Imposition du prix de revente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En organisation industrielle et en droit de la concurrence, l'imposition du prix de revente désigne la situation où un producteur peut choisir le prix auquel un détaillant donné peut vendre un bien donné aux consommateurs. Il peut s'agir selon les cas d'un prix plancher, d'un prix plafond ou de la combinaison des deux.

Cette pratique est souvent désignée par son acronyme anglais RPM (Resale Price Maintenance).

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) Franck Mathewson et Ralph Winter, « The Law and Economics of Resale Price Maintenance », Review of Industrial Organization, no 13,‎ 1998, p. 57-84 (résumé)
    Revue de littérature sur le sujet