Implication (pragmatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'implication est un terme de la linguistique pragmatique qui s'illustre à travers l'exemple suivant « le président a été assassiné » ne suggère pas simplement qu'il est vrai que « le président est mort », mais exige cela. En outre, une implication ne peut être annulée, contrairement à une implicature qui peut disparaître si on ajoute une proposition.

L'implicature n'est pas une propriété sémantique de l'énoncé lui-même, contrairement à une présupposition implicite de celui-ci. Par exemple, en énonçant la phrase « Marie a eu un bébé et s'est mariée », le locuteur suggère que Marie a d'abord eu un bébé, puis s'est mariée. Mais cet énoncé demeure vrai, au sens strict, sémantique, si elle s'était d'abord mariée, avant d'avoir un bébé. Si on ajoute la proposition « pas forcément dans cet ordre » à cette phrase, alors son sens n'est pas altéré, mais l'implicature disparaît.

Utilisation du concept d'implication dans l'informatique[modifier | modifier le code]

Web sémantique[modifier | modifier le code]

C'est un concept qui est utilisé au sein du Web sémantique pour définir La langue de cette portion d’article est : en the entailment regime  ⇔  le système d'implication[1] dans une base de données RDF (en anglais, the entailment regime). Le système d'implication permet à un agent intelligent de faire des déductions à l'aide de relations d'implication dans une base de données. Le système d'implication permet aussi de vérifier l'intégrité des données au sein du système d'implication car des erreurs peuvent survenir à chaque enregistrement de nouvelles données.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Implicature conversationnelle