In the Year 2525

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

In the Year 2525 (Exordium & Terminus)

Single de Zager & Evans
Face B Little Kids
Sortie 1969
Durée 3:15
Genre space rock
Auteur-compositeur Rick Evans
Label RCA
Classement 1er (États-Unis, Royaume-Uni)

In the Year 2525 (Exordium and Terminus) est une chanson du duo pop-rock américain Zager and Evans qui a été numéro 1 aux États-Unis pendant 6 semaines dans l'été 1969. Écrite en 1964 par Rick Evans et publiée à l'origine sur un petit label local en 1967, le morceau a été popularisé par une radio texane deux ans plus tard et distribué à l'échelle nationale puis internationale par RCA Records.

Historique[modifier | modifier le code]

In the Year 2525 (Exordium and Terminus) décrit, millénaire après millénaire (tous les 1010 ans : 2525, 3535...), une humanité qui a de plus en plus recours aux machines et autres pilules pour toutes ses fonctions, jusqu'à disparaître en 9595. Au fur et à mesure, la musique change, le ton monte et le rythme s'accélère, contribuant à l'angoisse de ce morceau.

La chanson n'a pas de refrain. Au bout du compte, en 9595, l'homme sera peut-être encore vivant même s'il a épuisé toutes les ressources de la Terre : le message écologique est clair. Finalement, le règne de l'homme est terminé, mais la chanson repart du début, suggérant la notion de cycles.

Cette chanson sur un monde maudit par sa dépendance et sa soumission aux technologies a trouvé un écho dans le monde entier dans cette période de fin des années 1960. Elle décrit une vision cauchemardesque d'un monde déshumanisé par la technologie. Elle fait référence au retour de Jésus (en 7510) du Jesus movement de la culture hippie.

Elle fait aussi référence à de nombreuses avancées technologiques qui n'existaient pas encore concrètement à l'époque comme les robots, voire pas du tout comme les bébés éprouvette ou la sélection génétique des bébés qui n'avaient été envisagés que dans des romans d'anticipation et jamais dans les médias grand public jusqu'à la sortie de cette chanson en 1969.

Classement[modifier | modifier le code]

In the Year 2525 devient numéro 1 du Billboard Hot 100[1] le 12 juillet 1969 et conserve cette place pendant six semaines. Elle est ainsi en tête des charts lorsque Neil Armstrong marche sur la Lune, le 20 juillet. Le single fait partie des dix meilleures ventes américaines des années 1960, et s'est écoulé à plus de 10 millions d'exemplaires. Au Royaume-Uni, la chanson se classe numéro 1 le 30 août[2] et le reste pendant trois semaines. Zager & Evans n'ont jamais eu d'autres numéros 1, et à ce jour, ce sont les seuls artistes à avoir été des one-hit wonders avec la même chanson au Royaume-Uni et aux États-Unis.

In the Year 2525 fait partie de la liste de chansons dont la diffusion est jugée inappropriée après le 11-septembre établie par Clear Channel, peut-être pour son ton apocalyptique ou parce que l'utilisation d'avions pour les attentats va dans le même sens que le message de la chanson.

Reprises[modifier | modifier le code]

Les reprises de cette chanson sont nombreuses, la plus célèbre étant celle du groupe de New-Wave du début des années 1980 Visage.

  • Reprise instrumentale par Franck Pourcel (1969) sous le titre En el año 2525
  • Une version francophone intitulée L'an 2005 a été écrite par Boris Bergman et interprétée en 1969 par Dalida et par Richard Anthony.
  • Caterina Caselli en italien en 1969 (Nel 2023).
  • Elle a été reprise en concert par R.E.M., par exemple à Manchester en novembre 1984.
  • Reprise par Project Pitchfork (sur Dhyani, 1991)
  • Adaptation en japonais par le duo Wink sous le titre Mighty Mighty Love sur l'album Queen of Love (1991)
  • Reprise par The Act featuring Clinton III en 1993
  • Adaptation par le groupe slovène Laibach (2525 sur l'album Nato 1994).
  • Reprise par Bill Murray lors de l'épisode du 25e anniversaire de l'émission de télé Saturday Night Live.
  • Elle a été utilisée comme générique des séries télévisées Cleopatra 2525 et Millennium.
  • Reprise par Fields of the Nephilim (en bonus sur Mourning Sun, 2005)
  • Reprise par Ian Brown sur l'album My Way (2009)

Références à cette chanson[modifier | modifier le code]

  • Elle est la chanson thème du film "The Last Squad" un film de 2011 où pendant la guerre au Vietnam en 1968, Un groupe de jeunes soldats américains débarquent à Cù Chi, dans un camp perdu au milieu de la jungle avec une mission d'explorer les réseaux de tunnels Vietcongs. Tandis qu'au dessus de leurs têtes, la base est attaquée et la bataille fait rage, ils seront la proie de pièges posés par les résistants Vietnamiens. Un voyage souterrain au bout de l'enfer....au rythme de la musique de "In the year 2525" de Zager & Evans.
  • Elle est la chanson thème du film Gentlemen Bronco (v.f.:La guerre des Broncos), une comédie qui porte sur le plagiat d'une œuvre de science-fiction écrite par un jeune auteur introverti.
  • Il y est fait référence dans le film Alien³ ou l'un des prisonniers la chantonne dans un tuyau de ventilation juste avant d'être attaqué par un alien.
  • Il y est fait référence dans l'épisode 17 de la série télé Alf qui dit à son dictaphone « Captains Log, Stardate 2525, man I'm still alive! »
  • dans l'épisode 23 de la saison 3 des Simpson, en couverture du magazine que lit Lisa, le titre est « The year 2525: Were Zager & Evans right? »
  • dans l'épisode Revenge of the Creature de la série MST3K
  • Repris dans le spot publicitaire du fournisseur d'accès à Internet Embarq.
  • Les White Stripes y font référence dans les paroles de You're Pretty Good Looking (For a Girl) : « this feeling is still going to linger on / until the year 2525 now ».
  • Elle est citée dans le livre de Tom Reynolds I Hate Myself And Want to Die: The 52 Most Depressing Songs You've Ever Heard.
  • Elle est chantée par les martiens dans le film de 1990 Martians Go Home.
  • Dans le roman de Dave Barry Tricky Business (2002).
  • Dans le The Drew Carey Show
  • Reprise dans le générique du film 1968 Tunnel Rats
  • Il y est fait référence dans l'épisode 7 de la saison 6 de Futurama, quand Fry, Bender et le professeur parcourent les époques futures dans l'espoir de trouver une machine à remonter le temps.
  • Le skateur professionnel Dustin Dollin à choisi cette chanson pour son passage dans la vidéo Shake Junt Chicken Bone Nowisson

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Zager & Evans: Allmusic
  2. Archive Chart