Ilmor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ilmor

Création 1984

Ilmor est un constructeur britannique, spécialisé dans la conception de moteurs de course. Ilmor a notamment été présent en Formule 1 de 1991 à 1994 sous son nom propre, puis de 1995 à 2005 en tant que partenaire de l'allemand Mercedes-Benz, qui en était le principal actionnaire, avant de racheter totalement une partie de l'entreprise. La partie restante d'Ilmor est aujourd'hui une entreprise indépendante.

Historique[modifier | modifier le code]

Mario Illien, cofondateur d'Ilmor

Ilmor est une entreprise fondée en 1984, par le Suisse Mario Illien (en) et le Britannique Paul Morgan (en), deux anciens ingénieurs de chez Cosworth. Ce sont les premières syllabes de leurs patronymes qui ont donné son nom à la société ainsi créée. À l'origine spécialisée dans la conception de moteurs dans le championnat CART, Ilmor s'est lancé en Formule 1 à partir 1991 avec l'écurie Leyton-House (redevenue March en 1992), puis Tyrrell en 1992. En 1993, Ilmor équipe l'écurie suisse Sauber, tandis que Mercedes-Benz (à l'origine du projet Sauber F1) rachète 10 % d'Ilmor. En 1994, le moteur Ilmor est d'ailleurs officiellement dénommé Mercedes-Benz sur le capot des Sauber. Parallèlement, Ilmor équipe également la modeste écurie Pacific Racing, avec des moteurs de l'année précédente.

À partir de 1995, Mercedes-Benz quitte Sauber pour s'associer avec McLaren. Logiquement, Mercedes-Benz continue de s'appuyer sur Ilmor pour la conception des moteurs. Ilmor remporte ainsi sa première victoire au Grand Prix d'Australie 1997, avant de permettre à Mika Häkkinen de remporter les titres 1998 et 1999, et à McLaren-Mercedes d'être champion constructeur en 1998. En 2002, un an après le décès accidentel de Paul Morgan, Mercedes-Benz prend le contrôle d'Ilmor à hauteur de 55 %, et renomme la société Mercedes-Ilmor. Puis, en 2005, Mercedes-Benz rachète totalement le département Formule 1 d'Ilmor, qui devient Mercedes-Benz High Performance Engines Ltd. Par contre, la partie Ilmor Engineering (impliquée notamment aux États-Unis dans la conception des moteurs Honda du championnat IndyCar Series) retrouve son indépendance, avec son fondateur Mario Illien à sa tête.

Le moteur Honda conçu par Ilmor pour le championnat IndyCar 2007

Ilmor LH10[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1991 et 1992.
  • 10 cylindres en V.
  • Cylindrée : 3 498,7 cm3 (1991), 3 493 cm3 (1992).
  • Puissance : 680 ch (1991), 700 ch (1992).
  • Régime moteur : 13 000 tr/min (1991), 13 300 tr/min (1992).

Ilmor Type 2175 A[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1993 et 1994.
  • 10 cylindres en V à 72°.
  • Cylindrée : 3 478,7 cm3.
  • Régime moteur : 12 800 tr/min.
  • Puissance : 696 ch.
  • Poids : 126 kg.
  • Longueur : 592,5 mm.
  • Largeur : 519 mm.
  • Hauteur : 555 mm.

Ilmor Type 2175 B[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1994.
  • 10 cylindres en V à 72°.
  • Cylindrée : 3 478,7 cm3.
  • Régime moteur : 14 000 tr/min.
  • Puissance : 765 ch.
  • Poids : 123 kg.
  • Longueur : 592,5 mm.
  • Largeur : 496 mm.
  • Hauteur: 545 mm.

Ecuries de F1 ayant couru avec un moteur conçu par Ilmor[modifier | modifier le code]

MotoGP[modifier | modifier le code]

Mc Coy sur Ilmor X3 de MotoGP en 2006

Ilmor fait ses débuts en MotoGP dès 2006 à l'occasion des Grands Prix du Portugal et de Valence avec Garry McCoy, pilote Australien ayant déjà couru en MotoGP 1000 avec Kawasaki et Aprilia. Ilmor est présent en tant que constructeur à part entière en MotoGP en 2007 avec un V4 de 800 cm3 monté sur un châssis conçu en interne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

ilmor.com Site de l'entreprise