Imagerie des coquillages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La radiographie des coquillages[1] est un ensemble de techniques permettant d'obtenir des images précises et détaillées de la structure interne de la coquille de certains mollusques. De plus, ces images ont généralement une valeur esthétique certaine.[interprétation personnelle]

Préalables[modifier | modifier le code]

  • le choix des coquillages est primordial :
    • le coquillage doit être inhabité (problèmes d'odeurs avec la conservation),
    • la coquille doit être fine et homogène,[réf. nécessaire]
    • elle doit être absente de parasites :
    • il faut ainsi choisir des formes jeunes (dont la coquille n'est pas perforée ou colonisée par des vers).

Sélection d'espèces[modifier | modifier le code]

(Cette liste n'est pas limitative)

Techniques [1][modifier | modifier le code]

  • pour une définition satisfaisante, il faut impérativement utiliser un très petit foyer radiogène (0,1 mm), ou de mammographe.
  • la technique idéale est celle de l'agrandissement direct : le coquillage est placé près du foyer radiogène et loin du film ou de la cassette.[réf. nécessaire]
  • il est préférable de retirer le filtre du tube radiogène,[réf. nécessaire]
  • le réglage des kilovolts est le plus souvent voisin de la lime inférieure d'émission du tube (entre 40 et 45 kv selon le tube)[réf. nécessaire]
  • le réglage des mAS est voisin de 10 mAS[réf. nécessaire]

Radiographie standard[modifier | modifier le code]

Radiographie en agrandissement direct (foyer de 0,1 mm)[modifier | modifier le code]

  • la technique d'agrandissement direct permet :
    • une meilleure définition,[réf. nécessaire]
    • une diminution des contrastes de lumière d'exposition (meilleure 'transparence),[réf. nécessaire]
    • de produire des images de coquillages variés 'standardisées et très agrandies au format 36 x 43.

Techniques[modifier | modifier le code]

Radiographie conventionnelle, en agrandissement direct (foyer de 0,1 mm)[modifier | modifier le code]

Scanner (Tomodensitométrie)[3][modifier | modifier le code]

Profil[modifier | modifier le code]

Axial[modifier | modifier le code]

I.R.M. (Imagerie par résonance magnétique)[modifier | modifier le code]

  • très décevant (faible teneur en eau, et donc en ions hydrogène).

Reconstruction tomodensitométrique tridimensionnelle (volumique)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b J. Écoiffier et al., Précis de techniques spécialisées en radiodiagnostic, Paris, Masson,‎ 1979, 784 p. (ISBN 9782225638992)
  2. Tous les clichés montrés dans cet article ont été réalisés sur des films 36 x 43 cm
  3. Le Scanner