Ildebrando Pizzetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ildebrando Pizzetti

Ildebrando Pizzetti (né à Parme le 20 septembre 1880 – mort à Rome le 13 février 1968) est un compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un professeur de piano[1], Ildebrando Pizzetti a suivi sa formation musicale au conservatoire de Parme sous Giovanni Tebaldini. Il rencontre l'écrivain Gabriele D'Annunzio en 1905 et s'est fait connaître par la musique de La Nave (le bateau, écrit par ce dernier), dont la première exécution eut lieu à Rome en 1908. La même année Pizzetti a obtenu le poste d'enseignement d'harmonie et contrepoint au conservatoire de Florence, qu'il a dirigé de 1917 à 1923.

Après avoir composé la musique pour le drame La Pisanella d'après Gabriele D'Annunzio, la Messe de Requiem et d'autres compositions importantes, il est devenu directeur du conservatoire de Milan en 1924, poste qu'il a laissé en 1936 pour prendre la position de professeur de composition de l'Académie nationale de Sainte-Cécile à Rome.

En 1939 Pizzetti a été nommé Académicien d'Italie et en 1949 il a pris la direction de l'Académie nationale de Sainte-Cécile. Sa conception du drame musical se base sur l'idée d'un équilibre absolu entre les mots et la musique, qu'il réalise dans la tragédie Assassinio nella cattedrale (Meurtre dans la cathédrale), d'après Thomas Stearns Eliot.

Pizzetti fut aussi directeur de la section Musique de la Enciclopedia Italiana (1925-37).

Son style est resté conservateur[1], même s'il s'est associé un temps avec Alfredo Casella, représentant de la nouvelle musique italienne.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Musique pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Symphonie en la in celebrazione del XXVIo centenario della fondazione dell'Impero giapponese. 1940
  • Suite de La Pisanelle (première en 1919)
  • Concerto pour harpe en mi bémol (1960)[2],[3]
  • 3 Sonetti del Petrarca
  • Tre composizioni corali
  • Epithalamium (1939? 1940, joué à la Librairie du Congrès en avril 1940 et en 1977)
  • Concerto pour violoncelle en do (1933-4)
  • Concerto pour violon en la, 1944
  • Canti della stagione alta (juin à septemtre 1930, concerto pour piano en trois mouvements, dédicacé à Guiseppe De Robertis, avec une cadence spécialement écrite pour le pianiste Arturo Benedetti Michelangeli qui ne l'a jamais joué[1])
  • Sinfonia del fuoco (musique du film muet Cabiria)
  • Rondo veneziano (1929)
  • Concerto dell'Estate

Opéras[modifier | modifier le code]

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour violon en do mineur (1900)
  • Quatuor à cordes n.1 en la majeur (1906)
  • Sonate pour violon en la (dédicacée à Yehudi Menuhin), 1918–9 pub. 1920)
  • Sonate pour violoncelle en fa (1921, pub. 1922)
  • Tre canti pour violoncelle et piano (1924)
  • Sonate pour piano (pub. 1942)
  • Trio pour piano en sol mineur (1900)
  • Trio pour piano en la (1925)
  • Quatuor à cordes n.2 en ré (1932-33, pub. 1934.)

Musique sacrée[modifier | modifier le code]

  • Messa di Requiem (1922-1923) (31 octobre 1922-2 janvier 1923)
  • Cantate Filiae Jerusalem, Adjuro Vos (1966)[4]

Musique de films[modifier | modifier le code]

Ouvrages théoriques et critiques[modifier | modifier le code]

  • La Musica dei Greci ("la musique des grecs", 1914)
  • Musicisti contemporanei (1914)
  • Intermezzi critici (1921)
  • Musica e dramma (1945)
  • La musica italiana dell’800 (1946)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Anderson K, Bromley P, Notice de l'enregistrement du Canti della stagione alta par Caetani SS sous la direction d'Oleg Catani, Éditions Naxos
  2. (en) « Description of CD "Clelia Gatti Aldrovandi: Historical Series I and II" of Harp and Orchestra Music by Rota, Pizzetti, Vlad and Zafred » (consulté le 2009-01-04), commissioned by Clelia Gatti Aldrovandi.
  3. Sciannameo, p. 49 gives 1960 for year of composition.
  4. Sciannameo, p. 49.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :