Ihei Kimura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naoya Shiga photographié par Ihei Kimura en 1937.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kimura.

Ihei Kimura (木村伊兵衛, Kimura Ihee), (12 décembre 1901 à Tokyo - 30 mai 1974) est l'un des photographes japonais les plus célèbres du XXe siècle, particulièrement connu pour ses représentations de Tokyo et de la préfecture d'Akita. Kimura est l'un des fondateurs de l'agence Nippon-Kobo,

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 12 décembre 1901 à Shitaya-ku (à présent arrondissement Taitō-ku de Tokyo), Kimura commence à prendre des photos très jeune mais son intérêt s'intensifie quand il a environ 20 et vit à Tainan, Taiwan, où il travaille pour un grossiste de sucre. Il ouvre un studio photographique à Nippori, Tokyo en 1924. En 1930, il rejoint le département de publicité de l'entreprise de cosmétiques et de savon Kaō et se concentre sur ​​des photographies informelles réalisées avec son appareil Leica. En 1933, il rejoint Yōnosuke Natori et d'autres professionnels pour former le groupe Nippon Kōbō (« Atelier du Japon ») qui met l'accent sur le « réalisme » en photographie et utilise des appareils au format 35mm. Mais ce groupe se sépare assez raidement et Kimura forme un groupe alternatif, Chūō Kōbō (« Atelier central ») avec Nobuo Ina et d'autres.

Durant la guerre, Kimura travaille en Mandchourie pour l'éditeur Tōhō-sha.

En 1950, Kimura est élu président de la Société des photographes professionnels du Japon nouvellement formée ; en compagnie de Ken Domon il fait beaucoup pour encourager un esprit documentaire dans la photographie amateur.

Au milieu des années cinquante, Kimura effectue plusieurs voyages en Europe et fournit des photos pour les magazines d'appareils photo. Pari''[1], un recueil de ses photographies en couleurs de Paris, ne sera publié qu'en 1974, mais l'utilisation de la couleur était en avance sur son temps[2]

A son retour au Japon, Kimura se concentre sur la photographie de la vie rurale à Akita. Il travaille également sur des portraits, en particulier d'écrivains.

Kimura décède à son domicile à Nippori le 30 mai 1974; Le prix Ihei Kimura est décerné annuellement en son honneur depuis 1975. Il reste populaire au Japon: des échantillons de ses photographies (2009) paraissent régulièrement dans le magazine Asahi Camera.

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages sur le travail de Kimura[modifier | modifier le code]

(Les titres en anglais qui apparaissent réellement sur les livres sont en italique et à l'extérieur des parenthèses, d'autres titres en anglais (traductions de Wikipedia des titres japonais) ne sont pas en italique et sont entre parenthèses.)

  • A Historical Sketch of Japanese Customs and Costumes. Tokyo : Society for International Cultural Relations (Kokusai Bunka Shinkōkai), 1936.
  • Japanese School Life through the Camera. Tokyo : Society for International Cultural Relations (Kokusai Bunka Shinkōkai), 1937.
  • (As "Ihee Kimura".) Japan through a Leica. Tokyo : Sanseido, 1938. Cent photos du Japon. Édition en facsimilé, Tokyo : Kokushokan, 2006. (ISBN 4-336-04488-0). (NB La boîte qui contient cette réimpression onéreuse est considérablement plus grande que le livre lui-même.)
  • Four Japanese Painters. JPS Picture Books. JPS, 1940. En anglais.
  • (ja) Kōki nisenroppyaku-nen gōshuku geinōsai (皇紀二千六百年奉祝藝能際?). Kokusai Hōdō Kōgei, 1941.
  • (ja) Ōdō rakudo (王道樂土?). Tokyo : Ars, 1943. Photographies de Mandchourie.
  • Rokudaime Onoe Kikugorō butai shashinshū (六代目尾上菊五郎舞臺寫眞集?), Collection de photographie du 6e Onoe Kikugorō sur scène). Kyoto : Wakei Shoten, 1949. Consacré à l'acteur kabuki Onoe Kikugorō VI (1885-1949).
  • (ja) Kimura Ihee kessaku shashinshū (木村伊兵衛傑作写真集?) / Select Pictures by Ihei Kimura. Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1954. Album de grand format (30 fois 21 cm)

qui présente 132 photographies, la plupart occupant la page entière, mais quelques-unes en demi-format, en quart ou en double-page. Elles représentent toutes les facettes du travail de Kimura. La qualité de reproduction n'est bien sûr pas pas au niveau des collections posthumes et ce qui est intéressant à propos de ce livre est le matériau que celui-ci révèle, par exemple trois photographies d'une (modeste) strip-teaseuse. De courtes légendes en anglais ainsi que des explications en japonais, ainsi que des textes de Kimura et Nobuo Ina uniquement en japonais.

  • (ja) Kimura Ihee gaiyū shashinshū: Dai ikkai (木村伊兵衛外遊写真集:第一回?). Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1955.
  • (ja) Kimura Ihee gaiyū shashinshū: Dai nikai: Yōroppa no inshō (木村伊兵衛外遊写真集:第二回:ヨーロッパの印象?) / Impression d'Europe. Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1956.
  • Zōsenjo no inshō (造船所の印象?) / At a Shipyard. Sekai Shashin Sakka (世界写真作家?). Tokyo : Heibonsha, 1958.
  • Kimura Ihee sakuhinshū (木村伊兵衛作品集?), recueil de photos d'Ihei Kimura). Gendai Nihon shashin zenshū (現代日本写真全集?), vol 1. Tokyo : Sōgensha, 1959.
  • Ōkawa Hashizō butai shashinshū (大川橋蔵舞台写真集?), collection de photos de Hashizō Ōkawa sur scène). Wakei Shoten, 1962. Consacré à l'acteur kabuki Hashizō Ōkawa (1929-84).
  • (ja) Zenshinza butai shashinshū (前進座舞台写真集?), collection de photos de Zenshinza sur scène). Tokyo : Kenkōsha, 1966. Photographies en noir et blanc et aussi quelques-unes en couleur de la troupe Zenshinza de kabuki sur scène et en dehors, à l'occasion du 35e anniversaire de sa fondation.
  • (ja) Kimura Ihee no me (木村伊兵衛の眼?), l’œil d'Ihei Kimura). Numéro spécial d'Asahi Camera décembre 1970. collection représentative des travaux de Kimura, tout en noir et blanc.
  • (ja) Kimura Ihee shashinshū: Chūgoku no tabi (木村伊兵衛写真集:中国の旅?), collection de photos d'Ihei Kimura : Voyages en Chine). Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1974.
  • Kimura Ihee shashinshū: Pari (木村伊兵衛写真集:パリ?), collection de photos d'Ihei Kimura : Paris). Tokyo : Norasha, 1974. La plupart des photographies sont présentées sur deux pages opposées (et donc divisées par le centre).
  • (ja) Akita (秋田?). Nikon Salon Books 4. Tokyo : Nikkor Club, 1978. Photographies de la préfecture d'Akita.
  • Rokudaime Kikugorō: Kimura Ihee shashinshū (六代目菊五郎:木村伊兵衛写真集?) / Sixième génération Kikugoro. Sonorama Shashin Sensho 17. Tokyo : Asahi Sonorama, 1979. (ISBN 0425711010[à vérifier : isbn invalide]) Modèle:Please check ISBN. Consacré à l'acteur kabuki Onoe Kikugorō VI (1885-1949). Essentiellement basé sur le livre de 1949, mais une sélection de photographies modifiées. Avec un bref résumé en anglais.
  • (ja) Watanabe Yoshio (渡辺義雄?) et al., eds. Kimura Ihee shashin zenshū: Shōwa jidai (木村伊兵衛写真全集:昭和時代?), collection de photographies d'Ihei Kimura photograph collection : l'époque Shōwa). Tokyo : Sekaibunkasha, 1979. Trois grands (37 cm de haut) volumes cartonnés coûteux
    • 1. Portraits et la scène.
    • 2. Scènes de rue et la campagne.
    • 3. Europe et Chine.
  • (ja) Machikado (街角?), coins de rues). Nikon Salon Books 7. Tokyo : Nikkor Club, 1981. Photographies en noir et blanc, pour la plupart du Japon, mais aussi de l'Europe et de la Chine, sélectionnés par une équipe dirigée par Jun Miki. Il y a des scènes de la campagne (et même des champs), de la mer et ainsi de suite. Lorsqu'il paraît, ce livre est à la disposition des membres du club Nikkor, il n'est pas vendu au public.
  • (ja) Watanabe Yoshio (渡辺義雄?) et al., eds. Kimura Ihee shashin zenshū: Shōwa jidai (木村伊兵衛写真全集:昭和時代?), Ihei Kimura photograph collection: The Shōwa period). Tokyo : Chikuma, 1984. Quatre grands (31 cm de haut), volumes reliés, toujours (2006) disponible.
  • (ja) Tanuma Takeyoshi (田沼武能?), ed. Kimura Ihee no Shōwa (木村伊兵衛の昭和?), l'ère Shōwa d'Ihei Kimura). Chikuma Library 39. Tokyo : Chikuma, 1990. (ISBN 4-480-05139-2). An inexpensive compact (shinsho) survey still (2006) in print.
  • Tanuma Takeyoshi (田沼武能?), ed. Kimura Ihee: Shōwa no onna-tachi (木村伊兵衛 昭和の女たち?), Ihei Kimura : les femmes de Shōwa). Chikuma Library 55. Tokyo : Chikuma, 1991. (ISBN 4-480-05155-4).
  • Kimura Ihee no sekai (木村伊兵衛の世界?) / Photographies : Kimura Ihee. Tokyo : Tōkyōto Bunka Shinkōkai, 1992. Catalogue d'une exposition.
  • Kimura Ihee sakuhinten: Tokyo, 1945-1968 (木村伊兵衛作品展:「東京」1945~1968年?), Ihei Kimura exhibition: Tokyo, 1945-68). Tokyo : JCII Photo Salon, 1992.
  • (ja) Rokudaime Onoe Kikugorō: Zenseiki no meijingei (六代目尾上菊五郎:全盛期の名人芸?), sixième génération Onoe Kikugorō). Tokyo : Nihon Eizō (distributed by Bungei Shunjū), 1993. (ISBN 4-89036-847-7). Consacré à l'acteur kabuki Onoe Kikugorō VI (1885-1949).
  • Kimura Ihee to Akita ten (木村伊兵衛と秋田展?), Exposition d'Ihei Kimura et Akita). Akita : Akita Senshu Museum of Art, 1994.
  • (ja) Tanuma Takeyoshi (田沼武能?), ed. Kimura Ihee: Shōwa o utsusu (木村伊兵衛 昭和を写す?), Ihei Kimura: Photographies de l'ère Shōwa). Tokyo : Chikuma (Chikuma Bunko), 1995. Quatre volumes au format de poche peu coûteux (bunkobon) enquête encore (2006) disponible, sur la base de la série de quatre volumes du même éditeur en 1984.
    • 1. Senzen to sengo (戦前と戦後?), avant et après la guerre). (ISBN 4-480-03051-4). Okinawa, 1935; Mandchourie, 1940; la vie à Tokyo et ailleurs dans Honshū, essentiellement 1932-41; Au lendemain de la guerre, 1945-7; Japon, 1949-72.
    • 2. Yomigaeru toshi (よみがえる都市?), la ville restaurée). (ISBN 4-480-03052-2). Tokyo 1946-73.
    • 3. Jinbutsu to butai (人物と舞台?), People and the stage). (ISBN 4-480-03053-0). Portraits, les gens au travail, la scène traditionnelle japonaise.
    • 4. Akita no minzoku (秋田の民俗?), traditions d'Akita). (ISBN 4-480-03054-9). La vie dans la préfecture d'Akita.
  • (ja) Kimura Ihee (木村伊兵衛?), Ihei Kimura). Nihon no Shashinka 8. Tokyo : Iwanami Shoten, 1998. (ISBN 4-00-008348-1). Enquête concise dans cet ensemble consacré au panthéon japonais.
  • (ja) Teihon: Kimura Ihee (定本木村伊兵衛?), Ihei Kimura: l'édition définitive). Tokyo : Asahi Shinbunsha, 2002. (ISBN 4-02-258676-1). Grande (29 cm de haut), soigneusement produite et assez coûteuse collection avec des légendes en anglais et en japonais, mais aucun autre texte en anglais.
  • Boku to Raika: Kimura Ihee kessakusen + essei (僕とライカ:木村伊兵衛傑作選+エッセイ?), Leica et moi : collection de chefs-d'œuvre d'Ihei Kimura, et des essais). Tokyo : Asahi Shinbunsha, 2003. (ISBN 4-02-257832-7).
  • Kimura Ihee (木村伊兵衛?) / Ihei Kimura. Kyoto : Katsuhikan and the Kyoto Museum of Contemporary Art, 2002. Enquête compact des travaux de Kimura au Japon. Élégamment produite, mais la qualité de reproduction est décevante. De courtes légendes ainsi que quelques autres textes en anglais, le reste du texte uniquement en japonais.
  • Kimura Ihee-ten (木村伊兵衛展?) / Ihei Kimura: The Man with the Camera. Musée d'art moderne de Tokyo, 2004. L'enquête compact dans ce catalogue de l'exposition comprend des œuvres moins connues que les publicités Kaō. Légendes et une grande partie du texte en anglais et en japonais.
  • Tanuma Takeyoshi (田沼武能?) et al. Kimura Ihee no Pari (木村伊兵衛のパリ?) / Kimura Ihei à Paris : Photographies 1954-1955. Tokyo : Asahi Shinbun-sha, 2006. (ISBN 4-02-250209-6). Grande collection de photographies en couleurs, dont beaucoup sont déjà parues dansKimura Ihee shashinshū: Pari (1974). En japonais et en anglais.

Autres ouvrages avec des photographies de Kimura[modifier | modifier le code]

  • Kogata kamera shashinjutsu (小型カメラ写真術?). Seibundō Shinkōsha, 1936. Réimpression. Kurashikku Kamera Sensho 25. Tokyo : Asahi Sonorama, 2002. (ISBN 4-257-12035-5).
  • Kogata kamera no utsushikata, tsukaikata (小型カメラの寫し方・使ひ方?) [écriture moderne (小型カメラの写しかた・使いかた?). Tokyo : Genkōsha, 1937.
  • (travail commun) Girls of Japan. JPS Picture Books. JPS, 1939. En anglais.
  • (travail commun) (id) Pendidikan di sekolah kebangsaan. Kokusai Bunka Shinkōkai, 1942.
  • (travail commun) (id) Peroesahaan mesin basar. Kokusai Bunka Shinkōkai, 1942.
  • (avec Shunkichi Kikuchi) Tōkyō sen-kyūhyaku-yonjūgonen, aki (東京一九四五年・秋?) / Tokyo : Fall of 1945. Tokyo : Bunka-sha, 1946. Les photographes ne sont pas crédités. Livret agrafé de photographies sépia de la vie à Tokyo immédiatement après la fin de la guerre. (Le mot aki dans le titre, chute signifie ici clairement l'automne et non la défaite.) Texte et légendes en japonais et en anglais.
  • (ja) Jūgosei Ichimura Uzaemon butai shashinshū (十五世市村羽左衛門舞臺寫眞集?), collection de photographies de la quinzième génération Ichimura Uzaemon sur scène). Édité par (関逸雄?). Kyoto : Wakei Shoten, 1951. Consacré à l'acteur kabuki Ichimura Uzaemon (1874-1945). Quatre-vingt seize pages de photographies dont pp. 21, 68 sont créditées à Kimura (les autres ne sont pas créditées).
  • (ja) (With Nakagawa Kazuo) Shashin no utsushikata (写真の撮し方?), Comment prendre des photographies). Tokyo : Kaname Shobō, 1953.
  • (Avec Nobuo Ina, édité par Yōnosuke Natori) Shashin no jōshiki. (写真の常識?), Connaissance de la photographie). Tokyo : Keiyūsha, 1955.
  • Kimura Ihee dokuhon (木村伊兵衛読本?). Numéro spécial de Photo Art, août 1956.
  • (En tant qu'éditeur) Jinbutsu shashin (人物写真?). Asahi Camera Kōza (アサヒカメラ講座?). Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1956.
  • (Édité par Kimura Ihei et Nakajima Kenzō) Bungakusha no mita gendai no Chūgoku shashinshū (文学者のみた現代の中国写真集?), Collection de photographies de la Chine d'aujourd'hui vu par des écrivains). Tokyo : Mainichi Shinbunsha, 1960.
  • Kimura Ihee no sekai (木村伊兵衛の世界?), le monde d'Ihei Kimura). Numéro spécial d'Asahi Camera, août 1974.
  • (ja) Sengo shashin / Saisei to tenkai (戦後写真・再生と展開?) / Douze photographes au Japon, 1945-55. Yamaguchi Kenritsu Bijutsukan, 1990. Malgré le titre alternatif en anglais, presque exclusivement en japonais (bien que chacune des douze dispose d'une chronologie en anglais). Vingt des photographies d'Akita de Kimura paraissent pp. 36, 46.
  • Taidan: Shashin kono gojūnen (対談:写真この五十年?), Conversations : Les cinquante dernières années de la photographie). Par les éditeurs d'Asahi Camera. Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1974. Collection de transcriptions des discussions de Kimura avec différents photographes et autres personnes concernées par la photographie.
  • Kimura Ihee (木村伊兵衛?) / Numéro spécial : Ihei Kimura. Nikkor Club, no 70, automne 1974.
  • (ja) Kimura Ihee o yomu (木村伊兵衛を読む?), lecture d'Ihei Kimura). Asahi Camera édition spéciale. Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1979. Seulement japonais, mais très substantiel et contient une référence pratique à de très nombreuses contributions de Kimura au magazine. (Une production spéciale par Asahi camera daté de façon marquante décembre 1979 et se présentant à première vue comme le numéro de ce mois ; mais il y a aussi un numéro ordinaire séparé pour le mois)
  • Association to Establish the Japan Peace Museum, ed. Ginza to sensō (銀座と戦争?) / Ginza and the War. Tokyo : Atelier for Peace, 1986. (ISBN 4-938365-04-9) Kimura est un des dix photographes - les autres sont Ken Domon, Shigeo Hayashi, Tadahiko Hayashi, Kōyō Ishikawa, Kōyō Kageyama, Shunkichi Kikuchi, Kōji Morooka, Minoru Ōki et Maki Sekiguchi - qui fournissent 340 photos pour cette grande et bien illustrée histoire de la photographique de Ginza 1937-1947. Les légendes et les textes sont en japonais et en anglais.
  • (Joint work) Bunshi no shōzō hyakujūnin (文士の肖像一一〇人?), Portraits de 110 lettrés). Tokyo : Asahi Shinbunsha, 1990. (ISBN 4-02-258466-1). Kimura est un des cinq photographes - les autres sont Shōtarō Akiyama, Ken Domon, Hiroshi Hamaya et Tadahiko Hayashi.
  • (ja) Mishima Yasushi (三島靖?). Kimura Ihee to Domon Ken: Shashin to sono shōgai (木村伊兵衛と土門拳:写真とその生涯?), Ihei Kimura and Ken Domon: Photography and biography). Tokyo : Heibonsha, 1995. (ISBN 4-582-23107-1). réimpression. Heibonsha Library. Tokyo : Heibonsha, 2004. (ISBN 4-582-76488-6).
  • (ja) Kimura Ihee no renzu: Sunappushotto wa kō tore! (木村伊兵衛の眼:スナップショットはこう撮れ!?), L'objectif d'Ihei Kimura: Voici comment prendre des clichés!). Taiyō (太陽?) / The Sun, juillet 1999. Republié en livre en 2007.
  • Dokyumentarī no jidai: Natori Yōnosuke, Kimura Ihee, Domon Ken, Miki Jun no shashin kara (ドキュメンタリーの時代:名取洋之助・木村伊兵衛・土門 拳・三木淳の写真から?) / The Documentary Age: Photographies de Natori Younosuke, Kimura Ihei, Ken Domon et Miki Jun. Musée métropolitain de photographie de Tokyo, 2001. Catalogue d'exposition.. Le livre reproduit 28 des photographies d'Akira par Kimura. Légendes en japonais et en anglais, le reste du texte uniquement en japonais.
  • Hiraki, Osamu, and Keiichi Takeuchi. Japan, a Self-Portrait: Photographies 1945-1964. Paris : Flammarion, 2004. (ISBN 2-08-030463-1) Kimura est l'un des onze photographes dont les œuvres paraissent dans ce grand livre (les autres sontKen Domon, Hiroshi Hamaya, Tadahiko Hayashi, Eikoh Hosoe, Yasuhiro Ishimoto, Kikuji Kawada, Shigeichi Nagano, Ikkō Narahara, Takeyoshi Tanuma et Shōmei Tōmatsu).
  • Kindai shashin no umi no oya: Kimura Ihee to Domon Ken (近代写真の生みの親:木村伊兵衛と土門拳?) / Kimura Ihei and Domon Ken. Tokyo : Asahi Shinbunsha et Mainichi Shinbunsha, 2004. Catalogue d'une exposition.
  • (ja) Kimura Ihee no renzu: Sunappushotto wa kō tore! (木村伊兵衛の眼:スナップショットはこう撮れ!?), L'objectif de Ihei Kimura: Voici comment prendre des clichés!). Tokyo : Heibonsha, 2007. (ISBN 978-4-582-63428-0). Retravaillé dans le numéro de juillet 1999 de Taiyō : collection bon marché et compacte de photographies de Kimura, essais sur lui par des photographes de premier plan (tels que Kineo Kuwabara, Yutaka Takanashi et Nobuyoshi Araki) et des bonus comme une bibliographie illustrée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ja) "Kimura Ihei". Nihon shashinka jiten (日本写真家事典?) / 328 Outstanding Japanese Photographers. Kyoto : Tankōsha, 2000. (ISBN 4-473-01750-8).
  • Parr, Martin, and Gerry Badger. The Photobook: A History. Vol.1. London: Phaidon, 2004. (ISBN 0-7148-4285-0).
  • (ja) Shashinka wa nani o mita ka: 1945-1960 (写真家はなにを見たか?) 1945~1960, Ce qu'ont vu les photographes, voir : 1945-1960). Tokyo : Konica Plaza, 1991. p. 84, 91.
  • (ja) Shashinka wa nani o hyōgen shita ka: 1960-1980 (写真家はなにを表現したか?) 1960~1980, Ce qu'exprimaient les photographes : 1960-1980). Tokyo : Konica Plaza, 1992. p. 97.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. I.e. "Paris"; titre Kimura Ihee shashinshū: Pari.
  2. Parr and Badger, p. 297.