Ileana Sonnabend

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ileana Sonnabend, née Ileana Schapira, le à Bucarest en Roumanie et morte le [1] à New York aux États-Unis, était une galeriste américaine d'origine roumaine qui a découvert quelques-uns des plus grands noms de l'art contemporain, tel que Jeff Koons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ileana Sonnabend, née Schapira, épouse, en 1931, Leo Castelli, qui ouvre avec René Drouin à Paris avant la guerre la galerie Drouin, place Vendôme. Les deux époux ont une fille, Nina Sundell.

Dès les débuts de la seconde guerre mondiale, Ileana et Leo Castelli fuient Paris et rejoignent la France de Vichy, puis New York. Ileana divorce de Leo Castelli en 1959, puis épouse Michael Sonnabend en 1960. En 1962, elle ouvre avec lui la galerie Ileana Sonnabend, sur le quai des Grands Augustins, à Paris, où elle expose Jasper Johns, puis Roy Lichtenstein en 1963 et Andy Warhol en 1965[2]. En 1968, le couple ferme la galerie parisienne pour ouvrir, à New York, la Sonnabend Gallery, d'abord sur Madison Avenue en 1970, puis à SoHo en 1971.


.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ileana Sonnabend, Art World Figure, Dies at 92 dans le New York Times du 24 octobre 2007.
  2. Andy Warhol et Pat Hackett (trad. Alain Cueff), Popisme : Les années 1960 de Warhol [« Popism: The Warhol Sixties »], Flammarion,‎ , 375 p. (ISBN 978-2-080-11662-8), p. 150

Lien externe[modifier | modifier le code]