Il n'y a pas de fumée sans feu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Il n'y a pas de fumée sans feu est un film français réalisé par André Cayatte, sorti en 1973

Synopsis[modifier | modifier le code]

Chavigny, dans la banlieue de Paris. Joseph Boussard, un homme de la majorité, règne sur la ville. Son adjoint, quelques hommes de main, se chargent des basses besognes. Les élections sont proches. Un colleur d'affiches du camp opposé est tué « accidentellement ». Un témoin gênant est abattu. Le Docteur Peyrac, homme de gauche estimé de tous, accepte de s'engager dans la bataille. Il sera candidat contre Boussard. Comment lui barrer la route ? L'adjoint du maire réussit à obtenir une photo truquée qu'il fait distribuer : On y voit Madame Peyrac « partouzant » dans la résidence de ses amis Leroy. Le montage résiste aux investigations de laboratoire. Mais Peyrac ne cède pas. Le meurtre du photographe, auteur du faux, est l'occasion d'une nouvelle machination. C'est Peyrac qui est accusé de cet assassinat et emprisonné. Sa femme, aidée d'Olga Leroy, réussira-t-elle à prouver son innocence ? Olga a des amis haut placés, plus puissants que Boussard. Le scandale pourrait les éclabousser. Boussard est prié de s'effacer au profit de son adjoint. Peyrac est libéré, mais les amis de la première heure ne sont pas tous là pour l'attendre, à sa sortie de prison.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le scénario est inspiré d'un fait divers : la fusillade de Puteaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]