Ils étaient neuf célibataires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ils étaient neuf célibataires est un film français écrit et réalisé par Sacha Guitry, sorti en 1939.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Apprenant qu'un décret d'expulsion menace d'extradition immédiate les étrangers non régularisés présents sur le territoire français, Jean Lécuyer, un habile aventurier, imagine de faire contracter des mariages blancs à plusieurs femmes aisées visées par le nouveau dispositif : une marchande de guano mère de deux filles, une ravissante demi-mondaine entretenue par un duc, une artiste de cirque d'origine asiatique, une jeune chanteuse américaine, une comtesse polonaise au tempérament de feu... Les maris de paille seront d'inoffensifs (car âgés de plus de 60 ans) clochards ramassés dans la rue, parmi lesquels un vieil aristocrate ruiné à moitié fou, un faux aveugle et un veuf récent... Sept mariages sont ainsi célébrés, les cinq candidates initiales ayant été rejointes par deux Françaises, l'une patronne de maison close, l'autre poursuivie par le fisc et désireuse de réduire ses impôts. La machine se grippe pourtant lorsqu'au lendemain des cérémonies civiles, chacun des sept « jeunes mariés » décide de s'inviter au domicile conjugal. L'organisateur des mariages blancs n'a plus dès lors qu'à se mettre sur leurs traces...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

« Mme Picaillon : — Vous n'êtes pas étrangère, je pense ?
— Heu... non, madame... non, mais je suis israélite...
— Eh ! bien, mais... grâce à Dieu, nous n'en sommes pas encore à considérer chez nous les Juifs comme des étrangers.
— Vous dites pas encore... »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joseph Bercholz sur l’Internet Movie Database
  2. Édouard Gide, né à Plainpalais, Genève, le 12 juillet 1889, mort à Marseille le 5 janvier 1975, ingénieur de l'École polytechnique de Zurich, administrateur de sociétés, de cinéma notamment,particulièrement de la société Gibé, productrice du film de Jean Delannoy, La Symphonie pastorale, Les Gide.

Liens externes[modifier | modifier le code]