Imsouane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Imsouane
Surf sur la baie et plage d'Immesouane
Surf sur la baie et plage d'Immesouane
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Souss-Massa-Drâa
Préfecture Agadir Ida-Outanane
Cercle Agadir-Atlantique
Caïdat Tamri
Chef-lieu Imsouane
Démographie
Population 9 353 hab. (2004[1])
Coordonnées 30° 50′ 36″ Nord 9° 49′ 07″ Ouest / 30.843374, -9.818566  

Immesouane, ou Imsouane, est une commune rurale de la préfecture d'Agadir Ida-Outanane, dans la région de Souss-Massa-Drâa, au Maroc. Elle ne dispose pas de centre urbain mais son chef-lieu est un village du même nom.

La commune rurale d'Imsouane est située au sein du caïdat de Tamri, lui-même situé au sein du cercle d'Agadir-Atlantique[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située entre océan et désert sur la côte Atlantique, situé à 70 km au nord d'Agadir et à 100 km au sud d'Essaouira.

Historique[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Elle a connu, de 1994 à 2004 (années des derniers recensements), une hausse de population, passant de 8 645 à 9 353 habitants[1].

Selon le Haut-commissariat au Plan en 2004, le taux de pourcentage de pauvreté de la commune rurale d'Imsouane qui est de 28,25 %, serait le 4e plus fort de la préfecture d'Agadir Ida-Outanane, et le 15e de la région de Souss-Massa-Drâa[4].

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

La commune est réputée pour ses conditions, plus que favorables, pour les sports de glisse, principalement le surf, le bodyboard et le longboard. En effet, le village comprend deux spots : le reef (fréquenté principalement par les shortboardeurs et les bodyboardeurs) qui se caractérise par une vague creuse qui peut aller jusqu'à une hauteur de 5 à 6 m en hiver, et la baie (paradis des longboardeurs) puisque sa vague est plate et se déroule sur une longueur de plus de 800 mètres.

Vue du village

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 18 août 2012)
  2. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1597 (ISSN 0851-1017, lire en ligne)
  3. [PDF] « Décret no 2-13-126 du 30 joumada I 1434 (11 avril 2013) portant création de cercles et de caïdats », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 6148,‎ , p. 1908 (ISSN 0851-1017, lire en ligne)
  4. [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Pauvreté, développement humain et développement social au Maroc. Données cartographiques et statistiques de 2004 », sur www.hcp.ma (consulté le 16 mai 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]