Indépendantisme catalan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manifestation indépendantiste en 2010 à Barcelone
Manifestation indépendantiste à la fête nationale de la Catalogne en 2012

L'indépendantisme catalan est un courant politique du nationalisme catalan qui revendique une Catalogne indépendante de l'Espagne et de la France ainsi que l'instauration d'une République catalane. Se basant sur une revendication du droit à l'autodétermination du peuple catalan, l'indépendantisme catalan défend l'idée que la nation catalane n'atteindra pas sa plénitude culturelle, sociale et économique tant qu'elle fera partie de l'Espagne ou de la France. Bien que principalement présent en Catalogne espagnole, il est parfois étendu aux Pays catalans. Plus récemment, l'indépendantisme catalan en est venu à demander son intégration libre et directe à l'Union européenne.

Le drapeau appelé l'estelada, dans ses versions bleue et rouge, est devenu son symbole principal, quoique le drapeau de la Catalogne soit également souvent utilisé.

Origines[modifier | modifier le code]

Le principal parti indépendantiste actuel de Catalogne est Esquerra Republicana de Catalunya (ERC), fondé en 1931[1]. Comme représentant du mouvement indépendantiste étendu à l'ensemble des Pays catalans, on peut également citer la Candidatura d'Unitat Popular, et le Partit Socialista d'Alliberament Nacional dels Països Catalans (PSAN), fondé en 1968.

Derniers développements[modifier | modifier le code]

Malgré son approbation par les Parlements catalan et espagnol, le Statut d'autonomie de la Catalogne de 2005 est rejeté par la Cour Constitutionnelle, ce qui fait croître graduellement le mouvement indépendantiste catalan jusqu'à nos jours. Les premières manifestations récentes ont lieu en 2005 et 2006, avec 500 000 personnes, et se sont par la suite multipliées.

En 2012, la manifestation du 11 septembre (jour national de la Catalogne) a réuni plus d'1,5 millions de personnes (les chiffres varient selon la police ou les organisateurs), et la Voie Catalane 2013 a quant à elle réuni entre 1,6 et 2 millions de personnes qui se sont donné la main tout au long des 400 km qui traversent le pays du nord au sud, du Perthus à la frontière avec la région de Valence. Ces manifestations sont organisées par l'Assemblée Nationale Catalane. Cette association représente la société civile du pays et demande à tous les partis politiques catalans de s'engager pour organiser un référendum pour l'indépendance ou non de la région.

En décembre 2013, Artur Mas, président de la Généralité de Catalogne, annonce en accord avec cinq des sept partis du Parlement qu'une consultation, qui n'est pas un référendum, aura lieu le 9 novembre 2014 ; ainsi que le contenu de la double question qui sera votée lors de cette consultation d'autodétermination : "Souhaitez-vous que la Catalogne devienne un État ? Et dans l'affirmative, souhaitez-vous que cet État soit indépendant ?".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ERC était indépendantiste dès ses origines, revendiquant l'instauration d'une République catalane.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]