Ima Robot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ima Robot est un groupe de rock alternative teenage californien formé dans les années 1990.

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé autour de son leader Alex Ebert. Leur premier album est sorti en 2003 sous le titre éponyme Ima Robot. Le groupe réalise alors une tournée aux côtés des Hot Hot Heat, The Von Bondies, Hoobastank, The Sounds et bien d'autres. En 2004, Waronker et Oligee quittent le groupe pour laisser leur place à Filip Nikolic "Turbotito". En 2005, c’est au tour de Justin Meldal-Johnsen de quitter le groupe. En 2006, Ima Robot sort son deuxième album Monument to the Masses. Incluant le titre, Lovers in Captivity. La vidéo qui l’accompagne met en scène Brady Corbet.

En 2007, le contrat entre Virgin records et Ima Robot prend fin. Le groupe continue de collaborer avec Alexis Rivera chez Echo Park Records. En 2008, Lars Vognstrup rejoint le groupe.

En 2010, Ima Robot réalise un troisième album intitulé Another Man's Treasure. L’une des faces-B de l’album, “Greenback Boogie" est utilisée au générique de la série américaine Suits, avocats sur mesure. Le titre A is For Action est également utilisé pour le jeu vidéo SSX3.

Alexander Ebert a également fondé le groupe Edward Sharpe and the Magnetic Zeros.

Le groupe[modifier | modifier le code]

Membres actuels:

  • Alex Ebert – voix 1998–Présent
  • Timmy "The Terror" Anderson – guitare 1998–Présent
  • Filip Nikolic "Turbotito" – bass guitare 2004–Présent
  • Jason "Computer Jay" Taylor – claviers 2009–Présent
  • Jonas Petri Megyessi – guitare, percussions 2009–Présent
  • Orpheo McCord – batterie 2009–Présent

Anciens membres:

  • Joey Waronker – batterie 1998–2004
  • Oliver "Oligee" Goldstein – Clavier, guitare 1998–2004
  • Justin Meldal-Johnsen – bass guitar 1998–2004
  • Scott Devours – batterie 2005–2009
  • Andy Marlow – clavier, 2006–2007
  • Lars Vognstrup – clavier, 2008–2009

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Ima robot (2003)
  • Monument to the Masses (2006)
  • Another Man's Treasure (2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]