Infidèle (film, 2002)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de Adrian Lyne. Pour le film de Liv Ullmann, voir Infidèle.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Infidèle.

Infidèle (Unfaithful) est un film américain d'Adrian Lyne, réalisé en 2002, traitant de l'adultère.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Connie Sumner (Diane Lane) a tout pour être heureuse : un mari aimant et qui a professionnellement réussi (Richard Gere) avec qui elle a déjà vécu 11 ans de mariage, un fils adorable et une spacieuse maison dans une banlieue cossue et tranquille de New York. Lors d'une journée venteuse à Manhattan, elle tombe et se blesse au genou. Elle est secourue par un jeune français, Paul Martel (Olivier Martinez), marchand de livres anciens, qui la soigne. D'abord fidèle à son mari, elle résiste au charme masculin du séducteur. Mais entre désir et remords, elle cède finalement au désir et commet l'irréparable. Son mari, Edward, remarque les petits changements dans les habitudes de sa femme, et commence à se douter de ce qui se passe. Après avoir loué les services d'un détective, les photos de sa femme prise sur le fait avec son amant confirment ses doutes. Au moment où Connie, prise de culpabilité et se rendant compte qu'elle est en train de briser le bonheur de sa famille, décide de mettre un terme à sa relation secrète, Edward rend visite à l'amant de sa femme...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Drame relationnel qui témoigne de la maturité du réalisateur Adrian Lyne. Après d'autres drames sulfureux comme Liaison fatale (1986), qui traitait plus naïvement du sujet et Proposition indécente (1993), qui parle de la réalisation de fantasmes érotiques, Lyne offre un film aux antipodes de ce que Hollywood propose naturellement. Il démontre avec beaucoup de connaissances psychologiques que l'infidélité brise un couple pour la vie et ne s'attarde pas sur les explications et les motivations des protagonistes.

Thème[modifier | modifier le code]

Ce n'est pas la première fois que le thème de l'infidélité et de ses conséquences ravageuses sont traités a l'écran. Déjà en 1969, Claude Chabrol réalisa La Femme infidèle, dont le film est directement inspiré. Avec tact, Adrian Lyne reste dans le flou quant aux motivations de Connie de devenir infidèle. Les situations aléatoires et l'instinct féminin d'être désirée la dirigent insidieusement vers cet homme au charisme animal et lui ôtent tout jugement de ses actes. Les conséquences sont irréparables et Lyne exprime régulièrement les conflits psychologiques par des expressions physiques bien étudiées. Le savoir-faire du réalisateur et un très bon jeu d'acteurs offrent un film qui devrait nous pousser à un moment de réflexion sur le sujet.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]