Immanuel Nobel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Immanuel Nobel

Immanuel Nobel, né le 24 mars 1801 à Gävle, mort le 3 septembre 1872, était un ingénieur, architecte et homme d'affaires suédois, père de Robert Nobel, Ludvig Nobel, Emil Nobel et Alfred Nobel, le fondateur du prix Nobel, ainsi que le grand-père d'Emanuel Nobel.Il mit au point les torpilles utilisées pour la première fois lors de la guerre de Crimée. Il aida aussi à la mise au point de la nitroglycérine avec ses fils, dont l'un, Emil Oskar Nobel, mourut lors d'une explosion à l'usine paternelle d'Heleneborg à Stockholm en 1864.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nobel avait quitté la Suède en 1838 pour la Russie, où il vécut vingt ans avec sa famille pour vendre ses inventions — une mine explosive sous-marine, par exemple, qui intéressa personnellement le tsar Nicolas Ier. Immanuel Nobel créa une usine d'armement, «Fonderies et Ateliers Mécaniques Nobel Fils», qui fit sa fortune jusqu'à la mort du tsar et à la défaite de la guerre de Crimée. Le nouveau tsar Alexandre II fit des coupes budgétaires dans le secteur des armées, ce qui mit l'entreprise en difficulté économique. En 1859, Ludvig, son fils, prit le relais à l'usine, ce qui permit le retour du père en Suède. Mais la faillite survint en 1862.

Immanuel Nobel a également créé la première usine de fabrication d'objets en caoutchouc en Suède, avec notamment la conception d'un matelas gonflable[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]