Ingénieur des études et techniques de travaux maritimes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les ingénieurs des études et techniques de travaux maritimes (IETTM) constituent un corps d'officiers de la Marine nationale. Ils exercent des fonctions techniques, d’encadrement ou de direction dans les activités liées à l'infrastructure du ministère de la défense. Ils ont vocation à définir, diriger et contrôler toute activité d'expertise de travaux d'infrastructure. Ils conçoivent et participent au fonctionnement du service d'infrastructure de la défense. Historiquement affectés au service des travaux immobiliers et maritimes de la marine nationale, ils sont gérés par le service d'infrastructure de la défense, depuis sa création en septembre 2005. Ils exercent leurs fonctions au sein des organismes du service d'infrastructure de la défense, des états-majors, au sein des forces en OPEX.

La hiérarchie du corps comprend les grades suivants :

  • Galons ASP IETTM.PNG aspirant

officiers subalternes :

  • Galons I3ETTM.PNG ingénieur de 3° classe (enseigne de vaisseau de 2° classe, sous-lieutenant)
  • Galons I2ETTM.PNG ingénieur de 2° classe (enseigne de vaisseau de 1° classe, lieutenant)
  • Galons I1ETTM.PNG ingénieur de 1° classe (lieutenant de vaisseau, capitaine)

officiers supérieurs :

  • Galons IPETTM.PNG ingénieur principal (capitaine de corvette, commandant)
  • Galons IC2ETTM.PNG ingénieur en chef de 2° classe (capitaine de frégate, lieutenant-colonel)
  • Galons IC1ETTM.PNG ingénieur en chef de 1° classe (capitaine de vaiseau, colonel)

officiers généraux :

  • Galons IG2ETTM.PNG ingénieur général de 2° classe (contre-amiral, général de brigade)
  • Galons IG1ETTM.PNG ingénieur général de 1° classe (vice-amiral, général de division).

L'uniforme est celui des officiers de la marine, distingué par le port de parements gris perle.

Le recrutement s'effectue par le biais de l'école nationale des travaux maritimes (ENTM) Les élèves sont recrutés par concours direct ouvert aux élèves des classes préparatoires aux grandes écoles d'ingénieurs. La formation comporte une année de formation militaire et maritime d'officier, suivie par trois années de scolarité à l'école nationale des travaux publics de l'État.

Le corps des ingénieurs des études et techniques de travaux maritimes est mis en extinction à partir du . Les militaires appartenant à ce corps seront reversés au fur et à mesure dans le corps des ingénieurs militaires d'infrastructure de la défense. Au le corps des IETTM aura alors complètement disparu.

Ce corps ne doit pas être confondu avec celui des ingénieurs des travaux maritimes qui un corps de fonctionnaires civils, régi par le décret du 9 juin 1931 relatif au statut des ingénieurs des travaux maritimes[1]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C830993669C22E822C63FF0F0EDCD6CB.tpdjo13v_2?cidTexte=JORFTEXT000000299553&dateTexte=20100904

Liens externes[modifier | modifier le code]

Décret n°79-1135 du 27 décembre 1979 portant statut particulier des corps militaires des ingénieurs des études et techniques.