Ilūkste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église catholique d'Ilūkste

Ilūkste est une ville de Lettonie, situé dans le rajon de Daugavpils, en Latgale. Sa superficie est de 9,2 km2.

Elle a le statut de ville depuis 1917 (date de la création d'une Lettonie autonome).

Lors du recensement de 2000, elle comptait 2983 habitants (dont 51,3 % de Lettons, 25 % de Russes, 15,9 % de Polonais, 3,7 % de Biélorusses et 4,1 % d'autres nationalités).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville, connue alors sous le nom d'Illuxt, fut mentionnée pour la première fois comme un village appartenant aux domaines du comte Kasper Zilbergs.

En 1795, elle se trouvait à l'intersection des routes commerciales de la Russie blanche (actuelle Biélorussie), de la Lituanie et de la ville de Dünaburg (aujourd'hui Daugavpils). Elle fut intégrée à la Russie, après le troisième partage de la Pologne. Elle avait 50 églises, 15 écoles secondaires et 150 tavernes. Elle fit partie du gouvernement de Courlande dont elle était l'un des chefs-lieux de district. Elle avait la particularité d'abriter de fortes minorités de Russes, de Biélorusses, de Polonais, de Lituaniens et d'Allemands.

À la fin de l'occupation allemande de 1915-1918, elle fut située sur la ligne de front et fut presque entièrement détruite, tandis que sa minorité allemande, favorable à un ralliement à l'Allemagne fut expulsée et que des Lettons prirent parti pour l'Armée rouge, par crainte d'être rattachés à l'Allemagne. Finalement elle fut rattachée à la nouvelle Lettonie indépendante en 1919 et prit officiellement le nom letton d'Ilukste.