Ikeda Mitsumasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ikeda Mitsumasa.

Ikeda Mitsumasa (池田 光政?, 10 mai 1609 - 27 juin 1682) est un daimyo japonais du début de l'époque d'Edo[1]. C'est aussi un lettré confucéen et protecteur de Kumazawa Banzan, érudit confucéen du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Ikeda Toshitaka[1]. Après la mort de son père en 1616, Mitsumasa hérite des domaines de son père dans la province de Harima[1]. En 1617, il est transféré au domaine de Tottori (325 000 koku) avec les provinces d'Inaba et Hoki pour fiefs[1].

En 1632, il est transféré au domaine d'Okayama (315 000 koku) à Bizen. Ses descendants continuent de vivre à Okayama[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Takekoshi Yosaburō (1930). The Economic Aspects of the History of the Civilization of Japan (New York: The Macmillan Company), p. 193.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Papinot, Jacques Edmond Joseph. (1906). Dictionnaire d’histoire et de géographie du Japon; Papinot, (2003). "Ikeda" at Nobiliaire du Japon, p. 14 [PDF 18 of 80]; consulté le 25 avril 2013.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]