Illusion of Time

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illusion of Time
Éditeur Enix (JP)
Nintendo (AN, EU)
Développeur Quintet
Musique Yasuhiro Kawasaki

Date de sortie Drapeau du Japon 27 novembre 1993
Drapeau des États-Unis 01 septembre 1994
Drapeau européen 27 avril 1995
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Super Nintendo
Média Cartouche
Langue Français
Contrôle Manette

Illusion of Time (ガイア幻想紀, Gaia Gensouki?), aussi connu sous le nom d'Illusion of Gaia aux États-Unis, est un jeu vidéo de type action-RPG sorti en 1993 sur Super Nintendo. Le jeu a été développé par Quintet et édité par Enix au Japon et Nintendo en Occident.

L'histoire a été écrite par la romancière Mariko Ōhara, le design des personnages a été réalisé par la célèbre mangaka Moto Hagio, et la musique est de Yasuhiro Kawasaki, qui a également composé celles de plusieurs jeux Takara et Tomy.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Illusion of Time est un action-RPG, comportant des phases d'exploration et des combats en temps réel. Il contient trois personnages jouables, Paul, Chrysaor et Liquéfia, qui possèdent chacun leurs capacités propres, débloqués au fur et à mesure de l'aventure. Chrysaor est spécialisé dans le combat, infligeant plus de dommages et ayant plus de portée que Paul. Liquéfia est de loin le plus puissant et peut se liquéfier pour atteindre de nouveaux endroits, mais n'est disponible que très tard dans le jeu. Tout au long de l'aventure, le joueur doit changer fréquemment de personnage pour pouvoir avancer dans les donjons, certains passages requérant un personnage spécifique.

Le jeu est très linéaire et ne comporte ni argent, ni équipement, ni la possibilité de revisiter d'anciennes zones. Les monstres ne réapparaissent pas et ne donnent pas d'expérience. À la place, le joueur obtient un bonus permanent en attaque, défense ou en vie en tuant tous les monstres d'une nouvelle salle. Les ennemis donnent quand même des grenats, qui débloquent des continus pour poursuivre la partie directement lorsque le héros meurt, sans devoir reprendre à la dernière sauvegarde.

Dans les villes, Paul peut se promener et discuter avec les passants. Son inventaire est limité à 16 emplacements, dont les herbes, seul objet permettant de reprendre des vies et qui sont en nombre limité dans le jeu. Le joueur peut aussi trouver jusqu'à 50 rubis de feu, qui débloquent divers bonus en les échangeant à Sam le bijoutier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Paul est un jeune orphelin qui grandit auprès de ses grands-parents Lola et Basile. Son père Octave est décédé lors d'un voyage en mer pour découvrir les secrets de la Tour Pandémone. Paul, présent lors de cette expédition, est mystérieusement arrivé à rentrer dans sa ville natale, sans se rappeler comment.

Un jour à l'école, Paul entre dans un portail dimensionnel où il rencontre Gaïa, esprit de la Terre qui lui explique qu'il est l'élu, devant partir parcourir le monde pour empêcher une comète d'apporter la désolation sur Terre. Pour ce faire, il doit chercher les statues Hexade et a à disposition différents pouvoirs et métamorphoses. Il retrouve plus tard ses amis Luc, Jonas et Eric dans une grotte et leur montre son pouvoir de télékinésie. En rentrant chez lui, il découvre qu'un cochon, Hamlet, a mis sa maison en désordre. Il rencontre alors la princesse Flora, maîtresse d'Hamlet, qui est immédiatement ramenée de force par des soldats du roi.

Le lendemain, Paul reçoit une lettre du roi Edmond (le père de Flora) le sommant de ramener la bague azur que son père a trouvé pendant son expédition. Malgré ses recherches, Paul n'arrive pas à trouver cette bague et se fait emprisonner par le roi, qui pense que Paul lui ment. Après une discussion avec la flûte (l'esprit d'Octave), Paul est libéré par Hamlet. Lors de sa fuite, il fait la connaissance d'une jeune fille, Lily, qui peut se transformer en fleur, et va chercher Flora avant de repartir en ville. Paul trouve alors sa maison saccagée par un tueur professionnel, le Chacal, engagé par le roi. Heureusement, Lily a dissimulé Basile et Lola dans sa ville natale, Itoryville. Paul y retrouve ses grands-parents et rencontre également Mentor, le maître de Lily, qui lui demande d'aller visiter les ruines. Il commence alors par les ruines maya et y récupère la première des statues Hexade.

Paul se retrouve alors sur un navire d'or, peuplé de Mayas. Pris de fatigue, il s'endort et rencontre dans son rêve sa mère Sandra qui lui parle de sa destinée. À son réveil, le navire n'est qu'une épave remplie de cadavres, où Paul retrouve ses amis. Voyant la reine momifiée ayant à son doigt une superbe bague, Flora la dérobe et provoque la venue d'une baleine qui coule le navire et avale Jonas. Paul dérive sur un radeau de fortune avec Flora durant une vingtaine de jours, jusqu'à rejoindre Freesia.

Là-bas, il retrouve Luc, devenu amnésique, et Éric, prisonnier d'un esclavagiste. En délivrant un esclave dans les mines suite aux conseils d'Éric, Paul réussit à faire Luc retrouver sa mémoire. Ils partent ensuite tous ensemble rendre visite à Nico, le cousin inventeur de Paul, qui les amène aux plaines Nazca. Paul y trouve un téléporteur pour Celesto, un jardin volant à double face, où il récupère une statue Hexade. Celesto s'effondre et Paul atterrit sur l'avion de Nico qui tombe malheureusement en panne en plein vol.

En s'écrasant au milieu de l'océan, Paul trouve le chemin du continent perdu de où il récupère une nouvelle statue Hexade et retrouve ses compagnons. Le groupe se rend à la ville troglodyte de Séraphine, où Jonas leur apprend qu'il a fusionné avec la baleine et où Flora fait un dernier caprice. Après avoir été délivrée par Paul, elle promet de ne plus jamais aller à l'encontre du groupe, qui reprend son chemin.

À Aquaville, Luc est persuadé d'avoir retrouvé son père, lui aussi disparu pendant l'expédition d'Octave. Le groupe fête ensuite l'anniversaire de Lily. Dans la soirée, Luc avoue ses sentiments à Lily qui, embarrassée, se métamorphose en fleur et s'enfuit. Gêné, Luc décide d'aller aider son père en lui cherchant un remède dans la Grande Muraille. Paul s'y rend alors pour le sauver et récupère ainsi la quatrième statue Hexade. Lily avoue ses sentiments à Luc, et ils décident de s'installer tous les deux à Aquaville pour fonder un foyer et veiller sur le père de Luc.

La troupe arrive à Prospéra, ville natale de Nico, qui est dirigée par ses parents. Grâce à Paul, le groupe découvre que les vrais parents de Nico sont décédés et que des Sélénas (morts-vivants) ont pris leur apparence. Revenu à la raison, Nico accepte son destin et reprend les rênes de la ville pour lutter contre l'esclavage. Il ramène aussi Hamlet à la troupe, qui continue son voyage.

À Autochtoville, Hamlet se sacrifie pour éviter au groupe de se faire manger par les villageois. Paul se dirige alors dans le temple d'Angkor pour trouver un remède à la malédiction qui frappe le village. Il apprend que la comète est une ancienne arme utilisée lors d'une guerre passée, qui ralentit le progrès technologique sur Terre. Plus tard, dans une pyramide, le Chacal parvient enfin à retrouver Paul, qui le brûle grâce à un mécanisme des statues de la pièce. Paul et Flora s'attristent d'avoir eu à tuer un humain, mais continuent leur route et récupèrent la cinquième des statues Hexade.

Paul peut maintenant visiter la tour Pandémone. Un choc contre une barrière magique fait tomber la bague azur qui était caché dans sa flûte depuis toujours. C'est la bague jumelle de celle que Flora a volé sur le bateau maya. Après avoir obtenu la dernière statue Hexade, Paul et Flora se retrouvent et, grâce au pouvoir des statues Hexade, fusionnent et s'envolent pour combattre la comète.

Après l'avoir vaincue, ils se dirigent sur Terre, conscients qu'ils vont perdre tout souvenir de l'aventure et ne se reverront peut-être plus jamais, et se font leurs adieux. Le développement technologique du monde, qui était freiné par la comète, reprend son cours. Paul se retrouve alors catapulté à notre époque, à l'école, où il retrouve à la sortie ses amis Luc, Eric, Jonas et Flora.

Personnages du jeu[modifier | modifier le code]

  • Paul

Paul est un orphelin. Fils de l'explorateur Octave et de Sandra, il survécut, alors qu'il était tout petit, d'une expédition qui fut fatale à son père et réussit à retourner dans sa ville natale sans savoir comment. Il hérita alors de la flûte du son père et grandit par la suite à Cap Sud auprès de ses deux grands-parents. Étant l'élu devant sauver le monde de la comète s'approchant de la Terre, il est le seul à pouvoir voir les portes de Gaïa et possède des pouvoirs de télékinésie et de métamorphose. Il part à l'aventure après avoir été emprisonné par le roi et avoir discuté avec l'esprit de son père, contenu dans sa flûte.

  • Luc

Luc est un ami de Paul qui a lui aussi perdu son père lors de l'expédition d'Octave. Après le naufrage du bateau Maya, Luc se retrouve à Freesia, amnésique, mais sera guéri par Paul grâce à la Mélodie de la Mémoire. À Aquaville, il retrouve son père amnésique et déclare son amour pour Lily, qui prend peur et s'enfuit. Il part ensuite à la Grande Muraille pour trouver un remède pour son père. Finalement, Lily et Luc s'installent ensemble à Aquaville pour veiller sur le père de Luc, et laisse le groupe continuer sa route.

  • Éric

Éric est un ami de Paul et le cadet de l'équipe. Il est le moins courageux mais suit Paul pendant presque toute son aventure, avant d'être obligé de rentrer à Cap Sud. Il est enlevé à Freesia par des esclavagistes en voulant aider Luc, mais guide Paul vers la mine vers la mine diamantée où un esclave connaît la Mélodie de la Mémoire. Il a plusieurs fois dans le jeu peur d'aller aux toilettes tout seul[1].

  • Jonas

Jonas est un ami très intelligent de Paul, qui ne cesse de lui donner des explications sur ses pouvoirs. Il est le premier à disparaître, en se faisant avaler par Moby, la baleine à l'origine du naufrage du navire maya. Il prévient plus loin dans l'aventure ses amis par morse que tout va bien et que son esprit a fusionné avec celui de Moby. Dans la version japonaise, il est avalé par un Léviathan et devient l'un d'entre eux.

  • Flora

Flora est la fille du roi Edmond et de la reine Édith, qui se rebelle en aidant Paul à s'enfuir de prison, en lui envoyant Hamlet. Flora étant une princesse gâtée, elle fait de nombreux caprices, notamment en voulant prendre la bague de la reine inca momifiée ou en posant pour le peintre Edgar Degas. À force d'être sauvée par Paul, elle finit par accepter sa mauvaise nature et promet de faire des efforts. Elle reste avec Paul jusqu'à la fin de l'aventure, mue par des sentiments toujours grandissants. Dans la tour Pandémone, Flora fusionne avec lui à l'aide des statues Hexade pour combattre la comète, ce qui permet à Paul d'utiliser son attaque ultime, le Phénix.

  • Lily

Lily est une fille pouvant se transformer en fleur, qui rencontre Paul dans les cachots du château de Cap Sud. Elle est la seule à savoir qu'il peut se transformer en Chrysaor, et passe beaucoup de temps dans sa poche pour l'aider. Elle est originaire d'Itoryville, le village natal de la mère de Paul, où elle cache Basile et Lola, et est l'élève de Mentor. Lors de sa soirée d'anniversaire à Aquaville, elle s'enfuit quand Luc lui fait une déclaration d'amour, mais finit par avoir le courage d'avouer ses sentiments réciproques. Ils s'installent alors dans une maison d'Aquaville.

  • Nico

Nico est un cousin de Paul qui décida de s'éloigner de sa famille. Inventeur génial, il emmène Paul à Nazca grâce à son avion, et le sauve lorsque Célesto s'écroule. En revenant à Prospéra (sa ville d'origine), il retrouve ses parents et s'éloigne du groupe pour travailler avec eux. Lorsque Paul prouve que ses deux parents sont morts et que deux esprits ont pris leur place, il revient à la raison et prend la décision de reprendre les rênes de la ville, notamment pour chasser l'esclavage qui rendit sa famille prospère.

  • Hamlet

Hamlet est le petit cochon de Flora. Il aide Paul à s'enfuir de la prison du roi Edmond et se sacrifie à Autochtoville, pour empêcher sa maîtresse de se faire manger par des villageois affamés. En mourant, le fantôme de Sandra apparaît pour donner une leçon aussi bien aux villageois qu'à la troupe.

  • Roi Edmond et Reine Édith

Edmond est le père de Flora et le roi cruel de Cap Sud, qui cherche à tout prix à obtenir la bague azur que Paul devrait posséder. Il s'est remarié avec Édith, tout aussi diabolique que son mari, suite à la mort de la première reine, la mère de Flora. Flora raconte que ces évènements ont rendu le roi maléfique, mais qu'il était plus sympathique autrefois. Croyant que Paul tente de garder la bague azur pour lui, le roi Edmond l'envoie en prison, fait fouiller sa maison et le fait poursuivre par le Chacal.

  • Basile et Lola

Basile et Lola sont les grands-parents de Paul qui l'ont accueilli chez eux après la mort de sa mère et la disparition de son père. Malgré tout, Basile ne désespère pas de retrouver un jour son fils en vie. Basile et Lola sont contraints de quitter Cap Sud pour Itoryville pour échapper au Chacal et donnent leur bénédiction à leur petit-fils pour accomplir sa quête.

  • Le Chacal

Le Chacal est un assassin envoyé par le roi Edmond pour traquer Paul. Le Chacal le retrouve finalement dans la grande pyramide, où il prend Flora en otage. Paul le tue en activant des statues lançant des flammes.

  • Sam le bijoutier

Sam le bijoutier est un personnage voyageant de ville en ville pour récupérer des Rubis de Feu. En échange, il offre des bonus, des techniques ou des objets à Paul. Après lui avoir donné tous les rubis de feu, il transporte le héros dans un donjon facultatif, où il révèle être Long Arm, le premier boss de Soul Blazer et aussi le maître des esclavagistes, dont le pouvoir a été réparti dans les Rubis de Feu. Sam affirme à Paul avant de mourir qu'il est plus puissant que ne l'était Blazer.

Références[modifier | modifier le code]

De nombreux personnages de la version française d'Illusion of Time portent le nom de personnes réelles ou légendaires:

  • Gaïa est la Terre personnifiée, dans la mythologie grecque
  • Le chevalier noir Chrysaor est le fils de Poséidon et de la Méduse dans la mythologie grecque
  • Le maître de Lily possède le nom d'un vrai maître, celui de Mentor de Rhodes
  • Edgar Degas, dans Séraphine, qui de posséder Flora en l'emprisonnant dans un tableau.
  • Les Séraphins, personnages ne pouvant s'exposer à la lumière dans le jeu, font référence aux anges du premier cercle entourant Dieu, dans la Bible : ils en seraient si proches qu'il brûleraient de sa lumière
  • Dans une maison de Prospéra, se disputent l'auteur Franz Kafka et le violoniste Yehudi Menuhin
  • L'histoire de Jonas, l'ami de Paul, rappelle le prophète Jonas qui fut avalé par une baleine (mais recraché trois jours plus tard)
  • La baleine qui dévore Jonas se nomme Moby, en référence au livre Moby Dick
  • Les deux vampires que Paul affronte dans , se nomment Nosfé et Ratu. Mis bout à bout, leur nom donne Nosferatu.
  • Paul doit affronter un monstre du nom de Cléopâtre VII dans la grande pyramide.
  • Harpie, boss du royaume de Celesto, est une référence directe aux trois Harpies de la mythologie grecque, personnages ailés à tête de femme.
  • De par la révélation du fantôme de la mère de Paul, le cochon Hamlet provient certainement du nom du roi de l'œuvre de Shakespeare
  • Comme indiqué par un villageois dans cette ville, Freesia est le nom d'une fleur.
  • La Grande Muraille de Chine
  • Le Temple d'Angkor
  • Les Plaines Nazca
  • Une des grandes Pyramides d'Égypte
  • Une ruine Maya (Inca dans la version américaine et japonaise).
  • Le continent perdu de
  • La tour Pandémone, en référence à la capitale des Enfers imaginée par John Milton dans Le Paradis perdu, est la tour mystérieuse au centre du monde, que le père de Paul a tenté d'explorer avant de disparaître

Différences de traduction[modifier | modifier le code]

Illusion of Time a subi de nombreux changements de traduction, que ce soit entre la version japonaise et américaine[2], qu'entre la version américaine et française [3]. Dans la version américaine, les références religieuses ont été supprimées et certains passages sont devenus moins choquants. Ainsi, les villageois d'Autochtoville sont à l'origine des cannibales et il est précisé que la statue Hexade du boss de Célesto est trouvée sur son cadavre. Ce boss est d'ailleurs modifié, étant un oiseau géant dans la version japonaise. L'école de Paul du début du jeu est censée être une église, avec une croix sur le toit à la place de la statue. À l'intérieur, l'enseignant faisant réciter à Paul un poème est en réalité un prêtre faisant réciter une prière. Dans la version japonaise, un Léviathan avale Jonas, qui devient plus tard l'un d'entre eux alors qu'il s'agit d'une baleine avec laquelle Jonas fusionne son esprit dans les autres versions.

La version française se base sur la version américaine en modifiant de nombreux noms, francisant ceux des personnages principaux (Paul, Luc, Eric, Nico) et ajoutant de nouvelles références qui n'étaient pas présentes. C'est le cas entre autres de Chrysaor, Nosferatu, Kafka, Moby et Edgar Degas[3]. D'autres noms sont changés sans logique apparente, par exemple la tour de Babel devient la tour Pandémone, Shadow devient Liquéfia et les statues mystiques deviennent les statues Hexade en français. La version française est l'unique version européenne procédant à des changements de noms par rapport à la version américaine.

Accueil[modifier | modifier le code]

Illusion of Time a reçu d'assez bonnes critiques, obtenant 8 de moyenne sur GameRankings et 8,1 sur GameFAQs[4]. Il a été encensé pour ses graphismes et ses musiques, et critiqué pour sa facilité.

Quintet a annoncé avoir vendu 200 000 exemplaires d'Illusion of Time au Japon, 300 000 aux États-Unis et 150 000 en Europe[5].

Série[modifier | modifier le code]

Il est généralement considéré comme le deuxième épisode de la série constituée de Soul Blazer, Illusion of Time et Terranigma. Néanmoins les jeux n'ont jamais utilisé le même nom de licence et n'ont pas de liens directs entre eux, bien qu'il existe des références dans Illusion of Time, comme le chien Turbo[1] ou le boss de Soul Blazer, et dans Terranigma, où un développeur parle d'Illusion of Time 2[6].

Une préquelle (c'est-à-dire un épisode sorti après, mais racontant ce qui s'est passé avant l'histoire) en est le jeu Brightis, créé par l'entreprise Quintet et sorti sur PlayStation. Dans ce jeu, on incarne le père de Paul parti explorer la tour Pandémone (entre autres).

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]