Indian Cricket League

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Indian Premier League.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ICL.

L'Indian Cricket League ou ICL, littéralement « Ligue indienne de cricket », est une ligue privée de cricket implantée en Inde[1], active de 2007 à 2009. Ses compétitions se déroulent parallèlement à celle organisée par l'instance dirigeante du cricket en Inde, le Board of Control for Cricket in India (BCCI). Elle n'est reconnue ni par le BCCI, ni par la fédération internationale, l'International Cricket Council (ICC). Des internationaux de plusieurs pays ont été bannis de leurs sélections respectives et d'autres joueurs se sont vu interdire de jouer dans des compétitions officielles pour avoir rejoint l'ICL[2],[3],[4].

Elle a été fondée par le groupe économique Essel Group, propriétaire, entre autres, de Zee TV[1]. Sa création est annoncée le 3 avril 2007[1]. La première compétition de l'ICL, jouée en novembre et décembre de la même année au format Twenty20, comptait six franchises. Elle a été remportée par les Chennai Superstars[5]. Deux nouvelles franchises, dont une pakistanaise, participent aux compétitions en 2008[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines et création[modifier | modifier le code]

En septembre 2004, Zee Network obtient par le Board of Control for Cricket in India (BCCI), et sous certaines conditions, les droits de retransmission du cricket indien[7]. Sa concurrente ESPN Star Sports conteste cette décision[8]. À l'issue d'une bataille juridique, Zee perd les droits télévisés sur le cricket indien[9], au motif principal du manque d'expérience dans la diffusion de matchs de crickets[1]. En 2006, Zee Telefilms tente cette fois d'acquérir les droits de retransmission du cricket indien pour la période 2006-10 mais échoue[10]. Essel Group, propriétaire de Zee TV, décidé alors de créer sa propore ligue pour pouvoir diffuser du cricket[1] et annonce la création de l'Indian Cricket League (ICL) le 3 avril 2007, avec pour objectif annoncé de révéler de jeunes joueurs et de « créer un pool [de joueurs] avec un instinct de tueur »[11], considérant que le BCCI n'a pas réussi à créer de relève au sein du cricket indien.

Premières saisons[modifier | modifier le code]

Une ligue officiellement rejetée[modifier | modifier le code]

Réaction du BCCI[modifier | modifier le code]

La fédération indienne, le Board of Control for Cricket in India (BCCI), rejette cette ligue, qui se déroule parallèlement) ses propres compétitions. Les internationaux indiens retraités qui s'impliquent dans l'administration de l'ICL se voient retirer leur pension de 35 000 roupies par mois[12].

Le BCCI ne reconnaît pas l'ICL, mais lance sa propre ligue de cricket, l'Indian Premier League, basée elle aussi sur un système de franchises et dont la première édition se déroule en 2008[13].

Sanctions contre les joueurs[modifier | modifier le code]

La plupart des joueurs qui participent à l'ICL sont bannis d'une manière ou d'une autre par leurs fédérations respectives.

La fédération pakistannaise, le Pakistan Cricket Board (PCB) a décidé en décembre 2007 que les joueurs pakistanais qui prenaient part à l'ICL ne pourraient jouer ni en sélection, ni dans les compétitions domestiques pakistanaises[2]. En février 2008, le PCB étend cette décision à toutes les compétitions domestiques de par le monde. Pour jouer dans une compétition officielle étrangère, un joueur doit recevoir de sa fédération une autorisation spéciale : le Non Objection Certificate (NOC). Les joueurs pakistanais de l'ICL se verront refuser ce NOC[14].

Les internationaux néo-zélandais Shane Bond et Lou Vincent ont vu leur contrat avec leur fédération, New Zealand Cricket, rompu par celle-ci[15],[16]. Cricket Australia et New Zealand Cricket refusent par ailleurs que les joueurs australiens et néo-zélandais de l'ICL partipent aux compétitions qu'elles organisent et jouent des matchs internationaux[17]. La fédération sud-africaine, Cricket South Africa, a pris une décision similaire[4].

Alors que dans un premier temps, l'England and Wales Cricket Board interdit aux joueurs ayant participé à l'ICL de se joindre aux compétitions anglaises pour la saison 2008, mais, devant la menace de poursuites judiciaires, se retracte. Vingt-cinq participants de l'ICL rejoignent ainsi quinze des dix-huit équipes du County Championship[18]. Mais alors que, sous l'impulsion notamment des représentants de l'Indian Premier League (IPL), émerge une « Ligue des Champions » regroupant les finalistes des compétitions de Twenty20 de divers pays, les dirigeants de l'IPL refusent que toute équipe qui fait jouer des anciens de l'ICL y participe. Le Middlesex, qui remporte la Twenty20 Cup 2008, n'est pas dans cette situation et peut participer à cette Ligue des Champions, mais le Kent, finaliste, qui est dans le cas contraire, en est interdit[19].

Franchises[modifier | modifier le code]

Six franchises ont été créées pour la première saison de l'ICL, en 2007 : les Chandigarh Lions, les Chennai Superstars, les Delhi Jets, les Hyderabad Heroes, les Kolkata Tigers et les Mumbai Champs. Elles ont été rejointes par les Ahmedabad Rockets et les Lahore Badshahs, dont la création a été annoncée le 29 février 2008[20] à partir de l'ICL Grand Championship 2008. D'autres créations de franchises sont prévues dans les années à venir[21]. À partir d'octobre 2008, les Dhaka Warriors, qui représentent la capitale du Bangladesh, font leur apparition.

Franchise Création Ville représentée Couleurs Anciens noms
Chandigarh Lions 2007 Drapeau : Inde Chandigarh jaune, vert
Chennai Superstars 2007 Drapeau : Inde Chennai rose, vert
Delhi Giants 2007 Drapeau : Inde Delhi bleu, blanc Delhi Jets
Hyderabad Heroes 2007 Drapeau : Inde Hyderâbâd vert, bleu
Royal Bengal Tigers 2007 Drapeau : Inde Calcutta rouge, noir Kolkota Tigers
Mumbai Champs 2007 Drapeau : Inde Bombay orange, jaune, noir
Ahmedabad Rockets 2008 Drapeau : Inde Ahmedabad
Lahore Badshahs 2008 Drapeau : Pakistan Lahore
Dhaka Warriors 2008 Drapeau : Bangladesh Dhaka

Tournois[modifier | modifier le code]

ICL 20-20 Indian Championship[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

ICL 20-20 Indian Championship logo.jpg

Première compétition lancée par l'ICL, l'ICL 20-20 Indian Championship s'est déroulé pour la première fois du 30 novembre au 16 décembre 2007, avec six franchises impliquées. Chaque équipe devait affronter chacune des autres une fois au sein d'une poule unique[22], les deux dernières de se rencontrant au cours d'un match de classement et les quatre premières accédant à des demi-finales.

Cette compétition se joue au format Twenty20.

Son édition inaugurale a été remportée par les Chennai Superstars.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison Équipes Vainqueur et score Finaliste et score Résultat
2007 6 Chennai Superstars (155/8) Chandigarh Lions (143/8) Les Superstars gagnent par 12 runs
2008 9

ICL 50s[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

ICL 50s logo.jpg

Deuxième compétition lancée par l'ICL, l'ICL 50s s'est déroulée pour la première fois du 27 janvier au 10 février 2008, avec six franchises impliquées.

Dans cette compétition, chaque équipe doit affronter chacune des autres une fois au sein d'une poule unique[23], les deux premières accédant à une finale jouée sur un seul match. Les matchs de cette compétition sont joués au format 50 overs. Elle est réservée aux joueurs indiens de l'ICL[24].

Son édition inaugurale a été remportée par les Chennai Superstars.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison Équipes Vainqueur et score Finaliste et score Résultat
2008 6 Chennai Superstars (242/9) Delhi Jets (240 all out) Les Superstars gagnent par 1 wicket

Edelweiss 20s Challenge[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Edelweiss 20s Challenge logo.jpg

Troisième compétition lancée par l'ICL, l'ICL 20-20 Indian Championship s'est déroulé pour la première fois du 9 mars au 6 avril 2008, et marqua l'apparition des Lahore Badshahs et des Ahmedabad Rockets.

Chaque équipe doit affronter chacune des autres une fois au sein d'une poule unique[22], les quatre premières accédant à des demi-finales et les vainqueurs de ceux-ci s'affrontant au meilleur de trois matchs joués. Cette compétition se joue au format Twenty20.

Son édition inaugurale a été remportée par les Hyderabad Heroes.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison Équipes Vainqueur Finaliste Finales
2008 8 Hyderabad Heroes Lahore Badshahs
  • 1. Les Heroes (143/6) battent les Badshahs (137/9) par 6 runs.
  • 2. Tied match entre les Heroes et les Badshahs, les Heroes gagnent le bowl out 3-0.
  • 3. pas de troisième manche, les Heroes ayant remporté les deux premières

ICL 20s World Series[modifier | modifier le code]

ICL 20s World Series logo.jpg

Présentation[modifier | modifier le code]

Lancée en 2008, l'ICL 20s World Series n'oppose pas des franchises, contrairement aux autres compétitions de l'ICL, mais des « sélections » : l'une composée de joueurs indiens, une autre de joueurs pakistanais, et enfin une équipe composée de joueurs du reste du monde. La première édition de cette compétition se déroulera du 9 au 15 avril 2008[25]. Chacune des trois équipes rencontre les deux autres par deux fois, et les deux meilleures s'affrontent lors d'une finale unique.

Cette compétition se joue au format Twenty20.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison Équipes Vainqueur et score Finaliste et score Résultat
2008 3 ICL India (148/8) ICL World (138/5) ICL India gagne par 10 runs

ICL Invitation Cup[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès saison par saison[modifier | modifier le code]

Dates Tournoi Équipes Format Vainqueur Finaliste Troisième Meilleur joueur
Saison 2007
30 novembre - 16 décembre ICL 20-20 Indian Championship 6 20 overs Chennai Superstars Chandigarh Lions Delhi Jets Ian Harvey (Chennai Superstars)
Saison 2008
27 janvier - 10 février ICL 50s 6 50 overs Chennai Superstars Delhi Jets - Jai Prakash Yadav (Delhi Jets)
9 mars - 7 avril Edelweiss 20s Challenge 8 20 overs Hyderabad Heroes Lahore Badshahs Chennai Superstars Abdur Razzaq (Hyderabad Heroes)
9 avril - 15 avril ICL 20s World Series 3 20 overs ICL India ICL World ICL Pakistani Ibrahim Khaleel (ICL India)
21 septembre - 30 septembre ICL 20-20 Domestic Tournament 7 20 overs
novembre - décembre ICL 20-20 Indian Championship 8 20 overs

Bilan[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Des internationaux reconnus...[modifier | modifier le code]

Brian Lara, principale recrue de l'ICL en 2007.

L'ICL fait signer des internationaux expérimentés, certains en retraite internationale et d'autres encore en activité.

Pour sa saison 2007, la principale recrue est Brian Lara, 38 ans, détenteur de plusieurs records du monde[26]. Le batteur, ancien international des Indes occidentales est nommé capitaine des Mumbai Champs[27]. Sa saison 2007 est un échec : il ne réussit à y marquer que 31 runs[28]. Ancien capitaine de l'équipe du Pakistan, Inzamam-ul-Haq, 37 ans, est quant à lui le capitaine des Hyderabad Heroes pour la saison 2007[29], puis des Lahore Badshahs pour la saison 2008[30].

L'ancien capitaine de l'équipe du Sri Lanka et champion du monde 1996 Marvan Atapattu, 37 ans, est quant à lui capitaine des Delhi Jets en 2007, après avoir disputé son dernier match international en novembre de la même année[31]. L'ancien capitaine néo-zélandais Chris Cairns, 37 ans mène les Chandigarh Lions en 2007[32], tandis que son compatriote Craig McMillian, qui s'était retiré de toute forme de cricket en octobre 2007 à seulement 31 ans, citant des raisons familiales et de santé[33], est capitaine des Kolkata Tigers la même année[34].

Annoncé en août 2007 parmi les recrues de l'ICL[35], Mohammad Yousuf préfère annuler son contrat en septembre pour pouvoir continuer sa carrière internationale. Une semaine plus tard, il signe un contrat avec l'Indian Premier League (IPL)[36], une autre ligue nouvellement créée en Inde et qui, elle, est reconnue officiellement.

En janvier 2008, le fast bowler international néo-zélandais Shane Bond, 33 ans, rejoint l'ICL alors que sa carrière internationale n'est pas terminée et qu'il est sous contrat avec sa fédération, New Zealand Cricket [37]. Suivent notamment les anciens internationaux australiens Damien Martyn, Michael Kasprowicz[38] et Jason Gillespie[39]. Ce même mois, huit nouveaux joueurs pakistanais, parmi lesquels les internationaux Mohammad Sami et Rana Naved-ul-Hasan, sont annoncés au sein de l'ICL[40].

... et de jeunes pousses indiennes[modifier | modifier le code]

L'ICL espère réussir à révéler de nouveaux talents du cricket en Inde[41]. Trois anciens internationaux indiens, Pranab Roy, Bharath Reddy et Rajesh Chauhan ont été recrutés en tant que découvreurs de talents et sont chargés de parcourir le pays pour dénicher de jeune joueurs doués[41],[42]. L'ICL envisage également d'ouvrir des académies de cricket à travers le pays pour former ses jeunes recrues[43].

Aspects sociaux-économiques[modifier | modifier le code]

Politique salariale[modifier | modifier le code]

Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Everything you wanted to know about the ICL
  2. a et b (en) PCB bans Pakistan's ICL players sur Cricinfo.com
  3. (en) Lara disappointed with boards' ICL reaction sur Cricinfo.com
  4. a et b (en) Cricket South Africa to ban ICL recruits sur Cricinfo.com
  5. (en) Shabbir hat-trick seals win for Superstars sur Cricinfo.com
  6. (en) ICL's second tournament to feature more teams
  7. (en) Zee Network set to bag Indian television rights sur Cricinfo.com
  8. (en) ESPN react strongly to TV rights snub sur Cricinfo.com
  9. (en) Supreme Court rejects Zee's petition sur Cricinfo.com
  10. (en) Nimbus wins telecast rights for Indian cricket
  11. (en) Business mogul announces new cricket league sur Cricinfo.com
  12. (en) BCCI scraps pensions of players joining rival league sur Cricinfo.com
  13. (en) Everything you wanted to know about the Indian Premier League sur Cricinfo.com
  14. (en) Pakistan bans ICL players from county cricket sur Cricinfo.com
  15. (en) New Zealand terminate Bond contract sur Cricinfo.com
  16. (en) New Zealand terminate Vincent's contract sur Cricinfo.com
  17. (en) ECB adopts tough stance on unofficial tournaments sur Cricinfo.com
  18. (en) Counties head for showdown over ICL rebels, Cricinfo.com, 2008
  19. (en) ECB disappointed at Kent's omission, Cricinfo.com
  20. (en) ICL goes Grand - announces 'ICL 20s Grand Championship' sur le site de l'ICL
  21. (en) ICL announces four more tournaments for 2008 sur Cricinfo.com
  22. a et b (en) ICL announces 20-match tournament schedule
  23. (en) ICL 50s, 2007/08 sur Cricinfo.com
  24. (en) Chennai Superstars clinch ICL 50-over tournament sur Cricinfo.com
  25. (en) ICL Indians to take on Pakistan & Rest of the World sur le site de l'ICL
  26. (en) Fiche de Brian Lara sur Cricinfo
  27. (en) Effectif des Mumbai Champs - 2007 sur Cricinfo.com
  28. (en) Careful, master Brian sur Cricinfo.com
  29. (en) Hyderabad Heroes - Saison 2007 sur Cricinfo.com
  30. (en) Lahore Badshahs - Saison 2008 sur Cricinfo.com
  31. (en) Atapattu announces his retirement sur Cricinfo.com
  32. (en) Chandigarh Lions sur le site de l'ICL
  33. (en) McMillan announces his retirement sur Cricinfo.com
  34. (en) Kolkota Tigers sur le site de l'ICL
  35. (en) Inzamam, Yousuf head ICL roster sur Cricinfo.com
  36. (en) Yousuf joins Indian Premier League sur Cricinfo.com
  37. (en) ICL confirms Bond has signed up
  38. (en) Martyn and Kasprowicz join ICL sur Cricinfo.com
  39. (en) Gillespie steps down in Adelaide sur Cricinfo.com
  40. (en) Mohammad Sami among eight new ICL signings sur Cricinfo.com
  41. a et b (en) About ICL sur le site de l'ICL
  42. (en) Talent Scouts sur le site de l'ICL
  43. (en) ICL Calendar for the year 2008

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]