Ingénieur des services culturels et du patrimoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ingénieur du patrimoine)
Aller à : navigation, rechercher

Un ingénieur des services culturels et du patrimoine est en France un fonctionnaire de catégorie A.

Missions[modifier | modifier le code]

Les ingénieurs des services culturels et du patrimoine sont chargés de missions concernant la construction, la protection, la gestion de l'accueil et la sécurité dans le domaine du patrimoine bâti dont la responsabilité appartient ou est confiée au ministère chargé de la culture. Ils sont régis par le statut particulier de 1998[1],[2],[3],[4]commun avec les ingénieurs-économistes de la construction du ministère chargé des finances[5],[6].

Les membres du corps des ingénieurs des services culturels et du patrimoine sont affectés, en fonction de leur spécialité, dans les services d'administration centrale, les services déconcentrés (DRAC, SDAP) ou les établissements publics (musées, bibliothèques) relevant du ministère chargé de la culture. La gestion de ce corps est assurée par le ministre chargé de la culture. L'ingénieur des services culturels a, comme responsable, le conservateur, l'architecte des bâtiments de France ou l'administrateur civil. Ils sont assistés entre autres par les Techniciens des services culturels et des bâtiments de France.

Les services du ministère chargé de la culture, les ingénieurs des services culturels et du patrimoine sont répartis entre les spécialités suivantes :

  • Dans la spécialité Patrimoine, les ingénieurs des services culturels et du patrimoine participent, notamment, à l'exercice de la maîtrise d'ouvrage sur le patrimoine public protégé au titre de la législation sur les monuments historiques ou sur le patrimoine ainsi protégé dont le propriétaire a confié la maîtrise d'ouvrage à l'État. À cette fin, ils assurent le contrôle technique, économique, financier et administratif des opérations portant sur ce patrimoine ; ils sont associés à la programmation de ces opérations et en vérifient la bonne exécution. Ils peuvent également être consultés sur la conduite de tout projet immobilier relevant de la compétence du ministère chargé de la culture.
  • Dans la spécialité Services culturels, ils conçoivent et mettent en œuvre l'accueil et la sécurité dans les établissements. Ils peuvent exercer des missions de conseil et d'études pour l'application de la législation. Dans les établissements recevant du public, ils exercent des tâches de formation, d'évaluation et d'encadrement supérieur des équipes chargées de l'accueil du public et de la protection des biens culturels.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Décret n°98-898 du 8 octobre 1998 modifié portant statut particulier du corps des ingénieurs - économistes de la construction et du corps des ingénieurs des services culturels et du patrimoine
  2. (fr) Arrêté du 08 octobre 1998 fixant l'échelonnement indiciaire applicable aux ingénieurs des services culturels et du patrimoine
  3. (fr) Décret no 2000-950 du 22 septembre 2000 fixant le régime indemnitaire des ingénieurs des services culturels et du patrimoine
  4. (fr) Arrêté du 22 septembre 2000 fixant le montant de l'indemnité pour travail dominical permanent attribuée à certains ingénieurs des services culturels et du patrimoine
  5. (fr) Description des concours de catégorie A : Ingénieur économiste de la construction
  6. (fr) Décret n°2000-950 du 22 septembre 2000 fixant le régime indemnitaire des ingénieurs des services culturels et du patrimoine.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]