Ilf et Pétrov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ilf et Petrov)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petrov.

Ilf et Pétrov

Description de cette image, également commentée ci-après

Ilia Ilf (à gauche) et Evguéni Pétrov (à droite), en 1932

Ilia Ilf Evguéni Pétrov
Nom de naissance Ilia Fainsilberg Evguéni Kataev
Naissance 3 octobre 1897
Odessa, Empire russe
30 novembre 1903
Odessa, Empire russe
Décès 13 avril 1937
Moscou, URSS
2 juillet 1942
abattu au-dessus de l'oblast de Rostov
Nom collectif Ильф и Петров
Activités écrivains, journalistes
Langue d'écriture russe
Genres satire

Œuvres principales

Ilia Ilf (Ilia Arnoldovitch Fainsilberg, 1897-1937) et Evguéni Pétrov (Evguéni Pétrovitch Kataev, 1903-1942) sont deux auteurs satiriques soviétiques ayant écrit « à quatre mains » et publié sous l'appellation globale de Ilf et Pétrov. Ils furent extrêmement populaires en Union soviétique dans les années 1920 et 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ilf et Petrov composèrent la majeure partie de leur œuvre ensemble, et étaient donc désignés comme « Ilf et Petrov ». Ils sont connus tout particulièrement pour leurs deux romans satiriques : Les Douze Chaises (1928) et le Veau d'or (ru) (1931). Les deux textes sont reliés par leur personnage principal, un escroc beau parleur et cynique sympathique nommé Ostap Bender (ru) qui se lance inlassablement à la poursuite d'insaisissables richesses.

Les deux livres suivent les exploits d'individus cherchant un trésor dans la réalité contemporaine soviétique décrite sous le mode satirique. Ces récits furent partiellement censurés malgré l'énorme popularité des auteurs.

Ilf et Petrov furent aussi envoyés aux États-Unis après la crise de 1929 entre octobre 1934 et février 1935 pour en ramener un récit satirique de la réalité américaine : «L'Amérique de plain-pied (ru)».

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Les Douze Chaises [« Двенадцать стульев »] (trad. Alain Préchac, préf. Alain Préchac), Lyon, Parangon/Vs (roman), coll. « Littérature étrangère »,‎ 2012 (1re éd. 2005), 396 p. (ISBN 978-2-84190-145-6, présentation en ligne)
  • Le Veau d'or, trad. Alain Préchac, Éd. Scarabée et Compagnie, Paris, 1984 (ISBN 2-86722-048-3) ; Librairie du Globe, 1996 (ISBN 978-2855360249)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]