Ilania

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ilania
(he) אילניה
Image illustrative de l'article Ilania
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
Région historique Galilée
Démographie
Population 454 hab. (2008)
Géographie
Coordonnées 32° 45′ 30″ N 35° 24′ 07″ E / 32.7584, 35.40189732° 45′ 30″ Nord 35° 24′ 07″ Est / 32.7584, 35.401897  
Altitude 241 m
Divers
Date de création 1902
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Israël

Voir la carte administrative d'Israël
City locator 14.svg
Ilania

Géolocalisation sur la carte : Israël

Voir la carte topographique d'Israël
City locator 14.svg
Ilania

Ilania (אילניה) est une commune israélienne située dans la Basse Galilée, sur la route reliant le carrefour Golani et Afoula. Elle servit de centre aux membres de l'association des "Ouvriers de Galilée" et à ceux de l'organisation Hashomer. Le lieu, appelé "Shajara" en arabe et qui signifie "arbre", prit le nom de "Ilaniya" qui a la même signification en hébreu.

Ilaniya est fondée en 1902 sur des terres acquises par le baron Edmond de Rothschild en 1899. Tout près de "Shajara" se tient une ferme d'apprentissage agricole, qui voit la fondation de la première association ouvrière du pays nommée "Hahoresh". Le village est un pôle de brassage important des idées relatives au travail, à la garde et à la défense du pays. L'organisation juive de garde Hashomer, entre autres y mène ses activités. David Ben Gourion y travaille comme ouvrier. Les fondateurs étaient des anciens habitants de Rosh Pina et Yessod Haméala, des Juifs venus de Safed et Tibériade, des immigrants de Kurdistan et Maroc, des absolvents de l'école Mikve Israël et aussi huit familles de sabbatéens convertis au judaïsme provenus d'Astrakhan.

Durant la Guerre d'Indépendance, Ilaniya fait face à de rudes batailles et sert de base aux forces de la Hagana et à celles du Lehi, dans leur combat face aux combattants arabes de l'Armée de Libération de la Palestine dirigee par Kaoukji, qui réussissent à atteindre les portes du village d'où elles sont refoulées. Depuis 1956 la localité fut déclarée mochav (coopérative agricole).