arne Ivarsson de Stårheim eut décliné le trône pour leurs enfants, les « frères » du roi Inge Ier de Norvège.

Unions et postérité[modifier | modifier le code]

Ingrid épousa successivement :

1) le prince Henrik Svendsen Skadelår tué le 4 juin 1134.

  • Rögnvald jarl en Suède tué en 1161
  • Johann jarl en Suède tué en 1161

2) Le roi Harald IV de Norvège tué le 14 décembre 1136.

3) Ottar Birtting noble Norvégien tué en 1146/1147

  • Inge

4) Ivar Sneis noble Norvégien (liaison)

5) Arne Ivarsson Kongsmag de Stårheim , noble Norvégien mort après 1161

  • Philippe d'Herdla tué en 1180 en luttant contre Sverre Sigurdsson
  • Margaret épouse de Bjorn Buk puis de Simon Kaaresson mère de Philippe Simmonsson 3 ème roi des Baglers en 1207 mort en 1217 époux en 1208 de Christine Sverredatter

Sources[modifier | modifier le code]

  • (no) Nils Petter Thuesen, « Ingerid Ragnvaldsdatter », Norsk biografisk leksikon, consulté le 5 octobre 2013.
  • Heimskringla de Snorri Sturluson
    • (en) Sagas of the Norse Kings, Everyman's Library: Livre XIV « Magnus the Blind and Harald Gille » p. 330-340.
    • (en) Sagas of the Norse Kings, Everyman's Library: Livre XV « The sons of Harald » p. 341-372.
    • (en) Sagas of the Norse Kings, Everyman's Library: Livre XVI « Hakon the Broad-Shouldered  » p. 373-391.