Incendies de Californie d'octobre 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photo satellite de la NASA prise le 24 octobre 2007, montrant les zones d'incendie et les panaches de fumée des feux

Les incendies de Californie d'octobre 2007 sont une série de feux de forêts qui se sont déclenchés le 20 octobre en Californie du Sud. Au moins 1 500 bâtiments ont été détruits par les flammes[1],[2], et plus de 2 000 km²[3] de terre ont brûlé du Comté de Santa Barbara jusqu'à la frontière mexicaine. Le 24 octobre, 18 feux actifs brûlaient dans la région. 14 décès ont été directement causés par l'incendie, 85 personnes ont été blessées, dont au moins 61 pompiers[4]. Le 6 novembre 2007, les autorités déclarèrent que tous les feux étaient sous contrôle[5].

Le Gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, a déclaré l'état d'urgence dans sept comtés californiens durant les incendies[6]. Le Président George W. Bush a déclaré l'urgence dans tout l'État et a ordonné la mise en place d'une aide fédérale pour assister les efforts effectués dans l'État et au niveau local[7]. Plus de 6 000 pompiers ont œuvré à éteindre les incendies, aidés par des unités de la Garde nationale des États-Unis[8] et des Forces armées des États-Unis[9], près de 3 000 prisonniers ayant commis des crimes sans violence[10], et 60 pompiers des villes mexicaines de Tijuana et Tecate[11].

Les facteurs principaux évoqués permettant d'expliquer l'ampleur de ces incendies sont la sécheresse qui sévit en Californie du sud, le temps chaud, et la vitesse inhabituelle des Vents de Santa Ana dont les rafales ont atteint jusqu'à 140 km/h[12] ; toutefois, les causes sont multiples. Un incendie a été déclenché par des pyromanes[13]. Plusieurs ont été causés par la chute de lignes à haute tension.

Feux[modifier | modifier le code]

Comté de San Diego[modifier | modifier le code]

Le comté de San Diego a été touché par les deux plus grands incendies, au niveau de la superficie. Le premier, le Witch (Creek) Fire, a brûlé une zone importante au nord et au nord-est de San Diego. Le second, le Harris Fire, a touché le nord-ouest de la frontière mexicaine à San Diego. Des évacuations obligatoires eurent lieu dans les régions directement menacées, des évacuations volontaires préventives furent organisées dans les régions se trouvant sur le chemin prévu des incendies. Le 24 octobre 2007, le Sheriff du comté, Bill Kolender, déclara que le nombre de personnes évacuées dans le comté avait dépassé le nombre d'évacués au cours de l'Ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, en 2005[14]. En effet, deux jours après le début des incendies, approximativement 500 000 personnes habitant au moins 346 000 maisons, reçurent l'obligation d'évacuer, ce qui représente la plus grande évacuation de l'histoire de la région[15],[16]. Le Qualcomm Stadium[15], de nombreuses écoles, des églises et des bâtiments publics des environs servirent de sites d'évacuation[17], organisés sous la direction de la Croix-Rouge américaine. Selon des estimations officielles, 10 000 personnes étaient rassemblées au Qualcomm. Des volontaires s'y chargèrent de la distribution de vivres, de couvertures, d'eau, de jouets pour les enfants ; un concert de rock and roll fut également organisé[18]. Presque toutes les écoles et universités publiques de la région de San Diego furent fermées, ainsi que de nombreuses entreprises. Pour permettre aux véhicules d'urgence de circuler sans problème, le maire de San Diego, Jerry Sanders, demanda aux habitants de rester chez eux[19].

Le 23 octobre, en fin d'après-midi, plusieurs évacuations furent suspendues, ce qui permit à environ 50 000 personnes des municipalités de Del Mar, Chula Vista, Poway, et de plusieurs quartiers de San Diego, dont Del Mar Heights et Scripps Ranch[20],[21],[22].

Les responsables du zoo de San Diego déclarèrent que ses 3 500 animaux étaient plus en sécurité en restant dans leurs enclos, où ils étaient protégés par le système anti-incendie du parc et par la présence de zones irriguées : au cas où les conditions climatiques se dégraderaient, les animaux pourraient se réfugier près des points d'eau. Cependant, beaucoup d'animaux en danger d'extinction, par exemple le condor de Californie, furent pris en charge dans l'hôpital vétérinaire du parc, lequel résiste au feu et est pourvu d'extincteurs. Yadira Galindo, porte-parole du parc, affirma que les animaux étaient alertés mais ne présentaient pas de réelle inquiétude dans leur comportement.

Selon les données fournies par CAL FIRE et des media indépendants, le 31 octobre à 8:08 a.m. PDT[23], les incendies suivants ont eu lieu dans le comté de San Diego[24],[25] :

Comté de San Diego
Nom de l'incendie Date / heure Superficie touchée Édifices détruits Blessés Confinement
Witch (Creek) 21 octobre à 11:00 a.m. 801 km² 1040 maisons
414 dépendances
239 véhicules
70 maisons endommagées
25 dépendances endommagées
2 morts
39 pompiers
2 civils
100 %
Harris 21 octobre à 9:30 a.m. 366 km² 206 maisons
252 dépendances
253 structures endommagées
5 morts
34 pompiers
21 civils
100 %
Poomacha (Palomar Mountain) 23 octobre à 3:13 a.m. 203,06 km² 143 maisons
77 dépendances
21 pompiers 85 %
Horno/Ammo 24 octobre 85,32 km² 6 pompiers 100 %
Rice 22 octobre à 4:16 a.m. 36,4 km² 206 maisons
2 propriétés commerciales
40 dépendances
5 pompiers 100 %
McCoy 21 octobre 1,21 km² 1 residence
1 dépendance
100 %
Coronado Hills 22 octobre à 1:50 a.m. 1,01 2 dépendances 100 % le 22 octobre
Wilcox 23 octobre 0,4 km² 100 %

Witch Fire[modifier | modifier le code]

Lever du soleil le 22 octobre 2007 près de San Diego

Le Witch Creek Fire, aussi connu sous le nom de Witch Fire, est le feu le plus important des incendies d'octobre 2007. Des centaines de milliers d'habitants furent informés de l'évacuation grâce au système de Reverse 911[17]. Cette évacuation eut lieu presque quatre ans jour pour jour après le Cedar Fire de 2003. Toutes les personnes habitant au sud de la Del Dios Highway, au nord de la Sorrento Valley Road, à l'ouest de l'Interstate 15 et à l'est de l'Interstate 5 reçurent l'ordre d'évacuer[17]. Le 22 octobre à 21h30 un communiqué du site de la municipalité de Del Mar conseillait fortement à tous les habitants d'évacuer[26],[27]. L'évacuation fut aussi ordonnée pour le quartier de Scripps Ranch, et spécifiquement pour toute la zone « au sud de la Scripps Poway Parkway, au nord de MCAS Miramar, à l'est de l'Interstate 15 et à l'ouest de la Highway 67 ». La réserve amérindienne de Mesa Grande fut elle aussi évacuée en raison de l'incendie[28]. L'évacuation fut également conseillée aux habitants de la réserve de Barona, sans caractère obligatoire toutefois. À approximativement 1h00 le 23 octobre, un feu se déclencha près de l'extrémité sud du Wildcat Canyon, où l'incendie de 2003 avait causé de nombreux décès et destructions. L'évacuation y fut également ordonnée, et la route fut fermée[29].

Nuages de fumées sur San Diego le 23 octobre 2007

Le feu commença dans le Witch Creek Canyon près de Santa Ysabel et atteignit rapidement Ramona, Rancho Bernardo, Poway et Escondido. À partir de là il traversa l'Interstate 15 et continua vers l'ouest, causant des dommages considérables aux communautés de Lake Hodges, 4S Ranch, Del Dios et Rancho Santa Fe.

Les vents de Santa Ana poussèrent l'incendie à l'ouest vers la côte[17]. William B. Kolendar, le Sheriff du comté, déclara alors que cet incendie pourrait bien se révéler plus important que celui de Cedar en 2003[30]. Les communautés côtières furent donc évacuées alors que le feu gagnait l'ouest, cependant les changements de direction des vents permirent à ces régions de ne pas être directement menacées.

Comtés de Los Angeles et Ventura[modifier | modifier le code]

Comté d'Orange[modifier | modifier le code]

L'incendie criminel[31] de Santiago a démarré près des communautés de Santiago Canyon et de Silverado, dans le comté d'Orange, le 21 octobre 2007[32] et a brûlé environ 115 km². les flammes ont menacé environ 750 maisons parsemées dans les canyons de la région, dont Santiago, Silverado Canyon, Live Oak Canyon, Holy Jim Canyon, Modjeska Canyon, et Trabuco Canyon, entre autres. Il a été contenu le 9 novembre par le travail de 1 100 pompiers. Selon Mike Rohde de la Orange County Fire Authority, c'est parce que le vent est resté normal que les dégâts ont été limités[33].

Vent et météo[modifier | modifier le code]

Image QuikSCAT de 2002 montrant la vitesse des vents de Santa Ana (en m/s)

Les feux ont eu lieu dans une région très sèche et ont été renforcés par les vents saisonniers de Santa Ana. Selon le San Diego Union Tribune, ce sont ces vents, « soufflant jusqu'à 96 km/h, combinés avec des températures avoisinant les 32°C, qui ont créé les pires conditions d'apparition d'incendies possibles[34],[35] ». De plus, la Californie du Sud était alors au milieu d'une sécheresse inhabituelle : Los Angeles a reçu seulement 82 mm de précipitations durant l'intégralité de la saison des pluies 2006-2007, ce qui représente un record[36].

Impact[modifier | modifier le code]

La California Highway 241 fermée à cause des feux

Le 21 octobre, le Harris Fire endommagea et désactiva le Southwest Power Link, une ligne électrique de 500 000 volt reliant l'Arizona à San Diego[37]. Des pannes d'électricité furent signalées à Los Angeles, Orange, San Diego, et dans plusieurs comtés, le 22 octobre : 333 500 clients d'Edison en Californie du Sud furent touchées. Le courant fut restauré, dans la plupart des cas, en moins de 24 heures. Ojai, Oxnard, Simi Valley, Santa Clarita, Thousand Oaks, Agoura Hills, Rialto, Fontana, San Bernardino, Rancho Cucamonga, Mira Loma, Hesperia, Corona, Bloomington, Irvine, Calimesa, Rubidoux et Malibu furent également touchées : la panne concerna 230 personnes dans cette dernière ville[38]. Le California Independent System Operator Corp, ou California ISO, déclara une situation d'urgence pour la transmission de l'énergie le 23 octobre, en raison des incendies. Les lignes à haute tension de 500 000, 230 000 et 138 000 volt furent désactivées à San Diego et dans d'autres localités[37]. Durant la crise, le Mexique fournit de l'électricité à la région de San Diego[39]. Plusieurs autoroutes et routes furent fermées durant les incendies, dont l'Interstate 5. Amtrak dut stopper son service ferroviaire Pacific Surfliner entre Oceanside et San Clemente[40].

D'après les autorités les évacuations, qui concernèrent plus de 900 000 personnes, sont les plus importantes de l'histoire de la Californie[41]. Les travailleurs migrants furent largement négligés au cours de la crise, recevant peu d'aide lorsqu'ils fuyaient les incendies, ou étant arrêtés alors qu'ils demandaient assistance[42]. Certains pompiers mexicains se déclarèrent préoccupés par leurs compatriotes, alors que d'autres considéraient que les travailleurs migrants étaient conscients des risques qu'ils prenaient[43]. Plusieurs cas de pillage eurent lieu durant les incendies : six immigrants clandestins furent arrêtés pour le vol d'approvisionnement du Qualcomm Stadium[44], un autre fut arrêté pour vol après avoir été trouvé en possession de biens volés, dans la zone de l'incendie de Jamul[45], et deux autres personnes furent arrêtées pour vol près du poste frontalier de Tecate[46].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christine Hanley, Janet Wilson et Mitchell Landsberg, « 1,155 homes -- and counting », Los Angeles Times,‎ 24 octobre 2007
  2. (en) Gillian Flaccus, « 1,500 homes lost; $1B loss in San Diego area », The Associated Press (sur le site du Seattle Times),‎ 24 octobre 2007
  3. (en) Kate Bolduan, « Outlook improves as firefighters make headway in wildfires », CNN.com,‎ 24 octobre 2007
  4. (en) Kyra Phillips, Allan Chernoff, Keith Oppenheim et Jacqui Jeras, « Fire deaths, damage come into focus as evacuees cope », CNN.com,‎ 29 octobre 2007
  5. (en) State of California, « Governor Calls on Blue Ribbon Task Force to Review State Fire Response »,‎ 6 novembre 2007 (consulté le 6/11/07)
  6. (en) Randal C. Archibold, « California Fires Destroy Scores of Homes », www.nytimes.com,‎ 22 octobre 2007
  7. (en) The White House (Office of the Press Secretary), « Statement on Federal Disaster Assistance for California »,‎ 23 octobre 2007
  8. (en) CNN.com, « Military helps fight fires while personnel evacuated »,‎ 23 octobre 2007
  9. (en) Steve Liewer, « Six Navy copter crews helping fight wildfires », www.signonsandiego.com,‎ 22 octobre 2007
  10. (en) Adam Tanner, « California turns to prisoners to fight huge fires », Reuters,‎ 26 octobre 2007
  11. (en) Associated Press, « Mexican firefighters helping in California return to Mexico to fight blaze », www.signonsandiego.com,‎ 23 octobre 2007
  12. (en) Alicia Chang, « Southern California wildfires blamed on unusual Santa Ana winds », San Jose Mercury News,‎ 22 octobre 2007
  13. (en) knbc.com, « Firefighters Protect Homes In Foothill Ranch - Arson Fire Threatens Homes In Orange County »,‎ 23 octobre 2007
  14. (en) SignOnSanDiego.com, « Fire evac surpasses Katrina », San Diego Union Tribune,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)
  15. a et b (en) H.G. Reza, Jill Leovy et Alex Pham, « Scale of the fires' disruption on display at San Diego stadium », LA Times,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)
  16. (en) NPR, « California Wildfires Trigger Widespread Evacuations »,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)
  17. a, b, c et d (en) Martinez, Angelica and Greg Gros, « Witch fire roars west across Rancho Bernardo and Poway », SignOnSanDiego.com, San Diego Union Tribune,‎ 22 octobre2007 (lire en ligne)
  18. (en) San Diego Union Tribune, « Surveyor makes order out of chaos for evacuees », SignOnSanDiego.com,‎ 22 octobre 2007 (consulté le 5/11/07)
  19. (en) William M. Welch, Patrick O'Driscoll et Chris Woodyard, « 'Staggering' numbers flee amid fear and uncertainty »,‎ 23/10/2007 (consulté le 24/10/07)
  20. (en) The Associated Press, « Evacuation orders lifted for some San Diego neighborhoods », San Jose Mercury News
  21. (en) NBC San Diego, « Evacuees Allowed To Return To Del Mar, Chula Vista, Scripps Ranch and Poway »,‎ 23/10/07
  22. (en) KGTV 10 News, « Some Evacuees Return Home »,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)
  23. (en) FIRESCOPE : FIrefighting RESources of California Organized for Potential Emergencies, « Late October, 2007 California Wildfire Web Pages »,‎ 31 octobre 2007 (consulté le 2007-10-31)
  24. (en) « Cal Fire »,‎ 23 octobre 2007 (consulté le 23 octobre 2007)
  25. (en) Google.com, « LA Times Google maps », Google and the Los Angeles Times,‎ 22 octobre 2007 (consulté le 2007-10-22)
  26. (en) « For your safety, we are strongly advising that all Del Mar residents evacuate. »
  27. (en) SignOnSanDiego.com, « Voluntary evacuation in place for all of Del Mar », San Diego Union Tribune,‎ 22 octobre 2007 (consulté le 22 octobre 2007)
  28. (en) SignOnSanDiego.com, « Mesa Grande Indian reservation was evacuated », San Diego Union Tribune,‎ 22 octobre 2007 (consulté le 22 octobre 2007)
  29. (en) SignOnSanDiego.com, « Three major fires still burning out of control », San Diego Union Tribune,‎ 23 octobre 2007 (consulté le 23 octobre 2007)
  30. (en) Angelica Martinez et Tony Manolatos, « Wildfires seen as eclipsing the Cedar fire of 2003 », www.signonsandiego.com,‎ 22 octobre 2007 (consulté le 1er novembre 2007)
  31. (en) « Officials: Arson Behind Santiago Fire », CBS.com,‎ 25 octobre 2007 (consulté le 26 octobre 2007), p. 1–2
  32. (en) Orange County Fire Authority, « Santiago Incident »,‎ 27 octobre 2007 (consulté le 27/10/07)
  33. (en) « In Silverado Canyon, a new cliffhanger », Los Angeles Times,‎ 26 octobre 2007 (consulté le 26/10/07)
  34. (en) Santa Ana winds blowing up to 60 mph combined with temperatures into the 90s to create in the worst possible fire conditions.
  35. (en) Jeff McDonald, Janine Zuniga et Kristina Davis, « County asks for 1,000 more firefighters », www.signonsandiego.com,‎ 22 octobre 2007
  36. (en) Carrie Kahn, « Water Flows in Los Angeles Despite Drought », www.npr.org,‎ 6 juillet 2007
  37. a et b (en) Jeran Wittenstein, « Fires wreak havoc on region's electricity supply », San Diego Daily Transcript,‎ 23 octobre 2007 (consulté le 26/10/07)
  38. (en) KNBC, « SoCal Crews Respond To 'Fire After Fire' », KNBC.com,‎ 22 octobre 2007 (consulté le 22/10/07)
  39. (en) scmonitor.com, « From far and wide, helpers pour into a fire-stricken San Diego », The Christian Science Monitor,‎ 26 octobre 2007 (consulté le 28/10/07)
  40. (en) SignOnSanDiego.com, « Camp Pendleton fire spread to 6,000 acres », San Diego Union Tribune,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)
  41. (en) LATimes.com, « Scale of the fires' disruption on display at San Diego stadium », Los Angeles Times,‎ 23 octobre 2007
  42. (en) Amy Isackson, « Fires Highlight Safety Needs of Migrant Workers », npr.org,‎ 25 octobre 2007 (consulté le 28 octobre 2007)
  43. (en) Ari B. Bloomekatz, « Mexican fire crew joins the fight », Los Angeles Times,‎ 27 octobre 2007 (consulté le 28 octobre 2007)
  44. (en) SignOnSanDiego.com, « Illegal immigrants suspected of stealing supplies », San Diego Union Tribune,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)
  45. (en) SignOnSanDiego.com, « Another looting arrest », San Diego Union Tribune,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)
  46. (en) SignOnSanDiego.com, « Two looting arrests in Tecate », San Diego Union Tribune,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 24/10/07)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Information gouvernementale[modifier | modifier le code]