Influenzavirus A sous-type H1N2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'influenzavirus A sous-type H1N2 est un virus de la grippe (de type A, sous-type H1N2). Il peut notamment infecter le porc et l'oiseau et présente des caractéristiques lui permettant d'aussi infecter l'Homme, ce qui en fait un candidat comme source de possible pandémie.

Plusieurs auteurs ont plaidé en 2012 pour une surveillance sanitaire et vétérinaire renforcée et urgente des sous-types viraux grippaux chez le porc[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Ce virus fait partie des Orthomyxoviridae, genre Influenzavirus A. Le nom H1N2 fait référence à deux sous-types d’antigènes présents à la surface du virus :

Risque épidémiologique[modifier | modifier le code]

Il est encore mal connu, mais en septembre 2012 [2],[3] une équipe sud-coréenne encadrée par le Dr. Young-Kee Choi a détecté et isolé chez le porc une souche apparemment émergente du sous-type AH1N2 de l'Influenza (dénommée Sw/1204) ayant un potentiel pandémique. Ce virus est jugé préoccupant car composé de trois types de gènes qui le rendent a priori adapté ou adaptable à la fois aux oiseaux, aux porcs et à l'Homme. Il pourrait de plus se propager dans l'air, autant de caractère qui lui confère les caractéristique d'un virus à risque pandémique. Le porc est en effet connu pour être un organisme idéal pour la recombinaison de virus de la grippe à potentiels pandémiques[4],[5], ce qui justifie une attention particulière à porter aux employés de l'élevage industriel de porc par ailleurs confronté aux risque nosocomial en cas de surinfection bactérienne (cause fréquente de mortalité en cas de grippe grave) en raison des traitements antibiotiques massivement donnés aux porcs qui ont facilité l'apparition de souches antibiorésistantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascua, P. N. Q., Song, M. S., Lee, J. H., Baek, Y. H., Kwon, H. I., Park, S. J., ... & Choi, Y. K. (2012). Virulence and transmissibility of H1N2 influenza virus in ferrets imply the continuing threat of triple-reassortant swine viruses. Proceedings of the National Academy of Sciences, 109(39), 15900-15905.
  2. Sae TH (2012). New swine flu virus could infect people Strains in Korean pigs potentially transmissible to humans. Science News,, 182(8), 20 ; Tina Hesman Saey, 10 sept 2012.
  3. Une nouvelle souche H1N2 isolée en Corée du Sud
  4. Ito T et al.(1998) Molecular basis for the generation in pigs of influenza A viruses with pandemic potential. J Virol 72:7367–7373. http://www.pnas.org/cgi/ijlink?linkType=ABST&journalCode=jvi&resid=72/9/7367 Résumé]
  5. Scholtissek C (1990) Pigs as the “mixing vessel'” for the creation of new pandemic influenza A viruses. Med Principles Pract 2:65–71.

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]