Illustrated songs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les illustrated songs, littéralement « chansons illustrées », sont une forme de divertissement musical populaire inventé en 1894 aux États-Unis[1],[2].

Elles consistent en une performance musicale en direct accompagnée d'une projection d'images fixes, photographies ou dessins fixés sur des diapositives sous forme de plaques de verre, permettant une colorisation par peinture à la main. Typiquement, une chanson est accompagnée d'une séquence de 12 à 16 images fixes suivant la narration des paroles. La projection se fait soit à l'aide d'un Stereopticon, un projecteur de type lanterne magique dont les deux lentilles permettent de créer un effet de fondu entre deux images - et non, contrairement à ce que le nom pourrait laisser supposer, de projeter des images en stéréoscopie - soit avec un projecteur de cinéma traditionnel permettant de projeter à la fois des films et des diapositives.

Les illustrated songs deviennent populaires en conjonction avec le cinéma muet, utilisées soit en ouverture des projections, soit sous forme d'interlude permettant de meubler le temps nécessaire au changement de bobine[3]. Certains spectacles, enfin, ne proposent que des illustrated songs. On estime que, dans tous les États-Unis, jusqu'à dix mille petits cinémas proposent ce genre de divertissement au début du XXe siècle[4]. Les illustrated songs sont également employées comme un moyen promotionnel par les éditeurs de partitions musicales : le public est encouragé à participer aux projections et la répétition régulière de certaines performances fait grimper les ventes[1].

La toute première illustrated song, sortie en 1894, est The Little Lost Child[5]. Le morceau remporte un grand succès national et la partition se vend à plus de deux millions d'exemplaires. On considère cette performance, de par son impact et son succès commercial, comme l'ancêtre du clip moderne[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Richard Abel, Rick Altman, That Most American of Attractions, The Illustrated Song, Indiana University Press,‎ 2001 (lire en ligne), pp. 143–153 - ISBN 0-253-33988-X
  2. (en) John W. Ripley, « All Join in the Chorus », American Heritage Magazine, vol. 10, no 4,‎ 1959 (lire en ligne)
  3. (en) Richard Abel, A "Forgotten" Part of the Program: Illustrated Songs, University of California Press,‎ 2006 (lire en ligne), pp. 127–134 - ISBN 978-0-520-24742-0
  4. (en) « Music Video 1900 Style », PBS,‎ 2004
  5. Rick Altman, Silent Film Sound, Columbia University Press,‎ 2007 (lire en ligne), p. 107 - ISBN 0231116632