Impro-Visor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Impro-Visor
Développeur Bob Keller et d'autres à Harvey Mudd College et ailleurs
Première version mars 2006
Dernière version 6.0 (16 juin 2014)
Écrit en Java
Environnement Windows, Mac OS X, Linux
Langue anglais
Type Musique assistée par ordinateur
Licences GNU GPL
Site web www.cs.hmc.edu/~keller/jazz/improvisor

Impro-Visor est un logiciel pédagogique d'aide à la création et au jeu d'une partition[1], spécialisé dans la représentation de solos. Initialement conçu pour le jazz, son utilisation est en fait parfaitement adapté à tous les autres styles de musique[2]. Il est programmé en Java et donc utilisable sur la plupart des systèmes informatiques.

Présentation[modifier | modifier le code]

La philosophie de Impro-Visor (contraction, en anglais, de improvisation advisor) est de fournir un outil pour aider les musiciens à construire des solos à partir d'une grille d'accords.

L'outil est totalement gratuit.

Il comprend une base de données harmoniques extrêmement riche (et enrichie en permanence par toute une communauté sur Yahoo) pour la création, l'enregistrement et l'utilisation de motifs musicaux de quelque longueur ou complexité que ce soit, ainsi que la capacité de générer des motifs musicaux basés sur des grammaires (c'est-à-dire des règles musicales choisies) modifiables par l'utilisateur. Des nouvelles grammaires sont créées à volonté ou distribuées (toujours aussi gratuitement) par des membres chevronnés de la communauté des utilisateurs.

À partir d'une ligne mélodique (qu'on écrit par exemple dans l'éditeur ou qu'on joue au clavier ou qu'on importe depuis un fichier) Impro-Visor peut créer un accompagnement automatique dans de nombreux styles (dont la liste s'allonge d'années en années). Il permet aussi de choisir un style à volonté dans la liste de styles, déclenchant les modifications nécessaires à la ligne mélodique pour qu'elle applique le style choisi (une solution très pratique pour stimuler son inspiration personnelle).

Le logiciel possède aussi une fonction d'apprentissage de style (à partir d'événements MIDI) permettant de développer très rapidement un style personnel bien à soi... ou de travailler sur le style d'un musicien de son choix dont on aura importé une partition MIDI.

Les partitions créées peuvent être exportées au format MIDI mais aussi au très pratique format MusicXML reconnu par la quasi-totalité des logiciels[3] d'édition de partitions musicales (Finale, Sibelius, Pizzicato, Harmony Assistant, Guitar Pro, Capella, PriMus, MuseScore, LilyPond...) et la quasi-totalité des séquenceurs et DAW (Cubase, Logic Pro, Cakewalk Sonar, Rosegarden...).

Les accompagnements et accords produits par Impro-Visor sont évidemment polyphoniques, mais de façon intentionnelle le développeur tient à ce que les solos produits et la ligne mélodique restent monophoniques[4] car il n'est pas question d'en faire un outil de production musicale généraliste (outil "à tout faire") dans le genre de Band In A Box, Impro-Visor étant déclaré résolument "Outil spécialisé dans la génération de solos et d'improvisations" alors que Band in a Box est un outil de production riche et puissant mais plus généraliste.

Impro-Visor peut importer les fichiers d'accords (mais pas les mélodies) depuis Band-In-A-Box en utilisant un petit utilitaire de conversion[5]. En revanche il n'y a aucune possibilité d'exportation directe vers Band-In-The-Box (dont le format de fichier est un format propriétaire), mis à part sous forme de fichier MIDI... ou MusicXML (qui est un format open source) comme avec toutes les applications utilisant le format MusicXML.

Impro-Visor doit être compris comme un logiciel de création de mélodies ou d'improvisations à partir des connaissances musicales de l'utilisateur (qui peuvent être professionnelles ou très rudimentaires) assisté d'excellents outils de validation d'harmonie et de génération de lignes de solos, et non comme un logiciel de reprise d'éléments disparates créés par d'autres programmes. C'est un outil fait pour composer. Donc s'il sait parfaitement exporter au format MusicXML il n'est pas vraiment conçu pour importer, que ce soit dans ce format comme dans tout autre (le penser serait ne pas comprendre correctement à quoi sert Impro-Visor). Toutefois il existe un utilitaire développé par le projet MuseScore qui permet de convertir n'importe quel fichier au format MusicXML (créé par exemple par MuseScore en l'occurrence) dans le format des fichiers de travail d'Impro-Visor, utilitaire conçu spécifiquement pour ce but. C'est très intéressant essentiellement pour importer dans Impro-Visor des lead sheets après leur conversion dans ce format, les lead sheets (très utilisés dans le jazz et désormais de plus en plus dans les autres genres musicaux) étant des fichiers généralement au format MusicXML présentant de manière clairement codifiée les caractéristiques purement musicales d'un morceau (progressions d'accords, mélodies, paroles...). Ce petit convertisseur de format est librement utilisable qu'on soit utilisateur de MuseScore ou pas[6].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Globalement l'utilisation d'Impro-Visor est extrêmement simple : l'utilisateur entre des suites d'accords par leur nom au-dessus de la portée vide ou en les choisissant dans un tableau qui assiste le débutant ou les importe d'un fichier de lead sheets (voir ci-dessus pour cet aspect importation)... et le logiciel propose des exemples respectant rigoureusement les règles d'harmonie, aidant à faire très rapidement tout le reste (mélodies de solo ou improvisations) en retouchant directement à la souris l'exemple proposé sur les portées de la page. Une méthode extrêmement directe qui permet aussi, si l'outil est ouvert en permanence (en tâche d'arrière-plan il prend très peu de mémoire vive au système d'exploitation) de travailler de façon rapide et immédiate sur des idées qui traversent à longueur de journée l'esprit du musicien ou de les noter "à la volée".

Ce logiciel est un outil de création de progressions d'accords, de développement de lignes mélodiques et de génération de solos d'improvisation tant pour les musiciens débutants ou amateurs que pour les professionnels, mais c'est aussi un outil de choix pour l'enseignement de toute l'harmonie musicale (dans tous les styles). Le but de ce logiciel n'est pas de créer de façon automatique de la musique presse-bouton "sans apprentissage du solfège" mais bien au contraire :

  • de créer, à partir des accords entrés, des exemples de partitions d'accompagnement entières respectant scrupuleusement les règles de l'harmonie musicale (et sur lesquels on pourra improviser ou même écrire une mélodie personnelle complète);
  • de générer lui-même de courtes mélodies simples ou complexes (au choix) afin de stimuler (ou relancer) l'inspiration du musicien-compositeur voire d'élargir sa pratique des innombrables styles musicaux en choisissant de générer la mélodie sur un style qu'il ne connaît pas ou qu'il désire approfondir. L'outil génère au maximum une cinquantaine de mesures environ pour être raisonnable car le but est d'aider le musicien à trouver de l'inspiration pour des solos ou des improvisations, à charge donc pour le musicien de travailler ensuite sur ces mesures générées ou de les étendre, les transformer à volonté, les multiplier sur de nouvelles mesures...;
  • de permettre au musicien débutant ou amateur de rendre très vivant l'apprentissage et la pratique du solfège et des règles de l'harmonie musicale tous styles confondus (y compris le classique, les genres de rock, etc.).
  • de permettre de travailler collectivement en classe de musique sur des exercices de maîtrise de l'harmonie ou des exercices d'improvisation ou de composition sur un thème (ou un mode ou un style) imposé par le professeur. L'auteur du logiciel, Bob Keller, est d'ailleurs lui-même professeur de musique au Harvey Mudd College (sur le campus de l'Université de Claremont) en plus d'être musicien de jazz.

Impro-Visor gère aussi de façon très souple la création et la sauvegarde de licks (variations de riffs), ce qui permet une très grande richesse dans l'art de l'harmonie, de la progression d'accords, de l'improvisation, et de la composition.

La plupart des connaissances musicales, y compris la génération de motifs musicaux, les bases de données, les partitions, les styles, et d'autres informations, sont représentées sous forme de fichiers texte directement lisibles et modifiables (à condition d'apprendre leur syntaxe), permettant une personnalisation facile.

Avant d'être enregistrées, les partitions créées peuvent bien-sûr être jouées dans le logiciel. Impro-Visor utilise soit la banque General MIDI habituelle, soit toute autre soundfont GM de son choix (il en existe une excellente, Gervill, livrée avec le logiciel mais il y en a beaucoup d'autres qui sont extraordinaires et gratuites, comme Arachno SoundFont ou Titanic 1.2).

Impro-Visor fonctionne avec Java.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit ici d'un type de partition particulier, incluant les notes, les accords et les paroles, utilisé dans les chansons et le jazz, leadsheet en anglais.
  2. La dernière phrase du premier paragraphe de la page d'accueil sur le site web est très claire à ce sujet : "Now having a wider array of accompaniment styles, its use is not limited to jazz".
  3. La liste complète et réactualisée en permanence par les développeurs de MusicXML a franchi fin juillet 2013 la barre de 160 logiciels compatibles
  4. Voir le point 6 de cette page de l'auteur du logiciel.
  5. http://www.cs.hmc.edu/~keller/jazz/improvisor/faq.html#biab-songs
  6. http://musescore.org/en/project/xml2impro-visor

Liens externes[modifier | modifier le code]