Iliade ambrosienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scènes de combat dans l’Iliade ambrosienne, Ve s.

L’Iliade ambrosienne est un manuscrit enluminé de l’Iliade d'Homère réalisé au Ve siècle, et conservé à la bibliothèque Ambrosienne de Milan (Cod. F. 205 Inf.).

L'ouvrage aurait été produit à Constantinople à la fin du Ve ou au début du VIe siècle, plus précisément entre 493 et 508. Cette hypothèse chronologique est le fait de l'historien Ranuccio Bandinelli, qui explique de cette façon l'abondance de la couleur verte sur les illustrations : le vert était en effet la couleur de la faction de l'hippodrome au pouvoir à cette époque[1].

Le manuscrit a été dépecé et réduit à une série de miniatures. C'est l'un des manuscrits enluminés les plus anciens qui subsistent, et c'est la seule copie illustrée d'un ouvrage d'Homère existante : avec le Vergilius vaticanus et le Vergilius romanus, il est l'un des trois manuscrits enluminés de la littérature classique à avoir survécu à l'Antiquité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lilian Randall, Byzantine Studies and other Essays, American Journal of Archeology.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kurt Weitzmann, Late Antique and Early Christian Book Illumination, New York, 1977.

Articles connexes[modifier | modifier le code]