Immeuble Zariadié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Immeuble Zariadié
Histoire
Architecte
Construction
1947
Usage
Immeuble
Architecture
Hauteur du toit
275 m
Nombre d'étages
32[1]
Géographie
Pays
Ville
Moscou
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Moscou (3e périphérique)

(Voir situation sur carte : Moscou (3e périphérique))
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Moscou

(Voir situation sur carte : Moscou)
Point carte.svg

L’Immeuble Zariadié est un projet de gratte-ciel non réalisé, qui devait être érigé à la place du quartier Zariadié de Moscou, démoli. Il aurait été la Huitième Sœur moscovite, faisant partie des gratte-ciel staliniens. L'architecte était Dmitri Tchetchouline.

Les plans originels de 1947 comprenaient une huitième tour, qui ferait partie des plus hauts bâtiments du monde. À la suite de la mort de Staline en 1953[2], il a été décidé que la structure projetée occulterait le Kremlin de Moscou, de plus, la construction d'immeubles de grande hauteur a été arrêtée. Alors que les travaux de construction du stylobate étaient presque terminés au printemps 1953, le projet a été annulé. Dix ans plus tard (de 1964 à 1967), l'Hôtel Rossiya, dont l'architecte était aussi Tchetchouline, a été construit à la place, sur le stylobate.

Les plans du gratte-ciel, avec quelques modifications, ont été finalement réutilisés pour le Palais de la culture et de la science à Varsovie.

Le Triumph-Palace, achevé en 2005, est officieusement appelé la Huitième Sœur.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Восьмая высотка »
  2. (ru) « Недоделанная высотка », gazeta.ru,‎ (consulté le 2 février 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]