Ingonde (princesse d'Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ingonde.

Ingonde, née vers 570, morte vers 585 à Carthage, est une princesse franque devenue l'épouse du prince wisigoth d'Espagne Herménégild.

Elle et Herménégild ont joué un rôle important dans l'évolution des Wisigoths de l'arianisme au catholicisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Sigebert Ier, roi des Francs, détenteur du royaume de Metz, et de Brunehaut, qui est une princesse d'origine wisigothe, étant la fille du roi Athanagild et de Goswinthe, mariée en secondes noce au roi Léovigild. Le mariage de Sigebert et de Brunehaut a lieu en 566, Ingonde naît un peu plus tard.

À la fin des années 570, elle est mariée à Herménégild, fils de Léovigild et beau-fils de Goswinthe.

Élevée dans la religion catholique que pratiquent les Francs depuis le règne de Clovis, elle conserve sa religion, ce pour quoi il semble qu'elle ait subi une certaine hostilité de la part de sa grand-mère Goswinthe, ainsi que de Léovigild, qui aurait recommandé de lui lancer des projectiles divers et variés lorsqu'elle allait à la messe catholique[1].

Quelque temps après ce mariage, Herménégild, associé au trône, ainsi que son frère Récarède, est nommé par Léovigild comte de Séville, c'est-à-dire qu'il gouverne l'actuelle Andalousie.

C'est là qu'il abjure publiquement l'arianisme à la cathédrale de Séville. Cet acte de rébellion provoque une réaction rapide de Léovigild qui vient mettre le siège devant Séville. Il semble qu'Herménégild et Ingonde aient demandé de l'aide aux Byzantins, alors présents au sud-est de la péninsule ibérique[2], et appelé les Francs au secours. Néanmoins, Léovigild l'emporte assez facilement : Herménégild est fait prisonnier à Tarragone, tandis qu'Ingonde est déportée en à Carthage.

Après avoir refusé d'abjurer le catholicisme, Herménégild est exécuté sur l'ordre de Léovigild. Ingonde meurt peu après à Carthage. On ne sait pas ce que devient leur jeune fils, remis en otage aux Byzantins.

Quatre ans après, sous le règne de Récarède, le royaume wisigoth d'Espagne adopte le catholicisme comme seule religion chrétienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. Les Wisigoths d'Espagne sont ariens, mais les Hispano-romains sont catholiques, et les deux Eglises coexistent jusqu'à 589.
  2. Depuis le règne de Justinien.